Il a comparu devant un tribunal de Chester, en Angleterre :

Accusé de viols, le footballeur français Benjamin Mendy est placé en détention provisoire


Publié / Actualisé
La justice britannique a placé en détention provisoire ce vendredi 27 août 2021 le défenseur international français de Manchester City, accusé de quatre viols et une agression sexuelle. Le footballeur, champion du monde avec l'équipe de France en 2018, est accusé d'avoir commis l'un de ces viols en août, alors qu'il était en liberté conditionnelle. Les attaques présumées concernent trois personnes dont une mineure. Il a été suspendu par son club
La justice britannique a placé en détention provisoire ce vendredi 27 août 2021 le défenseur international français de Manchester City, accusé de quatre viols et une agression sexuelle. Le footballeur, champion du monde avec l'équipe de France en 2018, est accusé d'avoir commis l'un de ces viols en août, alors qu'il était en liberté conditionnelle. Les attaques présumées concernent trois personnes dont une mineure. Il a été suspendu par son club

Vêtu d’un pantalon de survêtement noir et d’un pull à capuche rouge, il a comparu devant un tribunal de Chester (nord-ouest de l’Angleterre) où le juge a décidé son placement en détention provisoire.

Le footballeur sera donc deux semaines en détention, avant une nouvelle comparution le 10 septembre devant le tribunal de Chester. Le footballeur ne s’est exprimé que pour confirmer son nom, son adresse et sa date de naissance, restant impassible lorsqu'il a quitté le tribunal escorté par deux policiers à la fin de l'audience, qui a duré environ une heure.

Benjamin Mendy est accusé de trois viols en octobre 2020 à son domicile de Prestbury, dans le Cheshire. Il est également accusé d'agression sexuelle sur une femme, également à son domicile, au début du mois de janvier 2021.

Le footballeur est aussi inculpé du viol d'une femme en août 2021, également à son domicile. Il lui était en outre reproché d'avoir enfreint ses conditions de libération sous caution en août, après avoir été libéré le 26 juillet, une accusation qui a été retirée à l'audience.

Quelques minutes avant que la police n’annonce l’objet de la plainte, le club de Manchester City, où il évolue depuis 2017, avait annoncé la suspension du joueur. "Manchester City peut confirmer qu’après sa mise en accusation par la police ce jour, Benjamin Mendy a été suspendu pour la durée de l’enquête" ont écrit les Citizens dans un communiqué jeudi.

"L’affaire fait l’objet d’une procédure judiciaire et le club ne peut, pour cette raison, pas faire d’autres commentaires, tant qu’elle ne sera pas achevée", a ajouté le club.

Pour recruter Mendy, révélé à Marseille, City avait déboursé 52 millions de livres (près de 60 millions d’euros) afin de l’arracher après une saison seulement à Monaco, faisant à l’époque du jeune latéral gauche français le défenseur le plus cher de l’histoire.

Mais sa carrière a depuis été rythmée par les blessures, comme sa rupture des ligaments croisés en 2017, forçant Mendy à passer plus de temps à soigner ses genoux et des ennuis musculaires qu’à taper dans un ballon.

Il avait aussi fait les délices des tabloïds lors de la saisie de sa Lamborghini Aventador SVJ d’une valeur de plus de 500 000 euros à l’automne 2020, qu’il conduisait sans permis ni assurance. Il avait finalement plaidé coupable et été condamné à un peu plus de 1 000 euros d’amende.

www.ipreunion.com avec l'AFP / [email protected]

   

1 Commentaire(s)

Romuald, Posté
Ah oui, celui qui avait été promus au grade de Chevalier de la Légion d'Honneur par décret de Macron le 31 décembre 2018 !Bel exemple pour la jeunesse et toujours quel esprit de discernement a notre président !