Il s'était produit au Sakifo en 2006 :

Mort de Lee "Scratch" Perry, Sorcier du reggae et producteur de Bob Marley


Publié / Actualisé
Lee "Scratch" Perry, producteur qui a permis au reggae de conquérir le monde en guidant Bob Marley, est mort dimanche à 85 ans, a annoncé le Premier ministre de Jamaïque Andrew Holness. "Lee 'Scratch' Perry est mort ce matin alors qu'il se trouvait à l'hôpital Noel Holmes. Il avait 85 ans", a annoncé le Premier ministre dans un communiqué publié sur son compte twitter. Lee "Scratch" Perry s'était produit au Sakifo en avril 2006.
Lee "Scratch" Perry, producteur qui a permis au reggae de conquérir le monde en guidant Bob Marley, est mort dimanche à 85 ans, a annoncé le Premier ministre de Jamaïque Andrew Holness. "Lee 'Scratch' Perry est mort ce matin alors qu'il se trouvait à l'hôpital Noel Holmes. Il avait 85 ans", a annoncé le Premier ministre dans un communiqué publié sur son compte twitter. Lee "Scratch" Perry s'était produit au Sakifo en avril 2006.

"Sorcier du reggae", "Salvador Dali du dub" (prolongement du reggae basé sur des échos), "The Upsetter" ("L'emmerdeur"): les surnoms ne manquent pas pour cette figure insaisissable et marquante dans l'histoire de la musique.

Perry poussa Marley en studio à sortir de sa gangue pour se hisser aux sommets. "Sans lui, Bob Marley serait peut-être resté une flèche orpheline de son arc", écrivit Francis Dordor, spécialiste du producteur, dans les Inrockuptibles.

Né en 1936 à Kendal, en Jamaïque, Rainford Hugh "Lee" Perry avait quitté l'école à 15 ans avant de s'installer à Kingston dans les années 1960. "Mon père travaillait à la rue, ma mère dans les champs. Nous étions très pauvres", a-t-il dit en 1984 au magazine de rock britannique New Musicalm Express (NME). "Je n'ai rien appris à l'école. J'ai tout appris dans la rue".

Lee "Scratch" Perry s'était produit au Sakifo vendredi 4 août 2006 à Saint-Leu où se tenait alors le festival. "Après une longue intro d'un air de Bob Marley, un petit "vieillard" malicieux déboule sur scène avec un cartable rouge. Avec ses bijoux étincelants, sa casquette recouverte de petites boîtes métalliques et sa barbe rouge, on se croirait face à l'un de ces petits gramounes excentriques que l'on croise dans les bus de l'île. C'est pourant bien Lee "Scratch" Perry. La tête d'affiche de la soirée offre une performance un tantinet molle, tout de même largement soutenue par de bons musiciens. Les spectateurs continuent à danser de plus belle. Les festivaliers du Sakifo sont bon public et que ne pardonnerait-on pas à Lee Perry...." avait écrit Imaz Press àl'issue de ce concert à retrouver ici en images

Lire aussi : Première soirée du Sakifo musik festival à la Ravine :  Reggae now

www.ipreunion.com avec l'AFP / [email protected]

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !