Les livres du futur :

Bande dessinée: Riad Sattouf monte sa propre maison d'édition


Publié / Actualisé
L'auteur de bande dessinée à succès Riad Sattouf a annoncé lundi qu'il montait sa propre maison d'édition, qui éditera son prochain livre à paraître le 4 novembre.
L'auteur de bande dessinée à succès Riad Sattouf a annoncé lundi qu'il montait sa propre maison d'édition, qui éditera son prochain livre à paraître le 4 novembre.

"Le Jeune Acteur 1: aventures de Vincent Lacoste au cinéma" sortira chez cette nouvelle maison appelée Les Livres du futur, a indiqué l'auteur dans un communiqué. Interrogé par l'AFP, l'entourage de Riad Sattouf a précisé que l'auteur s'était lancé dans ce projet avec l'envie de contrôler d'encore plus près un processus d'édition de ses livres, depuis la mise en page jusqu'à la fabrication, dans lequel il était déjà très impliqué.

Ce dessinateur vedette ne rompt cependant pas avec son éditeur, Allary, puisque c'est ce dernier qui publiera le sixième et dernier tome de son oeuvre autobiographique, "L'Arabe du futur", prévu en 2022. Riad Sattouf, 43 ans, a connu de multiples éditeurs, jusqu'à ses deux plus grands succès avec Allary: "L'Arabe du futur" (cinq tomes, 2,5 millions d'exemplaires) et "Les Cahiers d'Esther" (cinq tomes également, 950.000 exemplaires).

"Le Jeune Acteur" racontera le parcours de Vincent Lacoste, collégien de 14 ans à Paris choisi en 2008 pour tenir le premier rôle dans un film de Riad Sattouf, "Les Beaux Gosses". "Dans ce premier tome, on suit Vincent Lacoste de la cour de son collège de ZEP au plateau de tournage du film, et on découvre avec lui la vie d'acteur et le monde très particulier du cinéma", a précisé l'éditeur. Complètement inattendu, ce premier rôle a offert au comédien une belle carrière, avec entre autres des rôles dans "Hippocrate" en 2014 ou "Amanda" en 2018.

En créant sa propre entreprise pour s'éditer lui-même, tout en étant distribué par le réseau Interforum (Editis, groupe Vivendi), Riad Sattouf fait le même choix de l'indépendance que le romancier suisse Joël Dicker et l'éditorialiste Eric Zemmour. Joël Dicker avait expliqué qu'il choisissait de quitter les éditions de Fallois pour reprendre la main sur son oeuvre et n'imaginait pas travailler avec un concurrent de l'éditeur qui l'avait lancé. Sa maison naîtra le 1er janvier.

Quant à Eric Zemmour, lâché par les éditions Albin Michel en juin, et souhaitant sortir son livre en septembre dans la perspective de l'élection présidentielle de 2022, il a ajouté l'édition aux activités de son entreprise, Rubempré.

 AFP

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !