Météo en Métropole :

Orages: une personne toujours disparue dans le Gard


Publié / Actualisé
Une personne est toujours disparue au lendemain des violents orages et des pluies record qui ont frappé le Gard, alors que les conditions météo pourraient à nouveau se dégrader mercredi matin, avec "un risque non négligeable de phénomènes violents".
Une personne est toujours disparue au lendemain des violents orages et des pluies record qui ont frappé le Gard, alors que les conditions météo pourraient à nouveau se dégrader mercredi matin, avec "un risque non négligeable de phénomènes violents".

Annoncée disparue dans le dernier communiqué de la Préfecture du Gard mardi soir, une personne était toujours recherchée mercredi matin, après avoir chuté en fin d'après-midi dans la rivière Rhony, un affluent du Vistre, sur la commune d'Aimargues, au sud-ouest de Nîmes, ont indiqué à l'AFP les pompiers du Gard mercredi matin.

"La personne était accrochée à des débris et les sauveteurs l'entendaient, puis le contact a été rompu", a expliqué le chargé de communication des pompiers du Gard, le lieutenant-colonel Eric Agrinier: "Soit la personne s'en est sortie en aval, seule ou avec l'aide des secours, soit c'est l'hypothèse plus dramatique et elle s'est potentiellement noyée, ce que nous n'espérons pas", a-t-il ajouté.

Si la situation s'était calmée mardi dans l'après-midi et la soirée dans le Gard, après que le département a été brièvement placé en vigilance rouge par Météo-France, entre 11h30 et 14h00, elle pourrait à nouveau se dégrader mercredi dans la matinée.

Dans son dernier bulletin, à 06h00, l'institut de prévisions met ainsi en garde contre un "risque non négligeable de phénomènes violents", avec un nouvel épisode pluvio-orageux attendu sur le Gard et l'Hérault puis gagnant l'Ardèche et la Drôme.

Des intensités pluvieuses de l'ordre de 80 à 100 mm sont attendues localement dans l'Hérault et le Gard, prévient Météo-France, qui place désormais au total huit départements en vigilance orange pour orages et pluie-inondation. Outre les quatre départements déjà cités, sont concernés l'Allier, le Puy-de-Dôme, le Cantal et l'Aveyron.

Mardi des pluies record ont été enregistrées dans le Gard, avec 244 mm en trois heures à Saint-Dionisy, bien au delà du record précédent, de 216,4 mm à Saint-Martial le 19 septembre 2020. "Rien ne laissait présager un événement d'une telle ampleur", selon Marc Pontaud, expert de Météo-France, mardi.

Face à ces prévisions, le Gard avait décidé dès mardi de fermer l'ensemble de ses établissements scolaires pour la journée de mercredi. Côté circulation, le trafic a désormais totalement repris sur l'Autoroute A9, où une trentaine de personnes, prises au piège, avaient dû être évacuées par hélitreuillage entre Nîmes et Montpellier.

AFP

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !