[LIVE] Le joueur réunionnais porte plainte (actualisé) :

Payet victime d'un jet de bouteille : un match à huis clos infligé à l'Olympique lyonnais


Publié / Actualisé
Comme à Nice, le meneur de jeu de l'Olympique de Marseille s'est écroulé après avoir reçu un projectile venu des tribunes. Il a mis plusieurs minutes à se relever. Le match a été définitivement arrêté par l'arbitre vers 22h45. Selon les informations de RMC, Dimitri Payet a porté plainte contre X. Un match à huis clos est infligé à l'OL, selon la décision de la LFP (heure de Métropole)
Comme à Nice, le meneur de jeu de l'Olympique de Marseille s'est écroulé après avoir reçu un projectile venu des tribunes. Il a mis plusieurs minutes à se relever. Le match a été définitivement arrêté par l'arbitre vers 22h45. Selon les informations de RMC, Dimitri Payet a porté plainte contre X. Un match à huis clos est infligé à l'OL, selon la décision de la LFP (heure de Métropole)
  • IPR

    L'auteur toujours en garde à vue

    L'auteur présumé du jet de bouteille, âgé de 32 ans, était toujours en garde à vue ce matin pour "violence avec arme par destination dans une enceinte sportive". Selon l'OL, "il est apparu que l'homme n'était pas membre d'un groupe de supporter et n'était pas abonné", indique l'AFP.

  • IPR

    La vidéo du lancer de bouteille sur Dimitri Payet :

  • IPR

    Un match à huis clos infligé à l'OL

    La Ligue de football professionnel (LFP) a tranché : un match à huis clos est infligé à l'Olympique lyonnais.

    Voici le communiqué publié :

    "La LFP condamne fermement la violente agression dont a été victime Dimitri Payet lors de la rencontre Olympique Lyonnais – Olympique de Marseille. Suite à cette lâche agression, Dimitri Payet a été également la cible d’insultes à caractère discriminatoire.

    Malgré la fermeté des décisions de la Commission de Discipline de la LFP depuis le début de la saison (retrait de points, match à huis-clos, fermeture de tribune) et le travail mené avec les autorités gouvernementales pour sanctionner plus efficacement les individus violents dans les stades, ces nouveaux graves incidents rappellent que la sécurité des matchs est de la responsabilité du club recevant et des autorités locales, à qui il appartient en dernier ressort de la reprise ou de l’arrêt définitif de la rencontre.

    La Ligue regrette dans ces conditions la décision de reprise de la rencontre Olympique Lyonnais - Olympique de Marseille par le Préfet de région comme c’était déjà le cas pour AS Saint-Etienne – Angers SCO.

    A l’heure où la Ligue 1 Uber Eats connaît une attractivité retrouvée sur les terrains, ces graves incidents répétés détruisent l’image du championnat en France et à l’international.

    Après ces nouveaux faits extrêmement graves, la Commission de Discipline de la LFP se réunira en urgence dès demain."

  • IPR

    Payet porte plainte

    Selon les informations de RMC, Dimitri Payet porte plainte contre X. L'Olympique de Marseille se constituerait partie civile.

  • IPR

    Bonjour,

    Nous ouvrons ce live pour suivre les derniers rebondissements dans l'affaire du jet de bouteille pendant le choc OL-OM.

A propos

Incidents pendant le choc OL-OM : Payet visé par un jet de bouteille

Le milieu de terrain de Marseille Dimitri Payet s'apprêtait à tirer un corner lorsqu'il a reçu une bouteille d'eau pleine sur le côté gauche du visage, lancée depuis le virage Nord du Parc OL de Lyon, dès les premières minutes de la rencontre. Le match a été interrompu par l'arbitre Ruddy Buquet et les deux équipes sont rentrées aux vestiaires, alors que Payet se faisait soigner sur le terrain.

La formation marseillaise bénéficiait d'un corner que son N.10 allait frapper lorsque des projectiles ont atterri à côté de lui, des faits immédiatement signalés par l'arbitre au délégué de la rencontre.

Lorsque le calme a semblé être revenu, Dimitri Payet a tenté de poser le ballon pour jouer le corner, mais a été touché au niveau de l'oreille par une bouteille d'eau lancée depuis la tribune lyonnaise.

Le capitaine olympien est resté au sol de longues minutes, entouré par les joueurs des deux équipes et des membres du staff médical phocéen. Il a ensuite regagné les vestiaires, une poche de glace sur la tempe et une autre dans le cou. L'auteur du tir de bouteille a de son côté été giflé par un autre supporter présent dans les tribunes, regardez :

- Le précédent niçois -

Une cellule de crise a rapidement été mise en place, afin de déterminer si la rencontre devait reprendre.  "Contrairement à ce qui avait été annoncé, l’arbitre a décidé de ne pas faire reprendre la partie, considérant que la sécurité des joueurs n’était pas assurée", a déclaré le speaker du stade. A la 5e minute du match, alors qu’il s’apprêtait à frapper un corner, Payet a été touché sur le côté gauche du visage par une bouteille remplie.

Payet avait été accueilli par des chants d'insultes lors de l'échauffement, émanant des deux virages des supporters de l'OL. Le milieu de terrain réunionnais avait déjà été touché par une bouteille lors d'un match à Nice en tout début de saison, au mois d'août.

Le match avait alors été interrompu à un quart d'heure du terme, avant d'être rejoué à huis clos et sur terrain neutre, à Troyes le 27 octobre (1-1). Le club azuréen avait été sanctionné d'un retrait de deux points au classement dont un avec sursis.

L'OGC Nice avait ensuite dû disputer plusieurs matches à huis clos, avant que des mesures de sécurité supplémentaires ne soient mises en place à l'Allianz Riviera.

En réaction à ces troubles, le président de l'Olympique lyonnais, Jean-Michel Aulas, s'était déclaré dans la foulée favorable à sanctionner d'un retrait de points les clubs dont les supporters créent des incidents dans les stades.

"Je fais partie des gens qui pensent que la seule sanction possible pour freiner cet état de fait, que ce soit au niveau des joueurs, des dirigeants, des supporters, c'est la pénalité en points. C'est la seule qui fasse vraiment peur", avait alors affirmé le dirigeant des Gones.

La saison 2021/2022 de Ligue 1 est marquée par de nombreux incidents en tribunes. Des jets de projectiles ont notamment terni le match entre Marseille et le Paris SG, le 24 octobre au stade Vélodrome.

 AFP

   

12 Commentaire(s)

Seule solution : supprimer le football !, Posté
Le football est l'exutoire, le sanctuaire où s'exprime les frustrations des abrutis, le stade est devenu le dernier refuge où peut s'exprimer la bêtise, la colère, où le vernis de civilisation s'écaille et laisse apparaître la vraie réalité humaine!
Jonathan, Posté
Geste totalement débile du supporters, félicitation à l'arbitre pour sa décision d'arrêter le match, la dignité humaine avant tout.
TortueGeniale, Posté
Qu'importe le flacon, pourvu qu'on ait l'ivresse !
Avec Payet , Posté
Annonce du pôle emploi de la région Rhône Alpes : " club de foot recherche des supporters "
Porter un casque , Posté
Depuis hier soir tous les Reunionnais qui arrivent à Lyon portent un casque en plus du masque. On ne sait jamais.
F C ti bazar , Posté
Avec le club FC ti bazard le match aurait repris et terminé.
974, Posté
Ce qui manque à Lyon c'est ..... un club de foot.
Retour de Chuck NORRIS , Posté
Après la soirée catastrophique à Lyon hier soir. Il se dit que l'OL envisagerait de recruter Chuck Norris.
Champion du monde , Posté
Si les Bleus sont champions du monde. La gestion de la crise à été d'un triste niveau pour rester polis. Merci aux journalistes de RMC. Tout le monde en a pris pour leur grade : club de OL, Aulas, ligue, arbitre, préfecture.
Merci , Posté
Vive angleterre et première league
Gestion catastrophique de la crise, Posté
Le grand perdant de la soirée : le foot. Cela reste à l'image du quinquennat de Macron.. Beaucoup de blabla.
Jean Mallac, Posté
Faut croire que l'om est devenu la crainte des autres clubs de ligue 1, et faut croire que Dimitri leur fout la touille, au point qu'il soit directement pris pour cible. Ça a d'abord été contre Montpellier, puis contre Nice, maintenant contre Lyon, avec un degré supplémentaire dans l'escalade à chaque fois. À mon humble avis, il faudrait que désormais le ou les types surpris en train de jeter un projectile sur un joueur soit interdit de stade à vie! Bien sûr condamné à de la prison ferme car il y a atteinte à l'intégrité physique mais aussi psychologique du joueur. Ce sera quoi la prochaine fois, une balle''' Comment Payet pourra-t-il reprendre la saison de ligue 1 dans une telle atmosphère ! Forcément son rendement en sera affecté. Personnellement, je serais à la place de la ligue, je demanderais que TOUS les matchs de ligue 1 de la saison se jouent à huis clos pour taper un coup fort, déclarerais match gagné à l'Om, et supprimerais des points à Lyon. Quant à la réaction de J.M Aulas, président de Lyon, lamentable à essayer de défendre à tout prix son club, alors qu'il aurait dû demander à ses joueurs de faire bloc avec les marseillais et refuser de reprendre la partie. Minable.