Annonces de Jean Castex :

Covid-19 : un pass vaccinal pour la nouvelle année


Publié / Actualisé
Un pass vaccinal au lieu du simple pass sanitaire: face à la montée du variant Omicron et pour tenter d'éviter de nouvelles restrictions, le gouvernement veut augmenter la pression sur les Français non-vaccinés contre le Covid-19. Un projet de loi sera présenté "début janvier" pour transformer le pass sanitaire en pass vaccinal, a annoncé vendredi soir le Premier ministre Jean Castex après un Conseil de défense sanitaire.
Un pass vaccinal au lieu du simple pass sanitaire: face à la montée du variant Omicron et pour tenter d'éviter de nouvelles restrictions, le gouvernement veut augmenter la pression sur les Français non-vaccinés contre le Covid-19. Un projet de loi sera présenté "début janvier" pour transformer le pass sanitaire en pass vaccinal, a annoncé vendredi soir le Premier ministre Jean Castex après un Conseil de défense sanitaire.

Pour entrer dans les lieux soumis à ce pass (restaurants, lieux de culture, de loisirs...), un test négatif ne suffira plus: il faudra forcément avoir été vacciné (ou guéri du Covid) et avoir reçu une dose de rappel.

S'agissant de l'accès aux trains, "cela doit être précisé prochainement", mais "la piste de travail" est également que les trains concernés par le pass sanitaire actuellement "soient soumis à cette obligation vaccinale", selon une source ministérielle.

Le projet de loi est attendu le 5 janvier en Conseil des ministres et le 10 janvier dans l'hémicycle de l'Assemblée nationale, d'après un calendrier de travail.

"Nous assumons de faire peser la contrainte sur les non-vaccinés", car ils représentent "l'essentiel" des malades du Covid hospitalisés, a souligné M. Castex. "Il n'est pas admissible que le refus de quelques millions de Français de se faire vacciner mette en risque la vie de tout un pays et entame le quotidien d'une immense majorité" de la population, a-t-il dit.

Au coeur des inquiétudes, la montée du variant Omicron, très contagieux et qui pourrait être "dominant" en France dès le début 2022, selon M. Castex.

D'où la volonté du gouvernement d'accélérer toujours plus la campagne de vaccination, même si les mesures annoncées vendredi ne prendront pas effet tout de suite.

Le délai pour la dose de rappel sera ainsi ramené le 3 janvier à quatre mois après la précédente au lieu de cinq, selon M. Castex.

- "Moins nombreux" pour Noël -

Le gouvernement redoute une saturation des hôpitaux à l'approche des fêtes, en raison notamment de personnels en congés pendant cette période.

Selon M. Castex, la rémunération des heures supplémentaires réalisées à l'hôpital sera "multipliée par deux" à compter de lundi prochain.

A une semaine du réveillon de Noël et deux de celui du Nouvel An, le Premier ministre a indiqué que les mairies devraient renoncer aux concerts et feux d'artifice le soir du 31 décembre, pendant lequel la consommation d'alcool sur la voie publique sera interdite.

Le président Emmanuel Macron a pour sa part annulé le déplacement qu'il devait effectuer au Mali, et M. Castex celui qu'il devait faire en Jordanie pour le jour de l'An.

Enfin, le Premier ministre a rappelé l'importance des gestes barrières avant les fêtes: "Porter le masque, éviter les embrassades, aérer régulièrement les lieux clos".

Il a également insisté sur la nécessité d'éviter les grandes tablées. Sans vouloir citer "un nombre précis", il a fait "une recommandation simple": "Moins on est nombreux, moins on prend de risques". "Nous devons tout faire pour éviter le recours aux mesures contraignantes que nous avons connues dans des phases antérieures", a plaidé M. Castex, en référence aux différents confinements.

Avant ces annonces, le principal syndicat de pharmaciens avait indiqué à ses adhérents que le gouvernement s'apprêtait à rembourser les autotests de dépistage du Covid entre le 20 décembre et le 2 janvier. Cette mesure n'a toutefois pas été évoquée par le Premier ministre.

- Enfants: réponse lundi -

Par ailleurs, la vaccination de l'ensemble des 5-11 ans se profile: le Comité consultatif national d'éthique (CCNE) lui a donné son feu vert vendredi matin, en excluant toutefois la mise en place de toute obligation pour les enfants, y compris via un pass.

M. Castex n'a toutefois pas mentionné vendredi l'ouverture de la vaccination à tous les enfants de cet âge (après ceux qui sont à risque de forme grave de Covid mercredi). Il manque en effet l'avis de la Haute autorité de santé (HAS), qui le rendra public lundi à 14H00.

La vaccination des enfants, qui se ferait avec une version moins dosée du vaccin Pfizer/BioNTech, est un sujet sensible. Plus des deux tiers des parents y sont opposés, selon un sondage Elabe pour L'Express, BFMTV et SFR publié jeudi.

Elle fait l'objet de vifs débats scientifiques car les formes graves de Covid sont extrêmement rares dans cette tranche d'âge, alors que les vaccins peuvent avoir des effets secondaires cardiaques, certes très peu fréquents.

L'intérêt est essentiellement collectif. Une telle mesure viserait à éviter que les enfants soient les principaux vecteurs de l'épidémie. Cette dernière continue de flamber en France, où la cinquième vague, causée par le variant Delta, bat son plein.

Vendredi, 58.128 nouveaux cas ont été enregistrés, après un record sans précédent depuis avril mercredi (65.713). Leur moyenne sur les sept derniers jours, plus parlante pour éviter les fluctuations quotidiennes, dépasse les 51.000.

AFP

   

7 Commentaire(s)

Parce que vous Êtes gouvernés par Les Ratés En Mouvement ( LREM ), Posté
Jean Castex : le mouton à cinq pattes ' Mais il ne sera que le collaborateur d'Emmanuel Macron "Ce mec en culotte courte est habité qu'il se prend pour quelqu'un d'important .Carpette devant les industries pharmaceutiques sur l'injection expérimentale où tout est bon pour le FRIC.L'État ne tranche pas. Il se défausse de la responsabilité sanitaire sur les forces vives qui ont le choix entre respecter la loi, et donc tout bloquer, ou, au contraire, de passer outre la loi et engager leur responsabilité pénale personnelle.
TeddyB, Posté
Pendant le Graind Raid et le Sakifo il n'y avait donc pas d'interactions sociales, notamment sans masque'Ca me rassure!!Vivement les piqûres de rappels 3 fois/an, les vaccinés vont apprécier !!
974 , Posté
Le vaccin est comme la NRL. C'est jamais fini.
Vaccin 2 tour, Posté
En avril 2022 il y a un vaccin 2 tours.
Daniel FAIVRE, Posté
MON ETAT D'ESPRIT DANS CETTE CRISE Lettre ouverte à l'ensemble de nos élus et du préfet de la Réunion. Mais ils sont des milliers à avoir des certitudes, certain d'être dans le vrais sans aucune connaissance médicale. Ces pros vaccins, tous s'identifiant a des professeurs, des médecins " d'eau sucrée " merci de garder notre place. En ce qui me concerne je ne suis pas encore vacciné, à tort ou à raison mais je suis et reste de plus en plus dans l'incertitude.Mais qui nous a fait naitre ces doutes ' Alors ne soyons pas surpris qu'une grande partie de la population doute. Souvenez-vous les masques ne servent à rien et je ne parlerais pas de l'ensemble des masques périmés, il fallait bien se justifier ! Tellement cette crise sanitaire fut gérée avec une négligence et surtout moult incompréhensions, aller au boulot compresse dans les transports et lors de votre repos dominical éviter de sortir, mais on nous prend pour des " billes ". Alors oui la vaccination mais avons-nous assez de recul, combien sont mort sans être vacciner et combien chez les vaccinés ' Une chose est certaine se sont les industries pharmaceutiques qui se frottent les mains.J'accuse, nous pouvons tous le penser les services de l'état Français par leurs agissements divisent et cherchent à nous monter les uns contre les autres la division pour mieux régner ! Que pouvons-nous penser sur notre ile le préfet autorise le SAKIFO à Saint-Pierre avec plus de 15 000 festivaliers ou n'en doutons pas la drogue, le zamal, l'alcool étaient présent pour certain, pendant ce temps le valet de la république nous interdisait de faire nos pique-niques. Alors que devons-nous comprendre priorité à la place pour les fêtes ou certain se font un pognon monstre, ce qui nous impose de priver nos familles, nos enfants et nos " Gramouns " de belle sortie dominicale.Mais que font nos députés ' En ce qui concerne nos députés Réunionnais et de l'outre-mer ils sont obligés d'être vaccinés ou testés pour prendre l'avion, mais en ce qui concerne ceux qui sont en l'hexagone et proche de l'assemblée nationale pas d'obligation, chut n'en parlons pas secret défense. Merci de comprendre mon incompréhension.Daniel FAIVRE MON ETAT D'ESPRIT DANS CETTE CRISE Lettre ouverte à l'ensemble de nos élus et du préfet de la Réunion. Mais ils sont des milliers à avoir des certitudes, certain d'être dans le vrais sans aucune connaissance médicale. Ces pros vaccins, tous s'identifiant a des professeurs, des médecins " d'eau sucrée " merci de garder notre place. En ce qui me concerne je ne suis pas encore vacciné, à tort ou à raison mais je suis et reste de plus en plus dans l'incertitude.Mais qui nous a fait naitre ces doutes ' Alors ne soyons pas surpris qu'une grande partie de la population doute. Souvenez-vous les masques ne servent à rien et je ne parlerais pas de l'ensemble des masques périmés, il fallait bien se justifier ! Tellement cette crise sanitaire fut gérée avec une négligence et surtout moult incompréhensions, aller au boulot compresse dans les transports et lors de votre repos dominical éviter de sortir, mais on nous prend pour des " billes ". Alors oui la vaccination mais avons-nous assez de recul, combien sont mort sans être vacciner et combien chez les vaccinés ' Une chose est certaine se sont les industries pharmaceutiques qui se frottent les mains.J'accuse, nous pouvons tous le penser les services de l'état Français par leurs agissements divisent et cherchent à nous monter les uns contre les autres la division pour mieux régner ! Que pouvons-nous penser sur notre ile le préfet autorise le SAKIFO à Saint-Pierre avec plus de 15 000 festivaliers ou n'en doutons pas la drogue, le zamal, l'alcool étaient présent pour certain, pendant ce temps le valet de la république nous interdisait de faire nos pique-niques. Alors que devons-nous comprendre priorité à la place pour les fêtes ou certain se font un pognon monstre, ce qui nous impose de priver nos familles, nos enfants et nos " Gramouns " de belle sortie dominicale.Mais que font nos députés ' En ce qui concerne nos députés Réunionnais et de l'outre-mer ils sont obligés d'être vaccinés ou testés pour prendre l'avion, mais en ce qui concerne ceux qui sont en l'hexagone et proche de l'assemblée nationale pas d'obligation, chut n'en parlons pas secret défense. Merci de comprendre mon incompréhension.Daniel FAIVRE MON ETAT D'ESPRIT DANS CETTE CRISE Lettre ouverte à l'ensemble de nos élus et du préfet de la Réunion. Mais ils sont des milliers à avoir des certitudes, certain d'être dans le vrais sans aucune connaissance médicale. Ces pros vaccins, tous s'identifiant a des professeurs, des médecins " d'eau sucrée " merci de garder notre place. En ce qui me concerne je ne suis pas encore vacciné, à tort ou à raison mais je suis et reste de plus en plus dans l'incertitude.Mais qui nous a fait naitre ces doutes ' Alors ne soyons pas surpris qu'une grande partie de la population doute. Souvenez-vous les masques ne servent à rien et je ne parlerais pas de l'ensemble des masques périmés, il fallait bien se justifier ! Tellement cette crise sanitaire fut gérée avec une négligence et surtout moult incompréhensions, aller au boulot compresse dans les transports et lors de votre repos dominical éviter de sortir, mais on nous prend pour des " billes ". Alors oui la vaccination mais avons-nous assez de recul, combien sont mort sans être vacciner et combien chez les vaccinés ' Une chose est certaine se sont les industries pharmaceutiques qui se frottent les mains.J'accuse, nous pouvons tous le penser les services de l'état Français par leurs agissements divisent et cherchent à nous monter les uns contre les autres la division pour mieux régner ! Que pouvons-nous penser sur notre ile le préfet autorise le SAKIFO à Saint-Pierre avec plus de 15 000 festivaliers ou n'en doutons pas la drogue, le zamal, l'alcool étaient présent pour certain, pendant ce temps le valet de la république nous interdisait de faire nos pique-niques. Alors que devons-nous comprendre priorité à la place pour les fêtes ou certain se font un pognon monstre, ce qui nous impose de priver nos familles, nos enfants et nos " Gramouns " de belle sortie dominicale.Mais que font nos députés ' En ce qui concerne nos députés Réunionnais et de l'outre-mer ils sont obligés d'être vaccinés ou testés pour prendre l'avion, mais en ce qui concerne ceux qui sont en l'hexagone et proche de l'assemblée nationale pas d'obligation, chut n'en parlons pas secret défense. Merci de comprendre mon incompréhension.Daniel FAIVRE
Domtom, Posté
Sanitaire ou vaccinal ''' Cela ne change rien pour moi .. Je n'ai jamais utilisé un test pour aller boire un café ! Pratiquement confinée ! Ni contaminante , ni contaminée ! Je vais bien et n'emm .. personne ! Bisou /Bisou
CHABAN, Posté
Guéri du covid, ça veut dire quoi '