Tennis :

Open d'Australie: fin de l'aventure pour Cornet


Publié / Actualisé
L'aventure d'Alizé Cornet à l'Open d'Australie a pris fin mercredi quand la Française, qui jouait enfin son premier quart de finale de Grand Chelem, a buté sur l'Américaine Danielle Collins.
L'aventure d'Alizé Cornet à l'Open d'Australie a pris fin mercredi quand la Française, qui jouait enfin son premier quart de finale de Grand Chelem, a buté sur l'Américaine Danielle Collins.

En attendant les quarts de finale du bas de tableau masculin Sinner-Tsitsipas et Medvedev - Auger-Aliassime, Iga Swiatek a battu Kaia Kanepi, de 16 ans son aînée, pour rejoindre Collins en demies. Cornet, 61e mondiale, a tenu un set avant de s'effondrer sous les frappes hargneuses de la 30e mondiale (28 coups gagnants) qui s'est imposée 7-5, 6-1 en 1h28.

"Elle m'a vraiment oppressée sur le court. C'est comme un rouleau compresseur", a relevé la Française. "Elle est très,très puissante et moi j'avais l'impression de subir, de ne pas être actrice de mon destin sur ce match", a-t-elle regretté.

A 32 ans et à l'occasion de son 63e Majeur, Cornet avait réussi à atteindre les quarts en dominant notamment la N.3 mondiale Garbine Muguruza au 2e tour et l'ex-N.1 Simona Halep en 8es de finale.

- "Je suis capable" -

Mais le bilan est positif: "Je suis capable d'aller en quarts de finale, je suis capable de battre des joueuses très fortes d'affilée, mentalement je tenais la route, physiquement je me suis surprise aussi", a-t-elle analysé.

Mais à ce jour, Amélie Mauresmo reste la dernière Française à avoir atteint le dernier carré australien, en 2006 sur sa route vers le titre. Cornet était déjà dans le tableau.

Et Marion Bartoli est la dernière Française à avoir atteint les demies en Majeur, à Wimbledon en 2013 où elle avait remporté le titre. Avec la Niçoise, qui va retrouver le Top 40 mondial lundi, s'éteint également le dernier espoir Tricolore dans ce premier Majeur de l'année, puisque Gaël Monfils avait été éliminé la veille, également en quarts.

De son côté, Collins (28 ans) tentera de se hisser pour la première fois en finale d'un tournoi du Grand Chelem. "C'est un sentiment incroyable, surtout après les problèmes de santé que j'ai connus", a reconnu Collins en référence à l'endométriose dont elle a souffert l'an dernier et pour laquelle elle a subi une intervention chirurgicale.

- "Récompense" -

"Etre capable de revenir à ce niveau et de me battre comme je le fais en étant aussi forte physiquement est une belle récompense", a-t-elle ajouté. "En particulier quand on joue contre des joueuses aussi fortes que celles que j'ai affrontées ce deux derniers matchs, de vraies compétitrices, de vraies grandes athlètes", a-t-elle encore dit au sujet de Cornet et de la Belge Elise Mertens (26e) écartée en 8es de finale 4-6, 6-4, 6-4.

En demies, c'est la vainqueur surprise de Roland-Garros 2020 qu'elle devra écarter pour atteindre sa première finale majeure. Swiatek (9e), qui s'était montrée ultradominatrice lors de ses trois premiers tours, a une nouvelle fois éprouvé d'immenses difficultés face à Kanepi (115e), après avoir énormément souffert face à Sorana Cirstea en 8es.

"Mon équipe m'a dit, après le match contre Sorana, que même après la perte du premier set ils étaient sûrs que je gagnerais. J'ai pensé à ça aujourd'hui", a-t-elle confié.

Elle a bien fait d'y croire, puisqu'après 3h01 de match, la Polonaise de 20 ans s'est qualifiée pour sa première demi-finale de Grand Chelem hors l'épopée sur la terre battue parisienne en 2020.

Kanepi, 36 ans et ex-15e mondiale en 2012, a atteint deux fois les quarts de finale des trois autres tournois du Grand Chelem, mais n'avait jamais passé le 3e tour à Melbourne. Cette année elle a créé de multiples surprises en éliminant notamment Angelique Kerber (20e) au premier tour et la N.2 mondiale Aryna Sabalenka en 8es.

Elle devrait se rapprocher du Top 60 mondial au classement WTA publié lundi.

AFP

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !