Football :

Transferts : épilogue attendu pour les feuilletons Dembélé et Ndombélé


Publié / Actualisé
Tic, tac, tic, tac... Ousmane Dembélé, indésirable à Barcelone, et Tanguy Ndombélé, dans le viseur du Paris SG, vont animer la dernière journée du mercato hivernal, lundi, au terme d'un mois de janvier prudent sur le marché des transferts.
Tic, tac, tic, tac... Ousmane Dembélé, indésirable à Barcelone, et Tanguy Ndombélé, dans le viseur du Paris SG, vont animer la dernière journée du mercato hivernal, lundi, au terme d'un mois de janvier prudent sur le marché des transferts.

Après d'infructueuses négociations en vue de prolonger son contrat au Barça, Dembélé est dans l'impasse en Catalogne. A cinq mois de la fin de son bail, sa direction lui a demandé de "partir immédiatement", ce à quoi "Dembouz" a rétorqué, sur Instagram, qu'il ne "cèderait pas aux chantages".

Le champion du monde de 24 ans, pas épargné par les blessures à répétition ces dernières années, trouvera-t-il un point de chute? Le dossier est compliqué, d'autant plus que les clubs acheteurs savent désormais qu'il sera gratuit dès le mois de juillet.

Autre indésirable en instance de départ, Tanguy Ndombélé (25 ans) attire le Paris Saint-Germain, selon la presse sportive. Mais l'ancien Lyonnais dispose d'un salaire élevé à Tottenham, et le PSG peine à dégraisser son effectif, un préalable important à toute mutation dans le sens des arrivées.

Le club parisien entraîné par Mauricio Pochettino, qui a eu Ndombélé sous ses ordres à Londres, ne s'est pas montré très actif en janvier, envoyant simplement son gardien Sergio Rico en prêt à Majorque et son milieu Rafinha du côté de la Real Sociedad, en prêt également.

Mais Julian Draxler, Layvin Kurzawa, Leandro Paredes, Abdou Diallo, Ander Herrera voire Mauro Icardi sont toujours là, bien qu'assez peu utilisés. Le calme parisien tranche avec l'activité estivale, marquée par les arrivées de Lionel Messi, Georginio Wijnaldum, Gianluigi Donnarumma et Sergio Ramos, notamment.

- Guimaraes à Newcastle -

Les dernières heures du mercato seront sans doute plus agitées à Lyon. L'OL a rempli ses caisses en envoyant son milieu brésilien Bruno Guimaraes à Newcastle contre 50,1 millions d'euros, bonus inclus, le plus gros transfert de l'hiver en Ligue 1. Lyon chercherait maintenant à réinvestir cette manne pour compenser ce possible départ majeur, avec un nom qui circule, celui du Brestois Romain Faivre (23 ans).

Un autre mouvement interne à la Ligue 1 a été effectué avec le recrutement de l'ex-Angevin Billal Brahimi (21 ans) par Nice, qui a déjà fait venir Jordan Amavi de l'OM. Une rondelette somme de 7 millions d'euros est évoquée pour l'ambitieux Gym, deuxième du Championnat.

A Marseille, les dirigeants réfléchissent plus aux départs (Bamba Dieng? Alvaro Gonzalez? Duje Caleta-Car?) qu'aux arrivées, après avoir validé celles de Sead Kolasinac, Cédric Bakambu et Samuel Gigot.

A Saint-Etienne, dernier du classement, l'espoir de renforcer un effectif presque condamné à la Ligue 2 persiste. Les noms d'Enzo Crivelli et Loïc Rémy, tous deux actuellement en Turquie, sont évoqués du côté des Verts, qui ont déjà attiré Paul Bernardoni, Eliaquim Mangala ou encore Sada Thioub.

Autre équipe en difficulté, Bordeaux a engagé un défenseur en manque de temps de jeu, le Lyonnais Marcelo, relégué en équipe réserve depuis plusieurs mois. Le Brésilien avait été libéré de son contrat par l'OL.

En Ligue 1 comme ailleurs, le mercato sera resté plutôt calme cet hiver, après les folies de l'été (Messi, Griezmann, Ronaldo...). Les internationaux français n'y ont pas échappé, à quelques mois de la Coupe du monde (21 novembre-18 décembre).

Seuls Lucas Digne (d'Everton à Aston Villa) et Anthony Martial (de Manchester United au Séville FC en prêt) ont bougé, en attendant les ultimes mouvements. Hugo Lloris et Kingsley Coman ont, eux, prolongé leur contrat à Tottenham et au Bayern Munich.

Pour les grandes manoeuvres, il faudra sans doute attendre l'été, avec des dossiers chauds comme celui de Paul Pogba, en fin de contrat, ou celui du Monégasque Aurélien Tchouameni, courtisé par les plus grandes écuries. Mais un seul nom brûlera alors toutes les lèvres: celui de Kylian Mbappé...

AFP

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !