Politique :

Présidentielle : Pécresse et Hidalgo obtiennent à leur tour les 500 parrainages


Publié / Actualisé
La candidate LR Valérie Pécresse et la PS Anne Hidalgo ont obtenu suffisamment de parrainages pour se présenter à la présidentielle d'avril, rejoignant Emmanuel Macron qui avait déjà franchi le cap des 500 signatures requises, selon la liste publiée mardi par le Conseil constitutionnel.
La candidate LR Valérie Pécresse et la PS Anne Hidalgo ont obtenu suffisamment de parrainages pour se présenter à la présidentielle d'avril, rejoignant Emmanuel Macron qui avait déjà franchi le cap des 500 signatures requises, selon la liste publiée mardi par le Conseil constitutionnel.

Le Conseil constitutionnel a validé ce mardi 3.017 nouveaux parrainages, portant le total à 5.086 -- des chiffres qui doivent encore recevoir une validation définitive, car il faut que les parrainages proviennent d'au moins 30 départements différents.

Mme Pécresse fait désormais la course en tête avec 939 parrainages contre 926 pour le président sortant qui n'a pas encore officiellement annoncé sa candidature.

En troisième position, Mme Hidalgo dispose déjà de 652 signatures et est la seule candidate de gauche à avoir franchi la barre des 500 requises, devant la candidate de Lutte ouvrière Nathalie Arthaud (368), le communiste Fabien Roussel (326), l'écologiste Yannick Jadot (268), l'Insoumis Jean-Luc Mélenchon (224), Philippe Poutou (127) et Christiane Taubira (36).

A l'extrême droite, la candidate du RN Marine Le Pen est encore loin du but avec 139 parrainages, dix de moins que son rival Eric Zemmour (149).

Parmi les autres candidats déclarés, le député Jean Lassale (316) se rapproche des 500 signatures, devant le patron de Debout la France Nicolas Dupont-Aignan (232) et François Asselineau (171). La candidate animaliste Hélène Thouy est encore loin (48).

Près de 42.000 élus, dont 34.000 maires, peuvent accorder leur parrainage. Les candidats ont jusqu'au 4 mars à 18H00 pour recueillir les signatures. Le Conseil constitutionnel met en ligne sur son site deux fois par semaine, le mardi et le jeudi, la liste actualisée en temps réel.

AFP

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !