Football :

Ligue des championnes : Lyon renverse la Juve et rejoint le PSG en demie


Publié / Actualisé
Battu 2 à 1 par la Juventus Turin au match aller, le 23 mars, Lyon s'est imposé 3 à 1 jeudi dans son Groupama stadium en quarts de finale retour de la Ligue des Champions et affrontera Paris Saint-Germain en demie. Ce qui assure une place en finale pour un club français.
Battu 2 à 1 par la Juventus Turin au match aller, le 23 mars, Lyon s'est imposé 3 à 1 jeudi dans son Groupama stadium en quarts de finale retour de la Ligue des Champions et affrontera Paris Saint-Germain en demie. Ce qui assure une place en finale pour un club français.

Le PSG et l'OL se sont notamment déjà affrontés en finale à Cardiff en 2017 pour une victoire aux tirs au but des Lyonnaises, lesquelles ont également éliminé les Parisiennes en demie en 2020 avant d'être sorties, à leur tour, par les Franciliennes, dès les quarts de finale en 2021.

Les deux matches se disputeront les 23 ou 24 avril pour le match aller à Lyon et le 30 avril ou le 1er mai pour le retour. L'autre demi-finale opposera le FC Barcelone, tenant du titre, à Wolfsburg.

- Hegerberg marque, Bacha décisive -

Face à la Juventus, l'Olympique lyonnais, avec notamment dans les buts la Chilienne Christiane Endler, de retour de blessure et préférée à Sarah Bouhaddi, qui avait failli sur le premier match, a dû patienter une demi-heure pour prendre la mesure de son adversaire et mener 2-0 en deux minutes.

La Norvégienne Ada Hegerberg, malade et absente à l'aller, titulaire au poste d'avant-centre, a montré la voie et ouvert la marque en reprenant au second poteau un centre délivré de l'aile gauche par Selma Bacha, alignée comme arrière latérale (33).

A ce moment de la rencontre, l'internationale française avait déjà été décisive, mais sur une phase défensive quand elle avait su se sacrifier pour repousser un tir de la Suédoise Lina Hurtig (23).

Après l'ouverture du score, Melvine Malard a rapidement doublé l'écart, elle aussi en marquant de la tête, à la réception d'un centre venu de la droite par l'Américaine Lindsay Horan (35).

Les Lyonnaises, dominatrices sans partage avec une bonne animation offensive mais sans être assez tranchantes et réalistes dans la zone de décision, ont attendu longtemps avant de se mettre définitivement à l'abri.

C'est l'Américaine Catarino Macario, buteuse au match aller, et déjà dangereuse sur un tir arrêté par la gardienne internationale française de la Juve, Pauline Peyraud-Magnin (63), qui a porté le score à 3-0 à la sortie d'un beau contrôle orienté sur un centre de Delphine Cascarino depuis l'aile droite (73).

Et heureusement, car en fin de match, cinq minutes après son entrée en jeu, Andrea Staskova a réduit le score de la tête sur corner, remettant la pression sur l'OL dans une nouvelle démonstration de la fébrilité de la défense lyonnaise (84). Mais les joueuses de Sonia Bompastor ont tenu bon jusqu'au coup de sifflet final.

AFP

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !