Forte inflation :

Le Smic va passer à 1.300 euros net au 1er mai


Publié / Actualisé
Le Smic augmentera automatiquement le 1er mai de 2,65%, soit une hausse mensuelle d'environ 34 euros net, du fait de la forte inflation enregistrée depuis novembre, a annoncé vendredi le ministère du Travail à l'AFP. (Photo AFP)
Le Smic augmentera automatiquement le 1er mai de 2,65%, soit une hausse mensuelle d'environ 34 euros net, du fait de la forte inflation enregistrée depuis novembre, a annoncé vendredi le ministère du Travail à l'AFP. (Photo AFP)

Pour un temps plein, le Smic mensuel s'établira à 1.645,58 euros brut. En net, il passera de 1.269 à 1.302,64 euros. Le Smic horaire brut passera de 10,57 à 10,85 euros.

En France, le pouvoir d’achat des travailleurs au Smic est protégé par un dispositif de revalorisation automatique inscrit dans la loi, qui assure que le salaire minimum progresse au moins aussi vite que l’inflation touchant les ménages ayant les revenus les plus faibles.

Selon les résultats définitifs de l’indice des prix à la consommation au mois de mars publiés par l’Insee vendredi, l’inflation hors tabac entre novembre 2021 et mars 2022 s’établit à 2,65% pour les 20% des ménages ayant les revenus les plus modestes.

En janvier, le Smic avait augmenté de 0,9% après une hausse exceptionnelle de 2,2% en octobre, déjà due à l'inflation. Sur un an (de mai 2021 à mai 2022), le Smic aura augmenté de 5,9%, soit 72 euros net.

AFP

   

4 Commentaire(s)

Et des millions pour les financiers , Posté
1 300 euros pour le " petit peuple " et des millions pour les financiers. Ben voyons !
Et la retraite à 65 ans , Posté
Et la retraite à 65 ans si macron devient président. Rien que pour ça ....
Romuald, Posté
"En France, le pouvoir d'achat des travailleurs au Smic est protégé par un dispositif de revalorisation automatique inscrit dans la loi".Ah bon, le Smic à 1300 euros net protège les travailleurs des augmentations de 20 % des prix de l'électricité, du gaz et des carburants, les protège de l'augmentation de 400 % du prix de la bouteille d'huile, de 800 % du prix de la tomate, demain de l'augmentation de 50 % du prix du pain, etc 'Non, seul un système d'augmentation des salaires calqué sur celui du coût réel de la vie pourrait protéger le pouvoir d'achat des travailleurs. Mais cela ils ne peuvent l'attendre du gouvernement qui protège uniquement les intérêts patronaux. Ils ne l'obtiendront que par la lutte collective ! C'est cela la "vérité des prix" !
Lorenzo, Posté
Merci Monseigneur, vous êtes trop bon ! 34' par mois ' Monseigneur est-il allé faire ses courses comme les gueux ' Avec ça et la retraite à 65ans, il appelle ça une main tendue aux électeurs de Mélenchon ' Foutage de gueule !