Condamné pour violences conjugales :

Le LREM Jérôme Peyrat annonce le retrait de sa candidature aux législatives


Publié / Actualisé
"J'entends que ma candidature (...) pourrait porter atteinte à ma famille politique. Je la retire", a indiqué l'ex-candidat, invitant "à regarder précisément les faits qui me sont reprochés, la décision de justice et les autres décisions prises dans cette affaire". Jérôme Peyrat, candidat de la majorité présidentielle dans la quatrième circonscription de Dordogne, avait été condamné en 2020 à 3.000 euros d'amende avec sursis pour violences conjugales sur son ex-compagne.
"J'entends que ma candidature (...) pourrait porter atteinte à ma famille politique. Je la retire", a indiqué l'ex-candidat, invitant "à regarder précisément les faits qui me sont reprochés, la décision de justice et les autres décisions prises dans cette affaire". Jérôme Peyrat, candidat de la majorité présidentielle dans la quatrième circonscription de Dordogne, avait été condamné en 2020 à 3.000 euros d'amende avec sursis pour violences conjugales sur son ex-compagne.
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !