Roland-Garros :

Jeanjean continue de surprendre et fait chuter Pliskova


Publié / Actualisé
Léolia Jeanjean poursuit son beau parcours à Roland-Garros et s'offre un exploit au passage: la 227e joueuse mondiale a éliminé jeudi la Tchèque Karolina Pliskova, 8e mondiale, 6-2, 6-2, et décroche son billet pour le troisième tour.
Léolia Jeanjean poursuit son beau parcours à Roland-Garros et s'offre un exploit au passage: la 227e joueuse mondiale a éliminé jeudi la Tchèque Karolina Pliskova, 8e mondiale, 6-2, 6-2, et décroche son billet pour le troisième tour.

Bénéficiaire d'une wild-card, la Française, ex-espoir du tennis tricolore participe à 26 ans à son premier Grand Chelem. Pour tenter de décrocher sa place en 8es de finale, elle affrontera soit la Russe sous bannière neutre Ekaterina Alexandrova (31e) soit la Roumaine Irina-Camelia Begu (63e).

Elle rejoint au 3e tour sa compatriote Diane Parry, tombeuse de la tenante du titre Barbora Krejcikova au premier tour et victorieuse mercredi de la Colombienne Camila Osorio. Deux autres Françaises, Alizé Cornet et Caroline Garcia, peuvent les imiter jeudi.

Pliskova est de son côté la 6e membre du top 10 féminin qui ne verra pas le 3e tour Porte d'Auteuil, après les éliminations précoces de Maria Sakkari, 3e mondiale et demi-finaliste à Paris l'an dernier, Barbora Krejcikova (N.2 et tenante du titre), Anett Kontaveit (N.5), Ons Jabeur (N.6) et Garbine Muguruza (N.10).

Face à une Pliskova, visiblement pas au mieux, Jeanjean s'est imposée avec autorité. Elle a remporté la première manche en seulement 36 minutes face à une Tchèque en panne au service (62% de première balle, 4 doubles fautes) et commettant beaucoup d'erreurs (15 fautes directes).

La Française a dans la foulée breaké d'entrée dans la deuxième manche, menant rapidement 4-0, avant de s'imposer sur sa première balle de match après 1h15 de jeu.

- "Je ne réalise pas trop" -

"Je ne réalise pas trop ce qui se passe. Je trouve ça juste incroyable", a déclaré Jeanjean, tout sourire sur le court juste après sa victoire.
"Je suis déjà contente d'être ici et de pouvoir jouer", a ajouté la Française, restée plusieurs années éloignée des courts.

Considérée déjà comme une future star à 12 ans, Jeanjean avait ensuite vu sa carrière brutalement stoppée par les blessures, notamment une triple luxation de la rotule. Elle était ensuite partie étudier aux Etats-Unis, ne reprenant le tennis de haut niveau que fin 2020. Evoluant sur le circuit secondaire, elle a décroché son premier titre ITF en avril à Calvi, après un beau début de saison (27 victoires pour neuf défaites).

"J'avais envie de revenir pour ne rien regretter. Je pense que j'ai fait le bon choix", s'est félicité la Française. Pliskova avait déjà été quelque peu malmenée par une autre Bleue au premier tour, Tessah Andrianjafitrimo, 141e mondiale, qui lui avait ravi un set.

La Tchèque, finaliste du dernier Wimbledon et de l'US Open 2016, avait dû renoncer à son début de saison et à l'Open d'Australie en raison d'une blessure à l'avant-bras droit.

Elle n'a fait son retour à la compétition qu'en mars à Indian Wells et a depuis disputé peu de matches sur terre battue, souvent éliminée d'entrée dans les tournois auxquels elle prenait part. La semaine dernière, elle avait malgré tout atteint les demi-finales à Strasbourg.

AFP

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !