Sport :

F1: abandon de Charles Leclerc au GP d'Azerbaïdjan


Publié / Actualisé
Le Monégasque Charles Leclerc, auteur de la pole position du Grand Prix d'Azerbaïdjan samedi, la sixième de la saison, a été contraint à l'abandon au 20e des 51 tours de la course, au volant de sa Ferrari, dimanche après-midi.
Le Monégasque Charles Leclerc, auteur de la pole position du Grand Prix d'Azerbaïdjan samedi, la sixième de la saison, a été contraint à l'abandon au 20e des 51 tours de la course, au volant de sa Ferrari, dimanche après-midi.

Leclerc a abandonné avant la mi-course, en raison d'un problème à son moteur, de la fumée s'échappant de sa monoplace dans l'une des longues lignes droites sur circuit d'un peu plus de six kilomètres de long dans les rues de Bakou.

"Les mots sont difficiles à trouver. Ça fait mal, ça fait trois week-ends d'affilée, ça fait mal, très mal. Ça fait trois coups durs, mais la motivation est toujours là", a commenté Leclerc au micro de Canal Plus.

Leclerc a dû se contenter de la 4e place chez lui au GP de Monaco, et avait abandonné au GP d'Espagne à Barcelone, permettant à Max Verstappen (Red Bull) de reprendre la tête au classement des pilotes.

Les deux Ferrari ont abandonné dimanche, puisque les freins arrières de l'Espagnol Carlos Sainz Jr ont cédé au 9e tour. Un coup dur pour la Scuderia au championnat du monde des pilotes et des constructeurs.

AFP

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !