Le président de la République en visite à La Réunion le 21 août prochain :

Un coup de vent nommé Hollande


Publié / Actualisé
D'une journée et demie et les 25 et 26 juillet, la visite de François Hollande à La Réunion a été réduite à 24 heures, le jeudi 21 août prochain. Mais l'Élysée a tenu à maintenir grosso modo le même programme, soit à faire rentrer en une seule journée autant de visites, discours et rendez-vous, de Saint-Joseph à Saint-Denis, en passant par Saint-André, Saint-Benoît, la Plaine-des-Palmistes et Le Port. Autant dire que le président de la République n'aura guère le temps de s'attarder lors d'une visite qui ne pourra être menée autrement qu'au pas de course, mais que vous pourrez suivre de bout en bout en direct sur Imaz Press.
D'une journée et demie et les 25 et 26 juillet, la visite de François Hollande à La Réunion a été réduite à 24 heures, le jeudi 21 août prochain. Mais l'Élysée a tenu à maintenir grosso modo le même programme, soit à faire rentrer en une seule journée autant de visites, discours et rendez-vous, de Saint-Joseph à Saint-Denis, en passant par Saint-André, Saint-Benoît, la Plaine-des-Palmistes et Le Port. Autant dire que le président de la République n'aura guère le temps de s'attarder lors d'une visite qui ne pourra être menée autrement qu'au pas de course, mais que vous pourrez suivre de bout en bout en direct sur Imaz Press.

Mais où et avec qui François Hollande a-t-il bien pu fêter ses 60 ans ? C’est la question qui taraudait l’ensemble de la presse nationale en ce mardi 12 août 2014, jour d’anniversaire présidentiel. À peine certains "observateurs" ont-ils évoqué la perspective d'une rentrée chargée et épineuse pour le chef de l'État sur les questions économiques et sociales.

Ces questions, les Réunionnais espèrent que François Hollande n'attendra pas le mois de septembre pour les aborder, eux qui se préparent impatiemment à accueillir dans une huitaine de jours celui qu’ils ont élus à 71,49 % le 6 mai 2012.

C’est peu dire que le président se fait désirer, lui qui a dû annuler au dernier moment sa visite dans l’océan Indien suite au crash de l’avion d’Air Algérie au Mali le 24 juillet dernier. Les Réunionnais ont vraisemblablement pas mal de choses à lui dire, de messages à tenter de lui faire passer. Des planteurs aux syndicats, beaucoup avaient d’ailleurs commencé à se mobiliser en prévision du premier rendez-vous manqué.

Mais pour tenter d’interpeller François Hollande ce jeudi 21 août, il faudra se lever de bonne heure, courir vite et échapper aux multiples cordons de sécurité. Entre une inauguration par-ci et la pose d'une première pierre par-là, peu de rencontres avec la foule sont a priori prévues au menu. De toute façon, même s’il le voulait, le président n’en aurait guère le temps, tant son programme est resserré sur cette seule journée, où il sera accompagné pour la forme de la ministre des Outre-mer George Pau-Langevin et d’un autre membre du gouvernement qui pourrait être le ministre de l’Agriculture Stéphane Le Foll.

De son arrivée matinale à l’aéroport de Pierrefonds jusqu’à une rencontre avec les élus réunionnais en fin d’après-midi à l’ancien hôtel de ville de Saint-Denis, le chef de l’État devra enchaîner les déplacements : à Saint-Joseph – à l’auditorium puis à la médiathèque –, à l’usine sucrière de Bois-Rouge de Saint-André, puis à la mairie de Saint-Benoît, à la Plaine-des-Palmistes pour l’inauguration de la maison du Parc national, et ce avant la pose de la première pierre du chantier d’extension du Grand Port maritime, et une fin de parcours dans le chef-lieu où il se coltinera dépôt de gerbe au monument aux morts et réception avec les huiles politiques locales.

Le lendemain vendredi 22 août, à peine le temps d’avaler un petit déjeuner matinal avec "les acteurs économiques réunionnais" qu’il sera déjà temps pour François Hollande de rejoindre Mayotte, pour le même genre de visite-spectacle, davantage destinée à la galerie qu’aux sujets de fond. Il achèvera ensuite ce petit aller-retour dans l’océan Indien par le sommet de la COI, le samedi 23 août à Moroni, aux Comores.

Rien n'est toutefois encore définitivement arrêté dans cet agenda présidentiel sans cesse bouleversé au gré des événements nationaux et internationaux. Bien placés pour les savoir, les Réunionnais peuvent se méfier d'un nouveau changement de dernière minute...

www.ipreunion.com

   

1 Commentaire(s)

Palestine, Posté
UN NON EVENEMENT.....