Politique :

Régionales : Patrick Lebreton officialise sa candidature


Publié / Actualisé
Patrick Lebreton a officialisé sa candidature aux élections régionales ce dimanche 11 avril 2021. Lors d'une conférence de presse organisée à Saint-Denis, le maire de Saint-Joseph a confirmé son intention de briguer un mandat à la tête de la Région Réunion. Il a présenté les grandes lignes de son programme, mettant en avant son "projet phare" : développer les transports nocturnes dans l'île "en concertation avec les professionnels et avec un programme d'accompagnement financier". (Photo as/www.ipreunion.com)
Patrick Lebreton a officialisé sa candidature aux élections régionales ce dimanche 11 avril 2021. Lors d'une conférence de presse organisée à Saint-Denis, le maire de Saint-Joseph a confirmé son intention de briguer un mandat à la tête de la Région Réunion. Il a présenté les grandes lignes de son programme, mettant en avant son "projet phare" : développer les transports nocturnes dans l'île "en concertation avec les professionnels et avec un programme d'accompagnement financier". (Photo as/www.ipreunion.com)

"Nous partons d'un constat : notre pays va mal. L'enjeu qui est devant nous est colossal" a déclaré Patrick Lebreton. "J'ai été candidat en 2015, dans un contexte très différent que celui que nous connaissons actuellement. Mais les grandes difficultés auxquelles la majorité actuelle devait répondre, sont toujours d'actualité. Depuis six ans, au lieu de vrais projets, on nous a servi du marketing. La Réunion n'a pas besoin d'un directeur commercial à sa tête, mais d'un vrai président" a-t-il martelé.

"A ces élu.es, en place à la Région, je leur dis : aujourd'hui, quelle confiance peut-on encore leur apporter ?" . "Pour ma part, j'ai passé un pact ede confiance avec les Saint-Josephois. J'ai répété à la population de ces élections régionales, de l'importance d'y être, et celle-ci m'y a encouragée" a-t-il affirmé.

Patrick Lebreton a ensuite abordé la question des Gilets jaunes : "il n'y a pas eu d'avancée" a-t-il souligné. "A cela, s'est ajoutée la crise sanitaire. Une crise qui nous contraint de proposer de nouveaux fondements de la société réunionnaise. Ces inquiétudes se voient auprès de chaque personne que j'ai pu rencontrer. En allant à la rencontre des Réunionnais, j'y ai perçu de la crainte, mais aussi de la résignation" a-t-il regretté. "Ce que nous désirons, c'est l'union des territoires. Notre engagement est de dire oui, oui ensemble. Oui à la solidarité, oui à la complémentarité des espaces, oui pour le réveil des potentiels. Nous devons nous attacher à répondre à des problématiques urgentes".

Patrick Lebreton a par ailleurs fustigé les solutions apportées aujourd'hui face à la crise des transports. "Les Réunionnais subissent d'innombrables embouteillages chaque jour, il faut désormais apporter de réelles réponses". "Il faut faire un diagnostic crédible de notre économie avant de proposer de nouveaux projets" a-t-il affirmé.

"Dès aujourd'hui, nous proposons une mesure phare : la mise en place d'une organisation des transports de nuit sur les grands axes routiers, en concertation avec les professionnels et avec un programme d'accompagnement financier" a annoncé Patrick Lebreton. "Ce pari, ce nouveau modèle économique aura un impact écologique, sur la sécurité, sur la santé, et sur le bien-être des Réunionnais" a-t-il souligné. "La Région a entre ses mains l'avenir de notre île. Les projets que nous allons proposer les prochaines semaines iront dans ce sens : pour les jeunes, pour une meilleure gestion de la crise sanitaire, une meilleure organisation des déplacements, une meilleure gestion du développement durable".

Sa liste complète est toujours en élaboration. Le maire de Saint-Joseph souhaite y intégrer des personnes qui "connaissent le terrain" et pourront apporter des réponses concrètes aux problématiques de l'île. Regardez :

- Six candidats à gauche -

Avant cette annonce officielle, le maire de Saint-Joseph avait entretenu l'incertitude pendant plusieurs mois. Il assurait poursuivre son "'travail de rencontre, d’écoute et d’échange aux quatre coins de l’île". C'est le sixième candidat à se présenter dans le camp de la gauche. Face à lui, Huguette Bello, Olivier Hoarau,Vanessa Miranville et Jean-Pierre Marchau ont déjà annoncé officiellement qu'ils seraient candidats.

Ericka Bareigts, elle, est largement pressentie pour se présenter aussi. La maire de Saint-Denis n'a cependant rien officialisé. A la suite d'une conférence de presse organisée ce jeudi, elle a d'ailleurs précisé qu'elle n'était pour l'heure pas officiellement candidate, préférant "continuer son travail d'écoute". Elle bénéficie déjà du soutien du maire de Saint-Benoit, Patrice Selly, ainsi que du PCR.

Interrogé sur la question, Patrick Lebreton a nié diviser la gauche. "Ce qui divise aujourd'hui, ce sont qui étaient autour de madame Bello en 2015 et qui sont candidats aujourd'hui" a-t-il affirmé. Regardez :

Face à tous ces candidats, à droite, seul Didier Robert a officialisé sa candidature. Le président sortant est donc candidat à sa propre succession. Annoncée en exclusivité par Imaz Press, l'officialisation a été faite le 26 mars dernier.

   

21 Commentaire(s)

Ghandela, Posté
Son bilan des dernières années plaide en sa faveur :Aucune condamnation et bons nombres de projets concretisés sur sa ville cest la seul ville qui depuis 20ans a la Reunion ou les habitants garde leurs élus je ne peut pas dire autant pour les autres candidats mdr je pense que la réponse est clair la candidature de Mr Lebreton est légitime a la Présidence pour info je ne suis pas de sa commune et bien au contraire la mienne n'est pas comparable tout est à refaire et cest pas gagner avec la nouvelle équipe municipale qu'on apprend chaque jour de fâcheux problèmes mais bon ce n'est pas le sujet de discussion de cette article REUNIONNAIS ROUVRE ZOT YEUX C LE SEUL QUI NOUS RESTE ET QUI PE FAIRE LA DIFFERENCE POUR UNE REUNION MEILLEUR
Jacquot, depuis son mobile , Posté
Mr Lebreton slogan stjo terre d ambitions cela s appliquent aux élus Carle quartier des Jacques est oubliéanque d infrastructures et déploiement de la fibre non réalisé en suspens.
Sevy, Posté
On ne risque rien à faire confiance au bon gestionnaire qu'il est. Il est connu pour être un bosseur.
Il n'est pas dans la démesure, et le gaspillage. C'est assez rare chez nos élus pour être souligné.
Il ne traine pas de casseroles et semble rester fidèle à ses convictions.
Je pense que Mr LEBETON peut représenter le changement auquel beaucoup d'entre nous aspire.
Ali , Posté
Grand pote à robert n'est ce pas?
Lakour, Posté
Prudence en formant l´équipe, pas trop d´ancien candidat aux municipales, sans quoi cela sentira le ratage. Certains trainent un mauvais Karma
Jean Philippe de l'Est..., Posté
Patrick, tu es un Réunionnais, je suis un également, donc nous (nés en septembre, dans les années soixante.../nous n'avons plus 20 ans...même dépassés la cinquantaine!) le sommes tous les deux, et nous ne sommes pas que deux, je crois que la population vivant ici excède les 860 milles (mais tous ne peuvent dire qu'ils le sont, juste parce qu'ils vivent ici depuis un certain temps : pareil, quand nous allons (quelques jours ou années) en Bretagne, tous les deux, on ne peut pas dire : " Nous sommes "un peu" Breton !", plus vrai pour la Corse...(statut spécifique depuis 1982) idem si nous épousons une Thaïlandaise ou une Sud-africaine, on ne devient pas Thaïlandais ou Sud-africain en une seconde...).
Nous avons donc une identité culturelle réunionnaise, elle tend, cependant, à être diluée ces dernières décennies, n'est-ce pas ?
Il y a plus de 630 000 électeurs inscrits sur les listes électorales à la Réunion, aujourd'hui, plus de la moitié ne se s'est pas donnée la peine de venir s'exprimer dans les urnes en décembre 2015, il y avait plus de non-votants (ça ressemble un peu aux croyants et non-croyants...) que de votants (une différence de plus 69 450!!!), et que deux listes au second tour...on connaît (on devine les vraies-fausses raisons) de quel côté les électeurs ont penché...pour le sortant mis pourtant en ballottage avec seulement 40,36% du SU (une semaine avant). En mars 2010, avec seulement onze pour cent des inscrits, il avait réussi à s'installer dans ce fauteuil de cet exécutif régional...grâce au jeu de la triangulaire...pour mémoire la liste PS conduite par Michel Vergoz a donc favorisé le maire du Tampon (et président de la CASUD à cette époque ). Onze années ont passé, La Réunion n'a pas avancé dans la modernité, on est même resté dans un archaïsme et parfois en rétrogradation ! [exemple, certains tronçons du réseau routier national ont vu leur vitesse maxi autorisée abaissée !]
Le moral d'un ménage réunionnais ne ressemble pas trop à celui d'un ménage néo-zélandais ou danois...ni en 2010 et encore moins en avril 2021, presque 20 ans après l'élimination de Pm sortant de la présidentielle (excellent bilan toutefois...parmi les 25 ou 30 derniers chefs de gouvernement français) & 19 ans où tu as maté (dès le first round) l'indéboulonnable Fred K'Bidy... Tu administres un territoire de près de 179 km2, un des plus grands de l'île (avec 230 lieux-dits et quartiers historiques). Je connais un petit peu Saint-Joseph (Grand Coude, Matouta, Les Lianes, etc.).
L'avenir d'un Suisse ou d'un Singapourien, n'a rien avoir avec celui d'un Réunionnais, c'est indéniable et irréfutable.
Nos jeunes sont en désarroi et nos personnes âgées n'ont plus d'espoir...d'un demain meilleur, et les travailleurs triment et vivent de plus en plus dans l'inquiétude et souvent la peur...
Cette échéance électorale locale est très importante pour redresser la situation économique et sociale ici.
Et, ce n'est pas la multiplication des listes qui va tendre vers...
En 2015, seules 4 listes ont dépassé le seuil fatal de 5% (sur 12 en lice), donc le tiers. Crois-tu une seule seconde qu'il en sera différent en 2021, après tant de mensonges et de fausses promesses à chaque élection (locale, nationale et transnationale : on ne voit JAMAIS un député européen revenir parler avec la population d'ici : sans caméras et journalistes).
De surcroît, au second tour, peu importe le résultat du premier : il engrangera 25% de prime sur les sièges : un vrai holp-up démocratique ! (ces élus n'ont aucun poids et légitimité pour représenter la population).
Il est encore tant de sortir des ambitions personnelles : je ne dis pas ça pour le maire de St-Joseph spécialement...
"La manifestation du pouvoir qui impressionne le plus les gens, c'est la retenue." {Thucydide}
Mékoué, Posté
Message adressé aux candidats des prochaines élections. Dans l'actuelle période COVID, de flou, de controverse, de mesures aléatoires, fantaisistes, illogiques même, entretenue entre autre, par des personnalités de la santé et autre, apparemment de même niveau de compétence, il serait probablement temps de changer ce vocabulaire qu'électoraliste pour revenir à l?essentiel. La divergence sur les préconisations de traitement santé publique, semble en partie reposée pour certains, sur un quelconque lien d?intérêt, autre que médical ?!
De ce fait, il devient évident pour bon nombre de non spécialiste, que l'homme malgré son ego et appétence, ne pourra jamais dépasser un certain seuil de "faisabilité", ayant prétention de vaincre l'inexorable. Pour corroborer ce propos : une éruption volcanique, entres autre faits naturels, débute et s'arrête, sans solliciter l'avis du "vulcanologue", quand à interdire aux animaux de brouter pour cause probable, de la dangerosité des cheveux de pelé tombés ?
Par siècle, il y a environ quatre pandémies majeures, que précèdent et accompagnent les autres pathologies installées dans la durée, et demeurant sans remède efficace jusqu'à présent: Cancer; Diabète; Sida; Ebola; Dengue..., que peut réellement l'homme pour contrecarrer ces différents fléaux, « rien ou pas grand-chose » à part se remettre à l'?uvre après désastre, pour ceux qui ont subsisté.
Cet aspect et constat de l?inéluctable n?autorise pas à cautionner par contre la Ruine et l'endettement du Pays en cours, qui d?apparence ne profite qu?au CAC 40 + 37% de gain pour une minorité. Cette Ruine engendrée, relève bien hélas (majorité élargie d?élus et de responsables que carriéristes), de vos faits, de votre complicité par l'entretien des peurs, voire même l'entretien de la paresse de certains qui se contentent de plus en plus de subsides distribués gracieusement pour ne rien faire. Il ne s'agit pas de remettre ici en cause la "Solidarité et Entraide Sociale, l?amélioration des conditions de travail, le partage équitable des richesses produites", mais de la forfaiture ou déni de démocratie qui s'installent insidieusement actuellement.
Professeurs de faculté, chercheurs universitaires, chef de service des hôpitaux, chirurgiens, épidémiologistes, médecins, avocats, juristes, entrepreneurs, économistes, journalistes..., plus de 100 000 participants, disent stop à l'incompétence et à l'arrogance. Ces personnes autant compétentes que les donneurs d'ordre de tout poil..., lancent un implacable réquisitoire contre la politique actuelle, malmenant autant la démocratie que les libertés individuelles..., Enfin vous, les défenseurs patentés, il serait temps de vous réveiller.
Élus et autres serviteurs supposés du peuple, faudra bien rendre des comptes, en justifiant émoluments, indemnités, L.S. et autres privilèges. À part vos montés aux créneaux pour une élection éventuelle, votre silence sur la maltraitance du Pays est assourdissant.
Venez soutenir les personnes de plus en plus nombreuses sur les places publiques, dénonçant l'absurdité des mesures actuelles imposées.
Cybille , Posté
Robert la envoye a lu - allé dit partout vite pas pour lu
Laurie, Posté
Ah.. voilà mon candidat ! Concernant les autres, j'estime qu'ils ont déjà été a la Région et qu'ont ils fait???
La nouveauté et la vision de Monsieur Lebreton ne fera que du bien a notre île!
Julie, Posté
Patrick Lebreton à pû montrer à sa population son honneté et sa fidélité depuis plus de 20 ans par son travail acharné pour le bien de ses administrés. Un homme capable d'être à la tête de la Région pour le bon développement de la Réunion ! Oui pour l'Union des Territoires parce que c'est ensemble qu'on peut avancer !
Anne , Posté
Patrick Lebreton veut réunir et non diviser pour avancer. Bon plan vu que tous les autres sont tellement divisés. Oui pour l'union des territoires ! Patrick Lebreton on est avec vous !
Grizou , Posté
Un rassembleur ? ?
C'est ce qui vous mènera à la victoire
Romeo, Posté
Candidature légitime ? ? ?
Josette, Posté
Une vision plus large, des besoins à la Réunion. Il faut arrêter de toujours miser les gros budgets sur le même me secteur. La Réunion dans son entièreté, voilà un programme. Moi mi suive aou Mr Lebreton
Goyave DF, Posté
Moi en tout cas je voterai Lebreton !
Le seul qui ne fait pas de marketing politique avec des inaugurations de route qui ne mène à rien, ou encore qui ne démissione du CRO à la dernière minute pour essayer de rattraper le coup face à l'opinion publique.

Son bilan des 20 dernières années plaide en sa faveur :
Aucune condamnation et bons nombres de projets concretisés sur sa ville.
Missouk, Posté
Une candidature qui ne rime à rien, sinon à mettre un peu plus le cirque à gauche... LEBRETON roule assez clairement pour ROBERT, c'est affligeant!
John , Posté
Aucune évolution à la Réunion avec nos élus actuels j'espère que les réunionnais vont ouvrir les yeux
John , Posté
Toujours les mêmes aux pouvoirs depuis de nombreuses années et l'île de la Réunion n'a jamais évoluer avec ses élus dictateurs qui nous mènent à la baguette depuis des nombre années hein
Les réunionnais sont toujours soumis à ce que je vois.
Son programme « phare » le transport nocturne , Posté
Il est vrai que sans éclairage le transport nocturne est en plein brouillard !
Division, Posté
Division de la gauche.
La vérité si je mens !, Posté
Aucune chance , ce socialiste des champs