Diagonale des Fous 2013 :

Le Grand Raid saisit la justice pour obtenir le maintien du départ à Saint-Philippe


Publié / Actualisé
Comme l'avait annoncé Imaz Press Réunion dès ce mercredi, les organisateurs du Grand Raid ont confirmé ce jeudi 13 juin 2013 qu'ils ont saisi la justice afin que le départ de l'épreuve à Saint-Philippe soit maintenu. Deux recours ont été déposés à 9 heures ce jeudi au tribunal administratif de Saint-Denis. Pour rappel, en février dernier, la ville de Saint-Philippe annonçait qu'elle ne voulait plus faire partie du Grand Raid, à moins d'en obtenir l'arrivée pour cette édition 2013, qui aura lieu du 17 au 20 octobre.
Comme l'avait annoncé Imaz Press Réunion dès ce mercredi, les organisateurs du Grand Raid ont confirmé ce jeudi 13 juin 2013 qu'ils ont saisi la justice afin que le départ de l'épreuve à Saint-Philippe soit maintenu. Deux recours ont été déposés à 9 heures ce jeudi au tribunal administratif de Saint-Denis. Pour rappel, en février dernier, la ville de Saint-Philippe annonçait qu'elle ne voulait plus faire partie du Grand Raid, à moins d'en obtenir l'arrivée pour cette édition 2013, qui aura lieu du 17 au 20 octobre.

Ainsi, ce jeudi matin, ce sont deux recours qui ont été déposés au tribunal administratif de Saint-Denis. Le premier en annulation contre le refus d’Olivier Rivière, maire de Saint-Philippe, de maintenir le départ sur sa commune. Le second en référé suspensif afin que le départ de l’épreuve soit autorisé à Saint-Philippe. "Nous n’avons pas le choix", a expliqué Robert Chicaud, lors d’un point presse ce jeudi 13 juin 2013.

Il faut dire que l’énième réunion - après plusieurs courriers restés sans réponse -, qui s’est tenue ce mercredi avec le premier magistrat de la ville de Saint-Philippe, n’a rien donné. Olivier Rivière campant, en effet, sur ses positions : l’arrivée de l’édition 2013 du Grand Raid ou rien. "Nous avons eu affaire ce mercredi à un enfant capricieux", a indiqué Robert Chicaud.

Il a précisé ensuite : "nous avons demandé l’avis de tous les spécialistes, Samu, PGHM (peloton de gendarmerie de haute montagne), le médecin chef du Grand Raid ainsi qu'un spécialiste de l’ultra-trail. Tous ont jugé déraisonnable de faire une arrivée à Saint-Philippe". D'après tous ces spécialistes, une telle modification du parcours entraînerait de gros problèmes de sécurité, en plaçant notamment le volcan trop près de l'arrivée. Sans compter les soucis d'infrastructures.

Concernant les solutions de repli, les organisateurs ont souligné que l’option Sainte-Rose avait d’ores et déjà été éliminée en raison du mauvais état des sentiers, endommagés par les intempéries. Pour Saint-Joseph, qui a déjà accueilli le départ de l’épreuve par le passé, ils ont noté que se poserait le même problème qu’à Saint-Philippe, la ville voulant l’arrivée. Reste Petite-Ile et Saint-Pierre, mais de l’aveu de Robert Chicaud, "cela dénaturerait la course". Ces deux dernières hypothèses seront toutefois éventuellement envisagées en cas de jugement défavorable du tribunal.

Pour rappel, dans les colonnes du Journal de l’île du 5 février dernier, Olivier Rivière avait indiqué qu'il ne voulait plus accueillir le Grand Raid sur sa commune. Il avait expliqué que "la condition d’un nouveau départ de Saint-Philippe pour le 20e anniversaire était d’étudier avec la plus grande attention une très possible arrivée à Saint-Philippe en 2013". "Or, nous apprenons à Saint-Philippe, par voie de presse, que l’organisation a déjà décidé de tout sans jamais nous consulter. Donc, c’est simple, nous ne souhaitons pas accueillir le Grand Raid", avait-il ajouté.

www.ipreunion.com

   

Mots clés :

    1 Commentaire(s)

    Kelval32, Posté
    Il serait très dommageable, en effet, de revenir sur une arrivée à Saint Denis, au stade de la Redoute.
    Les infrasctructure rodées depuis plusieurs années et à la satisfaction de tous.
    Mais avant tout, c'est l'historique de ce formidable parcours qui le serait s'il était "A L ENVERS"
    Même si c'est pour des fous, il ne faut pas ni marcher sur la tête, ni perdre le nord!!!!
    Je suis un participant depuis la première édition en 1993,j'en suis à mon 12ème départ.............
    je pense ainsi pouvoir donner mon avis à ce sujet.
    Bon courage à toutes et tous , et que l'ambiance des bénévoles,rappelons le, n'en soit pas affectée
    li bouze encor le boug!!!!gramoune oui.........amicalement à toutes et tous pour ce qui me reconnaitrons dans ces propos.