Tribune libre de Karine Lebon :

"Quel mépris pour nos territoires !"


Publié / Actualisé
Hier soir, le président Macron s'est adressé à la nation. Plus précisément, il s'est adressé à la France hexagonale. A peine un mot pour les Outre-mer, pour dire qu'ils étaient " moins touchés ". Pourtant, 93% de nos lits de réanimation sont occupés,. Pourtant, nous subissons de plein fouet le variant sud-africain. Et le couvre-feu est mis en place dès 18h alors qu'il est à 19h en France hexagonale. Quel mépris pour nos territoires!
Hier soir, le président Macron s'est adressé à la nation. Plus précisément, il s'est adressé à la France hexagonale. A peine un mot pour les Outre-mer, pour dire qu'ils étaient " moins touchés ". Pourtant, 93% de nos lits de réanimation sont occupés,. Pourtant, nous subissons de plein fouet le variant sud-africain. Et le couvre-feu est mis en place dès 18h alors qu'il est à 19h en France hexagonale. Quel mépris pour nos territoires!

A l’assemblée nationale, la colère monte également car nous devons nous prononcer sur des mesures déjà annoncées et parfois mises en oeuvre. Qui peut croire que l’application de l’article 50-1 de notre constitution n’est pas juste un hochet tiré du coffre à jouets pour " faire comme si on était en démocratie "?

Toutes les oppositions avaient proposé des mesures pour faire face à la crise qui auraient mérité d’être étudiées et débattues. Le gouvernement préfère continuer de décider seul, sans se préoccuper de la représentation nationale. Pourtant, preuve est faite, depuis un an, que cette stratégie du cavalier seul est un échec. Par conséquent, tous les groupes d’opposition, dont le mien, ont décidé de ne pas prendre part au simulacre de vote qui a lieu à l’Assemblée Nationale ce matin.

Quant à nous, Réunionnais, nous attendons donc le discours du préfet aujourd’hui ou demain, pour savoir à quelle sauce nous allons être mangés.

   

5 Commentaire(s)

Bien vu, Posté
Bien vu Mme la Deputee.
Thomas, Posté
du mépris?oui, les territoires d'outre mer sont moins touchés, le taux d'incidence est plutot faible (974:129, 971:91, 972:161) par rapport à Paris:531,Var:448, AlpesM:474 pour 100 000 et il y a plus de personnes qui circule entre ces départements que nous avec les motifs impérieux.Il suffit d'aller lire ces chiffres sur santé public france au lieu de polluer les courriers de lecteurs.
Boris, Posté
Quelle méprisable démagogie!!!A La Réunion, nos élus évoquent la préférence régionale pour toutes les sauces (et les postes), demandent que les décisions soient prises localement et non à Paris arguant que eux connaissent mieux le territoire que les élus nationaux (déjà, un joli argument fallacieux..). Dès le lendemain d'une polémique dans ce sens, ils pleurnichent car M. Macron n'a pas beaucoup parlé de La Réunion. Cela ressemble à une vrai cour de récré niveau école primaire. Honte à vous, les démagos réunionnais qui exploitent les sentiments de nos concitoyens au lieu d'élever le débat.
Nimporte quoi, Posté
faut savoir : un coup on reproche à l'état de tout gérer au national sans prendre en compte les spécificités locales, un coup on lui reproche de ne pas s'occuper de nous ! ces élus me gonflent tous ! vous avez voulu que le préfet décide pour la réunion et bien c'est le cas, couvre feu à 18h chez nous et 19h au national, venez pas vous plaindre maintenant !!!
Ti Léon, Posté
Parodie de démocratie bien décrite.