Incendie au Maïdo :

Hommage aux combattants du feu


Publié / Actualisé
Le Département a organisé ce mercredi 3 novembre 2010 une réception en l'honneur des "hommes et des femmes" qui ont combattu l'incendie du Maïdo. En moyenne, près de 60 agents de l'ONF, 220 pompiers et 140 militaires ont été sur le terrain pendant près de 3 semaines. A cette occasion, Nassimah Dindar, présidente du conseil général, a annoncé qu'une prime exceptionnelle de 200 euros serait attribuée aux agents du SDIS. Elle a aussi indiqué qu'une subvention serait débloquée par le Département en faveur des agents de l'ONF.
Le Département a organisé ce mercredi 3 novembre 2010 une réception en l'honneur des "hommes et des femmes" qui ont combattu l'incendie du Maïdo. En moyenne, près de 60 agents de l'ONF, 220 pompiers et 140 militaires ont été sur le terrain pendant près de 3 semaines. A cette occasion, Nassimah Dindar, présidente du conseil général, a annoncé qu'une prime exceptionnelle de 200 euros serait attribuée aux agents du SDIS. Elle a aussi indiqué qu'une subvention serait débloquée par le Département en faveur des agents de l'ONF.

Par ailleurs, la présidente de la collectivité a rappelé la nécessité pour La Réunion de se doter d'un Dash 8 pour combattre les incendies futurs, sur l'île ou dans les pays de la zone. Sans parler d'avion bombardier, le préfet Michel Lalande a souligné "qu'on ne peut pas faire l'impasse sur la question de l'avion". "Mais plus on voudra grand, plus ce sera lent", affirme t-il. Le représentant de l'Etat souhaite privilégier un appareil plus petit susceptible d'être opérationnel dès l'an prochain. Le souhait de tous étant le même, "plus jamais ça".

Mounice Najafaly pour

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !