Tribune libre de Horizons :

Une baisse immédiate des carburants est possible


Publié / Actualisé
La Région Réunion a les moyens de faire baisser les prix du carburant. Elle doit les mettre en oeuvre avec le soutien des Elus Réunionnais, à commencer par les Députés nouvellement élus. Alors que nous constatons tous une augmentation durable et continue des prix des carburants à la pompe (+16 cts pour le sans-plomb et +17 cts pour le gazole), nous ne pouvons rester silencieux et insensibles à la demande légitime de lutte contre la vie chère exprimée par une grande majorité des Réunionnaises et des Réunionnais : nous devons agir.
La Région Réunion a les moyens de faire baisser les prix du carburant. Elle doit les mettre en oeuvre avec le soutien des Elus Réunionnais, à commencer par les Députés nouvellement élus. Alors que nous constatons tous une augmentation durable et continue des prix des carburants à la pompe (+16 cts pour le sans-plomb et +17 cts pour le gazole), nous ne pouvons rester silencieux et insensibles à la demande légitime de lutte contre la vie chère exprimée par une grande majorité des Réunionnaises et des Réunionnais : nous devons agir.

Un levier a été déployé par l’Etat qui a permis de faire baisser le prix des carburants de 15 cts par litre depuis le 1er Avril. Sans cette mesure de défense du pouvoir d’achat, nous aurions aujourd’hui un prix à la pompe du sans-plomb à 2,09€/L et à 1,79€/L pour le gazole.

La quasi-totalité des Députés Réunionnais nouvellement élus, soutenus par la majorité régionale, ont fait campagne sur la défense du pouvoir d’achat. La baisse du prix des carburants à la pompe est, chacun en conviendra, la mesure la plus à même de soulager les familles écrasées par la vie chère.

La Région Réunion dispose des moyens d’action de nature à faire baisser le prix à la pompe. Pour rappel, c’est bien le Conseil Régional qui fixe le taux de la TSCC (taxe spéciale sur les consommations de carburants), dont elle est le principal bénéficiaire.

Face à l’augmentation vertigineuse du coût de la vie, l’heure est à l’urgence. Nous devons, dans l’intérêt supérieur de la population, sortir des postures politiciennes et partisanes. Les Elus de La Réunion et en particulier nos nouveaux Députés, ont reçu la confiance des Réunionnaises et des Réunionnais.
Nous leur demandons donc, car nous ne doutons pas de leurs capacités et de leur engagement, d’intercéder auprès de La Région Réunion, afin que qu’une diminution de la TSCC soit votée en urgence, pour générer une baisse de 15 cts/L pour les 3 prochains mois.

A l’heure où la défiance s’instaure entre la population et les institutions, il est primordial que l’ensemble des collectivités de l’île s’expriment en faveur de mesures concrètes en faveur de la population Réunionnaise.

Julien Hoarau
Délégué Horizons (comité de La Réunion)

   

3 Commentaire(s)

Mdr, Posté
Bientôt le prix Nobel du rire.
Olivier, Posté
Vo mieux rire julien !
Bruno Bourgeon, Posté
Super! Comme cela, on mettra un peu plus de CO2 dans l'atmosphère! Et notre "Horizon" n'en sera que plus obscurci!