Un spectacle présenté par le Bisik :

Saint-Benoît : le maloya imaginaire de Solah à la salle Gramoun Lélé


Publié / Actualisé
Le Bisik vous invite à prendre part à "un voyage astral, dans un monde où le rêve et la réalité s'entremêlent dans un maloya unique et original" le samedi 3 juillet 2021 à 20h à la salle Gramoun Lélé à Saint-Benoît. "Le groupe Solah, son maloya imaginaire et de nombreux invités vous donne rendez-vous pour un spectacle musical exceptionnel à ne manquer sous aucun prétexte" note le Bisik. Le tarif unique est fixé à 10 euros et la réservation est obligatoire. Information ou réservation au 0693 63 39 39. Les horaires sont sous réserve de décisions préfectorales dans le cadre de la crise sanitaire. Nous publions ci-dessous le communiqué du Bisik (photos : Emmaargan et Fanalfotografi)
Le Bisik vous invite à prendre part à "un voyage astral, dans un monde où le rêve et la réalité s'entremêlent dans un maloya unique et original" le samedi 3 juillet 2021 à 20h à la salle Gramoun Lélé à Saint-Benoît. "Le groupe Solah, son maloya imaginaire et de nombreux invités vous donne rendez-vous pour un spectacle musical exceptionnel à ne manquer sous aucun prétexte" note le Bisik. Le tarif unique est fixé à 10 euros et la réservation est obligatoire. Information ou réservation au 0693 63 39 39. Les horaires sont sous réserve de décisions préfectorales dans le cadre de la crise sanitaire. Nous publions ci-dessous le communiqué du Bisik (photos : Emmaargan et Fanalfotografi)

Dans cette création musicale, Solah nous entraînera de tableaux en tableaux au travers des carrières incroyables des sœurs multi-instrumentistes Dédette Saint-Pierre et Patricia Philippe qui les ont conduites de Créolie à Ziskakan en passant par de nombreuses collaborations enivrantes. Pour l’occasion, ce duo de choc et de charme s’est enrichi de musiciens reconnus. Hubert Marcelin et Bertrand Nardy aux percussions, Anyel Hubert à la basse, Annabelle Martinez au saxophone et aux chœurs ainsi que Camille Saint-Pierre et Emma Argan aux chœurs auront à cœur, justement, de vous servir de guide dans ce voyage onirique unique à travers les rythmes et le temps.

Cette belle et grande équipe vous entraînera dans une véritable symphonie métissée où s’entremêlent avec sensualité toutes les sonorités traditionnelles de La Réunion et de nombreuses influences matérialisées par la présence d’instruments exotiques venant d’Afrique et d’ailleurs.
C’est donc avec honneur que nous recevons cette merveilleuse équipe à la Salle Gramoun Lélé pour un spectacle total mis en lumière et scénographié avec talent et originalité.

Pour notre plus grand bonheur, c’est avec une pléthore d'invités que Solah nous donne rendez-vous et parmi eux des piliers de la musique locale comme Gilbert Pounia du groupe Ziskakan et le barde hédoniste Joël Manglou. La liste est encore longue de ceux qui jalonneront le spectacle de Bernadette et Patricia comme ils ont marqué leurs vies artistiques, riches de découvertes ! C’est aussi avec Morgan Aupiais, David Ramsamy, Damien Mandrin, Jacky Martin, Claudine Nourry que nous avons rendez-vous, une liste de grands noms de la musique locale et encore quelques surprises.

Le groupe sera aussi accompagné de la Compagnie de danse indienne Natya Kalamani pour une performance artistique qui s’annonce incontournable, une soirée à ne vraiment rater sous aucun prétexte !

Réservations obligatoires ici

- Et les artisets sont... -

• Solah

Voix et instruments acoustiques s’entremêlent pour former le groupe Solah, nous sommes transportés par les combinaisons de percussions issues d’horizon divers ainsi que les voix de Dédette Saint-Pierre et Patricia Philippe, ce duo empreint d’élégance chante, danse et joue un maloya où s’entrechoquent et se marient avec harmonie, des scènes de vie légères et envoutantes, des textes inspirants… avec Solah la femme est remise au centre d’une tradition musicale.

• Gilbert Pounia

Gilbert Pounia artiste aux multiples casquettes également membre fondateur du groupe Ziskakan nous offre à travers sa musique l'identité métisse de son île à travers des sonorités indiennes, africaines, européennes et de La Réunion. L’apport de ses cultures respectives, à constituer progressivement cette "créolité" que l’on retrouve dans ses chansons ainsi que son maloya qui enrichit et modernise la palette musicale réunionnaise.

• Joël Manglou

Chanteur au chapeau Joël Manglou et amoureux de la nature, ce poète touche à tout est cavalier, agriculteur, chanteur, compositeur, cuisinier. L’artiste se dit être en recherche perpétuelle et en apprentissage permanent. Il est à l’origine de nombreuses prestations musicales : Ravages (1995), A cause (2000), ‘Magine (2003). Joël Manglou explique qu’à travers sa musique il souhaite " susciter l'harmonie entre les humains ".

• Morgan Aupiais

Morgan Aupiais incarne le métissage présent à La Réunion, sa mère étant créole et son père breton. Cela se ressent aussi à travers sa musique qu’il porte depuis son plus jeune âge au sein du groupe Renésens, l'artiste joue de la musique créole avec le maloya ou le séga mais aussi de la musique bretonne avec la bombarde par exemple. Sa musique est née de l’amour de son père pour la musique bretonne et de sa vie à Sainte-Suzanne, commune réunionnaise porteuse du maloya.

• Compagnie Natya Kalamani

L’association saint-andréenne Natya Kalamani est fondée en 1994 par Lynda Sellom la chorégraphe, danseuse et professeur de danse indienne. Ils dansent lors de processions religieuses puis montent sur scène lors d’événements tels que le dipavali "fête des lumières". Plus qu'une école de danse, Natya Kalamani promeut et valorise la danse indienne le Bharata Natyam Folklorique. Un moment où les danseurs partagent leur art qui fait partie intégrante de l’identité réunionnaise.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !