Tri et valorisation des déchets :

Le Port : triple certification pour Cycléa


Publié / Actualisé
Ce mardi mars 2021, Cycléa s'est vu remettre une triple certification par l'organisme indépendant Afnor (association française de normalisation) . Cette triple certification vient conforter l'expertise de Cycléa, dans son engagement pour la Réunion dans le traitement et la valorisation des déchets. Nous publions ci-dessous le communiqué de presse de Cycléa. (Photo Cyclèa)
Ce mardi mars 2021, Cycléa s'est vu remettre une triple certification par l'organisme indépendant Afnor (association française de normalisation) . Cette triple certification vient conforter l'expertise de Cycléa, dans son engagement pour la Réunion dans le traitement et la valorisation des déchets. Nous publions ci-dessous le communiqué de presse de Cycléa. (Photo Cyclèa)

"Depuis 15 ans, Cycléa conseille et accompagne les collectivités et les entreprises réunionnaises dans la gestion de leurs déchets pour proposer des solutions de valorisation toujours plus efficaces.

La société, intervient ainsi dans la chaîne de valeurs à travers le tri, principalement pour augmenter les sources de réutilisation et de recyclage des matières. Chaque année, son centre de tri situé au Port traite et valorise plus de 60 000 tonnes de déchets recyclables tandis que ses 12 déchèteries présentes sur le territoire Ouest accueillent les particuliers et les entreprises. Alors qu’une nouvelle ère s’annonce dans le traitement des déchets à La Réunion avec la réalisation du pôle Run'Eva, Cycléa  entend apporter toute son expertise et sa contribution à la structuration d’une filière déchets vertueuse dans l’île et au développement de l’économie circulaire.

- Une triple certification pour engager une nouvelle phase de développement de l’entreprise -

Encouragée par la triple certification, l’entreprise souhaite diversifier ses expertises et se diriger vers la transformation des matières avec les objectifs suivants :
-  tripler la performance de recyclage des encombrants
- produire des microbilles de plastique à partir de plastiques de consommation
- transformer de la matière nécessaire à la production de combustible solide de récupération (CSR) destinée à RUN’EVA
- digitaliser les méthodes pour renforcer l’efficacité du tri".

 

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !