Perturbation :

Saint--Paul : la mairie condamne "les actes de sabotage" sur le réseau d'eau


Publié / Actualisé
"La Ville de Saint-Paul condamne avec la plus grande fermeté les nouveaux actes de sabotage commis sur le réseau de distribution d'eau potable de La Créole. Cela a entraîné des coupures d'eau dans les secteurs de Cambaie, Bois-de-Nèfles, La Plaine et l'Étang" indique la mairie saint-pauloise dans le communiqué que nous publions ci-dessous
"La Ville de Saint-Paul condamne avec la plus grande fermeté les nouveaux actes de sabotage commis sur le réseau de distribution d'eau potable de La Créole. Cela a entraîné des coupures d'eau dans les secteurs de Cambaie, Bois-de-Nèfles, La Plaine et l'Étang" indique la mairie saint-pauloise dans le communiqué que nous publions ci-dessous

"Ces agissements délibérés ont directement impacté ce mercredi 22 septembre des services publics d’une très haute importance qui participent à la sécurité et la santé de la population. La Gendarmerie et le Centre d’Hospitalier Ouest Réunion en ont été victimes.

Les acteurs économiques ont également été touchés par ces sabotages. Les entreprises de la zone de Cambaie subissent ces coupures d'eau et ne peuvent pas non plus exercer leur activité professionnelle.

Ce jeudi matin, c'est le collège Jules-Solesse qui a été privé d'eau. La fermeture de l'établissement et l'évacuation des élèves ont d'ailleurs été envisagées. Le rétablissement de l’approvisionnement en eau est intervenu en milieu de matinée, permettant ainsi aux enseignants et aux élèves de continuer à assurer les enseignements.

La Ville de Saint-Paul tient d’ailleurs à remercier la mobilisation des salariés non-grévistes pour leur réactivité et leur implication. Leurs efforts collectifs ont permis d’assurer la continuité du service public de la distribution de l’eau potable.

S'attaquer délibérément aux services publics de la santé, de l'éducation et de la sécurité est criminel. En agissant ainsi, ces individus malveillants s'attaquent aux populations les plus fragiles du territoire. Il est donc impératif que ces agissements inadmissibles et répréhensibles cessent immédiatement.

La Ville de Saint-Paul appelle toutes les parties : la Direction de La Créole et la délégation syndicale à reprendre le plus rapidement possible les négociations. Une issue favorable doit être trouvée pour permettre de retrouver un fonctionnement normal du réseau d’eau potable".
 

   

2 Commentaire(s)

Titi45, Posté
Sorte i prend l'entreprise pour in bien fond
Didier, depuis son mobile , Posté
Déposez plainte afin que la justice. Identifié les saboteurs et les licenciér .