Visite :

Réserve naturelle de l'Étang : Emmanuel Séraphin fait le point sur les moyens et les ressources internes


Publié / Actualisé
Le maire de Saint-Paul, Emmanuel Séraphin et la 6ème adjointe et présidente de la Réserve naturelle de l'Étang, Martine Gaze, se sont rendus à la Maison de la Réserve de l'Étang ce vendredi 24 septembre 2021. Ils ont rencontré les 21 agents de la Régie et ont font le point sur les moyens et les ressources internes. Nous publions ci-dessous le communiqué de la commune saint-pauloise (Photo mairie de Saint-Paul)
Le maire de Saint-Paul, Emmanuel Séraphin et la 6ème adjointe et présidente de la Réserve naturelle de l'Étang, Martine Gaze, se sont rendus à la Maison de la Réserve de l'Étang ce vendredi 24 septembre 2021. Ils ont rencontré les 21 agents de la Régie et ont font le point sur les moyens et les ressources internes. Nous publions ci-dessous le communiqué de la commune saint-pauloise (Photo mairie de Saint-Paul)

"En visite, ce vendredi 24 septembre 2021 à la Maison de la Réserve de l’Étang, le maire, Emmanuel Séraphin et la 6ème adjointe et présidente de la Réserve naturelle de l’Étang, Martine Gaze, rencontrent les 21 agents de la Régie et font le point sur les moyens et les ressources internes. Pour le premier magistrat, "accompagner les équipes de travail, c’est évaluer sur ce qui se fait pour que demain, la transversalité et la collaboration puissent être partagées dans de meilleures conditions".

Pour comprendre et agir, nos élus, baskets au pied et bouteilles d’eau dans le sac, ont également sillonné ce joyaux du territoire. Car aujourd’hui, "Saint-Paul est unique. Aucune autre commune ne pourra prétendre sur l’île avoir autant de prestige reconnu au niveau international avec l’existence de la Réserve Naturelle, du Parc National (limite Maïdo), et une Réserve Marine sur un même tenant et sans enclave" souligne fièrement l’élue et présidente de la Réserve Naturelle, Martine Gaze.

Cette visite de terrain au Tour des Roches et sur l’étendu de l’étang, s’inscrit dans une réflexion pour mieux comprendre et pour mieux appréhender les enjeux de demain. Les aléas climatiques (en exemple : les dernières incendies), les aménagements constants et les projets futurs de territoire doivent faire partie de Saint-Paul "qui se construit, qui avance, mais surtout qui se préserve pour l’avenir et notamment sur sa biodiversité. L’objectif demain est de travailler avec l’ensemble des partenaires, le Département, la Région, le TCO. La protection et la valorisation sont primordiales pour que les Réunionnais puissent accéder dans les meilleures conditions à cet écosystème très précieux pour non seulement notre territoire, mais aussi pour toute La Réunion".

 

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !