Webcup :

Le projet "Mi la fé" lauréat du 3ème opus du Startup weekend


Publié / Actualisé
Le projet "Mi la fé" propose d'utiliser le bricolage comme vecteur d'autonomie et d'accompagnement des femmes, avec à la clé, confiance en soi et compétences nécessaires pour pouvoir effectuer les travaux courants à son domicile. Ce dimanche 21 novembre 2021, l'initiative a été désigné lauréate du 3ème opus du Startup Weekend, entièrement dédié à l'économie sociale et solidaire. Au total, l'événement a réuni pas moins de 65 personnes, dont 9 porteur.s.es de projets et 20 coachs pour 54 heures de travail, de fun, de coaching et de stress. Nous publions ici le communiqué de l'association Webcup. (Photo : Webcup)
Le projet "Mi la fé" propose d'utiliser le bricolage comme vecteur d'autonomie et d'accompagnement des femmes, avec à la clé, confiance en soi et compétences nécessaires pour pouvoir effectuer les travaux courants à son domicile. Ce dimanche 21 novembre 2021, l'initiative a été désigné lauréate du 3ème opus du Startup Weekend, entièrement dédié à l'économie sociale et solidaire. Au total, l'événement a réuni pas moins de 65 personnes, dont 9 porteur.s.es de projets et 20 coachs pour 54 heures de travail, de fun, de coaching et de stress. Nous publions ici le communiqué de l'association Webcup. (Photo : Webcup)

Au terme de ces 54 heures, un jury d’experts a eu la lourde tâche de départager les huit projets ayant concourus. Mi la Fé a été désigné premier lauréat de cette 17ème édition du Startup Weekend ESS. Porté par MaudeKowalczyk, ce projet propose d’utiliser le bricolage comme vecteur d'autonomie et d'accompagnement des femmespour qu'elles acquièrent la confiance et les compétences nécessaires pour pouvoir effectuer les travaux courants àleur domicile.

Emaou, porté par Julie Cochard, remporte la deuxième place de ce Startup Weekend ESS. Il s’agit d’un concept depédagogie innovant basé sur des études scientifiques dans le domaine de la psychologie positive. L’enfant est aucentre du projet, il devient donc acteur du changement, se responsabilise, s’ouvre au monde, apprend à se connaître,à s’aimer et à accepter l’autre tout en travaillant sur des projets concrets.

Le troisième prix est attribué à Fanette Pinault avec son projet Bien jouer , qui offre une seconde vie aux jouets dansune démarche sociale et solidaire et dans un principe d’économie circulaire.

Enfin, le prix coup de coeur du jury est attribué à Pupuce, porté par Nancy Sinimalé et qui a pour objectif desensibiliser au maximum les réunionnais face au bien être animal et en même temps, aider les propriétaires àretrouver plus facilement leur animal fougueux grâce à un médaillon connecté à l’application Pupuce.

Cet événement a été une opportunité exceptionnelle pour les candidats de bénéficier des compétences et du savoir-faire de 20 coachs experts dans des domaines tels que l’ESS, la communication, le marketing, le développement webet la finance entre autres, pour leur permettre de monter en compétences et de voir leurs idées se transformer enstartups sociales et solidaires.

Ce format online a accueilli des participants de tous horizons (étudiant.e.s, professionnell.e.s, entrepreneur.e.s,salarié.e.s, demandeur.se.s d’emplois …) durant 54 heures ponctuées d’animations, afin de maintenir un lien avec leséquipes et de garder l’esprit dynamique du Startup Weekend que propose la Webcup depuis 10 ans maintenant. Les lauréats de cette édition auront l’honneur d’être accueillis par la Ville de Saint-Paul, au Kabardock, le mercredi1er novembre 2021 dès 17h30 pour la cérémonie de remise des prix. Cet événement a été réalisé avec le soutien de La Bred, Créalise, Du Simple au Double, France Active Réunion, Lizine, MGEN, Optimum et PocPoc.
 

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !