La Fondation Fond'ker, BFC, SIDR :

Le Port : remise de bureaux et d'ordinateurs à dix familles


Publié / Actualisé
Ce mercredi 15 décembre 2021, en salle du conseil municipal du Port, le projet "Ptit bureau" a permis a dix familles de recevoir des bureaux équipés et de participer à un atelier de fabrication de terrariums. " P'tit Bureau " a été imaginé par le collectif AKAAPE (AGK, Kolkoz, Agidesu, Agame, les Palettes de Marguerite et Educanoo), lancé en mars dernier. Le collectif a développé ce projet avec le soutien financier de la fondation Fond'ker, de la ville du Port, de la BFC et de la SIDR. Nous publions ci-dessous le communiqué de la ville du Port. (Photos : ville du Port)
Ce mercredi 15 décembre 2021, en salle du conseil municipal du Port, le projet "Ptit bureau" a permis a dix familles de recevoir des bureaux équipés et de participer à un atelier de fabrication de terrariums. " P'tit Bureau " a été imaginé par le collectif AKAAPE (AGK, Kolkoz, Agidesu, Agame, les Palettes de Marguerite et Educanoo), lancé en mars dernier. Le collectif a développé ce projet avec le soutien financier de la fondation Fond'ker, de la ville du Port, de la BFC et de la SIDR. Nous publions ci-dessous le communiqué de la ville du Port. (Photos : ville du Port)
L'objectif est d'offrir de meilleures conditions de travail aux enfants et de favoriser leur réussite scolaire. Dix bureaux financés par la Taxe Foncière sur la Propriété Bâtie ont été distribués aux familles identifiées par le Programme de Réussite Éducative en lien avec la Cité éducative.

Le " P’tit Bureau "est un projet dont le collectif AKAAPE est à l'origine, avec le soutien de la ville dans le cadre du contrat de ville avec les associations Kolkoz, Agidesu et Fourmize.
 
Tchéz Grondin, 13 ans, élève en 4ème est ravi : " C’est super, ça va m’aider à m’améliorer à l’école. Jusqu’ici, je faisais mes devoirs à l’aide d’un téléphone. Là, j’ai le bureau et l’ordinateur ". Tchéz a reçu son " P’tit Bureau ", un espace de travail fonctionnel et ergonomique composé d’un mobilier durable et responsable, d’un équipement informatique et d’un terrarium végétal.
 
Pour Mihidoiri Ali, adjoint au maire délégué à l’économie sociale et solidaire (ESS) cela permet de " favoriser l’insertion tout en œuvrant à la réussite éducative par un produit recyclé et durable, c’est un pari gagnant, le modèle même d’économie vertueuse et circulaire au service de l’humain que nous avons à cœur de développer ici au Port ".

 

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !