Journée internationale du yoga :

Le Port accueille le consul général d'Inde à l'Institut du monde Réunionnais


Publié / Actualisé
Lundi 20 juin 2022, la ville du Port a accueilli le consul général Jitendra Nath Majhi de l'Inde à l'Institut du monde Réunionnais dans le cadre de la journée internationale du yoga. Entre une visite de l'institut et une démonstration de yoga faite par les seniors, cet échange a été l'occasion pour Olivier Hoarau, maire de la ville du Port, d'officialiser le partenariat de la ville avec le Consulat général de l'Inde autour de la généalogie, de l'histoire des engagés indiens et de leur descendance sur l'île. (Photo : mp/www.ipreunion.com)
Lundi 20 juin 2022, la ville du Port a accueilli le consul général Jitendra Nath Majhi de l'Inde à l'Institut du monde Réunionnais dans le cadre de la journée internationale du yoga. Entre une visite de l'institut et une démonstration de yoga faite par les seniors, cet échange a été l'occasion pour Olivier Hoarau, maire de la ville du Port, d'officialiser le partenariat de la ville avec le Consulat général de l'Inde autour de la généalogie, de l'histoire des engagés indiens et de leur descendance sur l'île. (Photo : mp/www.ipreunion.com)

Le lieu choisi pour cette rencontre n’est pas anodin. L’Institut du monde Réunionnais (IMR) en plus de proposer des cours de yoga à plus de 2.000 seniors et enfants de la ville du Port, réalise un travail de préservation et de transmission de la culture réunionnaise grâce à sa bibliothèque numérique mais aussi un projet "kisa mi lé ?" autour de la généalogie. Un logiciel sera d’ici trois mois disponible afin de permettre à chaque réunionnais d’avoir accès à son histoire mais aussi à l’histoire collective du peuplement de l’île.

"Le 3 juin dernier, nous célébrions le 194ème anniversaire des engagés indiens. Cette visite du consul réaffirme l’attachement fort que nous avons avec l’Inde au vue de notre riche histoire commune avec ce pays", a souligné le maire. "La musique, l’art visuel, le yoga sont autant de supports d’échanges sur lesquels nous pouvons travailler afin de préserver cet attachement", a-t-il expliqué. Olivier Hoarau souhaite ainsi "approfondir l’aspect mémoriel et culturel avec l’Inde" mais aussi "mettre en place une passerelle entre nos sphères d’origine pour mieux appréhender demain". Regardez :

Le consul général Jitendra Nath Majhi s’est lui félicité de voir une telle audience participer au yoga. "C’est une pratique qui permet d’équilibrer le corps avec l’esprit", a-t-il dit. Afin de faciliter les recherches menées par l’IMR, "nous sommes prêt à aider l’institut dans sa démarche en lui donnant accès à certains de nos registres pour permettre à chacun de renouer avec ses origines".

mp/www.ipreunion.com / [email protected]



 

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !