Les travaux d'aménagement ont débuté :

Le Port : vers une transformation du quartier de l'Oasis en éco cité


Publié / Actualisé
Lundi 20 juin 2022, Olivier Hoarau, maire de la ville du Port a annoncé le démarrage des travaux d'aménagement de la ZAC Triangle du quartier de l'Oasis en présence de Philippe Lapierre, directeur général de la Société d'équipements du Département de La Réunion (Sedre). Initié en 2007, ce projet connaît enfin ses débuts, après des problèmes environnementaux (pollution des sols et présence d'une espèce végétale protégée) ayant retardé le projet d'une quinzaine d'années. A présent, l'objectif des travaux annoncés consiste à transformer 36.000m2 de terrain en friche en un espace attractif et innovant faisant du Port, "une ville des savoirs et de la connaissance d'ici 2026". (Photos : Le Port)
Lundi 20 juin 2022, Olivier Hoarau, maire de la ville du Port a annoncé le démarrage des travaux d'aménagement de la ZAC Triangle du quartier de l'Oasis en présence de Philippe Lapierre, directeur général de la Société d'équipements du Département de La Réunion (Sedre). Initié en 2007, ce projet connaît enfin ses débuts, après des problèmes environnementaux (pollution des sols et présence d'une espèce végétale protégée) ayant retardé le projet d'une quinzaine d'années. A présent, l'objectif des travaux annoncés consiste à transformer 36.000m2 de terrain en friche en un espace attractif et innovant faisant du Port, "une ville des savoirs et de la connaissance d'ici 2026". (Photos : Le Port)

"Nous voulons offrir aux habitants un lieu de vie convivial, ouvert et sécurisant en alliant services, formation professionnelle, enseignement mais aussi insertion professionnelle et mobilité", explique Olivier Hoarau, maire de la ville du Port. "C’est pourquoi, plus de 1.800 heures d’emploi de ce chantier seront dédiées à des personnes ayant des difficultés d’insertion". Regardez :

Au cœur de cette transformation : des structures d’enseignement et de formation en partenariat avec l’Institut de l’image de l’Océan Indien (Iloi), la médiathèque Benoite Boulard, une école d’architecture ou encore l’implantation d’un lycée professionnelle relevant du centre les Apprentis d’Auteuil ; des bureaux, des services et des espaces de co-working verront le jour. Enfin, dans le cadre de la mobilité et des déplacements doux, un pôle d’échanges "Aimé Césaire" sera mis en place en partenariat avec le TCO ; une résidence à destination des étudiants et jeunes travailleurs sera également construite afin d’apporter une réponse adaptée aux plus jeunes.

Philippe Lapierre, directeur général de la Sedre souligne la dimension environnementale dans laquelle se construit le chantier. "S’il conçoit conjointement mobilité, formation et cadre de vie, il s’inscrit également dans une démarche d’éco-cité en construisant des bâtiments bioclimatiques, des systèmes de récupération des eaux de pluies, de recyclage des eaux mais aussi en végétalisant et créant des espaces de respiration" explique-t-il. Ecoutez :

A travers ces travaux de grande envergure, la ville du Port affirme son ambition à créer une nouvelle dynamique et attractivité sur un territoire respectueux de l’environnement et où il fait bon vivre.  

mp/www.ipreunion.com / [email protected]

   

1 Commentaire(s)

Patrick, depuis son mobile , Posté
Tant que l'aménagement à La Réunion sera entre les griffes de structures politisées et mafieuses tel que la SEDRE,la SODIAC,la SEMADER,la SEMAC et tant d'autres, vous aurez toujours le même résultat de merde pour la société et TOUT l'argent public de nos impôts sera englouti et reparti entre les politiciens véreux, leurs administratifs cupides et les entrepreneurs avides.Vive la République, Vive la France.