Tribune libre d'André Thien Ah Koon :

"Il est impératif que le personnel qui sera en contact avec les élèves puisse être testé"


Publié / Actualisé
Rappelant les graves enjeux auxquels notre pays est confronté, le Premier ministre a apporté des précisions concernant le plan de déconfinement qui sera progressif. Il a lancé un appel à la responsabilité de chacun, et à La Réunion, nous devrons apporter notre contribution pour la réussite de ce plan. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Rappelant les graves enjeux auxquels notre pays est confronté, le Premier ministre a apporté des précisions concernant le plan de déconfinement qui sera progressif. Il a lancé un appel à la responsabilité de chacun, et à La Réunion, nous devrons apporter notre contribution pour la réussite de ce plan. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

Le Premier ministre a en effet affirmé que ce plan sera adapté à chaque territoire dans le cadre de la différenciation. Nous nous félicitons de cette approche.

En effet, les efforts engagés à La Réunion sous l’autorité du Préfet ont donné des résultats positifs. Nous nous inscrivons pleinement dans ce dialogue pour réussir cette nouvelle étape du déconfinement.

Des précisions sur 2 rendez vous étaient attendus : la reprise de l’activité et la rentrée scolaire.

Concernant la reprise d’activité, nous nous réjouissons que la majorité des commerces pourront être ré-ouverts à partir du 11 mai. Il en va de l’avenir des entreprises et des travailleurs. Toutefois, l’ouverture des restaurants, cafés et équipements touristiques reste en suspens
Je souhaite que dans le dialogue, notre situation particulière soit prise en compte et que l’on puisse accélérer la reprise d’activité des entreprises de ces secteurs qui sont importants pour notre économie et représentant des milliers d’emplois.

S’agissant de la rentrée scolaire, le Premier ministre confirme la date du 11 mai pour les écoles, ce qui signifie le 18 mai pour La Réunion.

L’inquiétude légitime des parents est très forte face aux conditions de cette rentrée. Je me dois, en tant que Maire, de veiller à la protection de la population, et en premier lieu de nos enfants.

La municipalité prendra toutes les dispositions, en relation avec les autorités de l’Etat, pour assurer les meilleures conditions possibles de sécurité sanitaire. Mais il est impératif qu’au préalable, le personnel qui sera en contact avec les élèves puisse être testé. C’est une condition nécessaire à l’ouverture des écoles.

Il convient d’ailleurs de noter que le Premier ministre a annoncé un rythme de 700 000 tests par semaine, ce qui devrait se traduire par des capacités supplémentaires également à La Réunion.

André Thien Ah Koon
Maire du Tampon

   

1 Commentaire(s)

Ti Léon, Posté
Pour les tests des personnels enseignants ou nécessaires au fonctionnement drs écoles, il me semble que rien n'est prévu...