Législatives 2022 :

Karim Juhoor présente sa candidature pour la 7ème circonscription


Publié / Actualisé
Avec sa suppléante Corine Rivière, le candidat présent ainsi sa déclaration de candidature. "C'est en tant que citoyens engagés que nous nous présentons aujourd'hui aux élections législatives dans la septième circonscription. Ce que nous allons défendre avec vous sera la retranscription de la volonté citoyenne". Nous publions ci-dessous son communiqué de presse. (Photo : DR)
Avec sa suppléante Corine Rivière, le candidat présent ainsi sa déclaration de candidature. "C'est en tant que citoyens engagés que nous nous présentons aujourd'hui aux élections législatives dans la septième circonscription. Ce que nous allons défendre avec vous sera la retranscription de la volonté citoyenne". Nous publions ci-dessous son communiqué de presse. (Photo : DR)

 Une politique basée sur l’écoute et l’échange. La Réunion fait aujourd’hui face à des défis majeurs : une augmentation continue des prix, une
stagnation du chômage de masse, un manque de perspective territoriale pour nos jeunes, un abandon grandissant de nos personnes âgées, et un appauvrissement des retraités.

Nous avons depuis plusieurs années mené des combats de terrain pour que le droit des citoyens soit respecté. Je me suis mobilisé à titre personnel sur la question de l’eau potable qui touche aujourd’hui notre île. Notre action citoyenne a permis aujourd’hui d’accélérer le combat sur cette question. Nous nous sommes battus pour que les citoyens soient remboursés lorsque la qualité de l’eau n’était pas assurée au robinet. Aujourd’hui près de 50% de la population réunionnaise n’ont pas un accès total à l’eau potable, entrainant des dépenses complémentaires pour les ménages et des problématiques de santé.

Concernant la vie chère, un collectif de notre initiative ( La Nouvelle Plateforme de lutte Contre La Vie Chère ) a été lancé en 2021. Grâce à cette initiative, nous avons en 2022 réuni des personnes de tout horizon pour réfléchir à des mesures pour contrer ces hausses.

Aujourd’hui, avec ma suppléante Corine RIVIERE nous voulons continuer ces combats de terrain afin de les retranscrire en proposition à l’assemblée nationale. Homme et Femme de terrain nous nous positionnons contre la politique des bureaux et des arrangements. Notre politique remet l’Humain au centre des débats.

C’est donc avec notre désir d’engagement et nos convictions de changement que nous souhaitons aujourd’hui vous faire part de notre candidature sur la 7ème Circonscription, pour les élections législatives de juin 2022. Nous portons un programme issu des problématiques de terrain et défendant au mieux notre territoire.

Notre programme est basé sur 6 piliers majeurs que sont les urgences sociales et la vie chère, l’environnement, l’économie et l’emploi, l’agriculture et la pêche, la culture et les traditions réunionnaises, ainsi que l’Education. Voici quelques points que nous allons développer pendant cette campagne et que nous allons défendre à l’assemblée :

- Mettre en place un plan national " eau potable pour tous " afin de rattraper le retard des DOM
- Mettre en place un plan de lutte contre l’isolement et la précarité des personnes âgées et personnes en situation de handicap
- Élargir l’application de la loi Lurel sur le blocage des prix sur les produits non alimentaire
- Amender la loi NOTRe pour réduire le transfert de compétences des communes aux intercommunalités afin de redonner plus de pouvoir aux communes.
- Mettre en place un prêt vert à taux zéro garanti par l’état pour toutes les entreprises lançant des projets dans le recyclage, les nouvelles énergies, ou la protection de l’environnement.
- Lancer un plan de financement à destination des collectivités pour la mise en place de transports durables.
- Mettre en place un crédit d’impôt pour tout nouvel emploi d’un chômeur de longue durée
- Proposer une réforme de gouvernance du parc national marin avec une redéfinition des zones, en accord avec les associations de pêcheur
- Appliquer la loi pour la possibilité aux agriculteurs de construire des unités de transformation et d’industrialisation sur les terrains agricoles et réformer l’action du CDPNAF
- Mise en place d’une aide aux transports et aux frais d’électricité et d’eau pour les étudiants.

L’ensemble des mesures du programme sera accessible sur nos tracts et sur nos pages de réseaux sociaux. C’est ensemble que nous réussirons à faire changer durablement la Politique. Mobilisez-vous massivement le 12 juin pour que la mobilisation citoyenne remporte cette élection.
 

   

3 Commentaire(s)

Anne, Posté
beurk c est le rn déguisé il sont trompeurs et sournois .le racisme caché!
Là où le bât blesse..., Posté
Alors, comment fonctionne notre Assemblée nationale, l'une des deux chambres de notre Parlement, bicaméral, français'En général, c'est le gouvernement qui introduit les projets de loi, et les députés les votent. Les amendements sont à la marge. En général, les députés relèvent d'un groupe, et ils suivent la politique du groupe. À partir de 15, on peut avoir son groupe (quasi indépendant !).Donc, tout ce qui est avancé ici ne trouvera certainement pas écho dans cet hémicycle... Un député ne fait pas la loi là-bas et là-bas dedans...Pour être élu, il faut au moins faire 50% des suffrages dès le 1er tour, et ce score doit représenter au moins le quart des inscrits !Ça court pas les circonscriptions (577). On a plus de figurants à chaque échéance électorale... dont les moins de 5%. Au second tour, c'est souvent un grand marchandage et surtout du grand écart pour certains et la plupart du temps, les électeurs sont amères et dégoûtés presque à vie...Un député gagne plus de 450 000 euros sur un mandat. Les électeurs qui votent sont son employeur à qui il ne rend plus compte durant ces 60 mois...jusqu'à la prochaine campagne...Chose très simple et importante, c'est le président de la République qui a la main sur le gouvernement. Il est presque comme un petit roi... Aucun député réunionnais n'a réussi à faire trembler le gouvernement...ni sénateur, entre mai 2017 à aujourd'hui...la plupart du temps, ils chamaillent entre-eux. D'ailleurs, ils ne siègent que dans 2 commissions à l'Assemblée...aucun à l'international et à l'économie...
Citoyenne de la 7eme circons, Posté
Encore rien pour ma classe sociale: la classe moyenne! Marre de vous, tous ces démagos qui se font une place au soleil grâce à la "misère". Allez à Mada, vous verrez ce que c'est. Allez oust!! Je garde ma voix.