Politique :

Législatives : Frédéric Maillot dépose sa candidature pour la 6ème circonscription


Publié / Actualisé
Les dépôts de candidature vont de bon train à la préfecture, à la veille de la date limite de dépôt ce vendredi 20 mai 2022. Frédéric Maillot, actuel septième vice-président à la Région Réunion délégué à l'Économie Sociale et Solidaire, a lui aussi déposé sa candidature ce jeudi. Il se présente dans la 6ème circonscription de l'île, qui comprend les cantons Saint-André-1, Saint-André-2, Saint-Denis-1, Saint-Denis-4, Sainte-Marie. Leila Langenier a été désignée comme sa suppléante. Le binôme a été investi par le rassemblement de gauche organisé par les différents partis de l'île, à l'image de l'Hexagone (Photo rb/www.ipreunion.com)
Les dépôts de candidature vont de bon train à la préfecture, à la veille de la date limite de dépôt ce vendredi 20 mai 2022. Frédéric Maillot, actuel septième vice-président à la Région Réunion délégué à l'Économie Sociale et Solidaire, a lui aussi déposé sa candidature ce jeudi. Il se présente dans la 6ème circonscription de l'île, qui comprend les cantons Saint-André-1, Saint-André-2, Saint-Denis-1, Saint-Denis-4, Sainte-Marie. Leila Langenier a été désignée comme sa suppléante. Le binôme a été investi par le rassemblement de gauche organisé par les différents partis de l'île, à l'image de l'Hexagone (Photo rb/www.ipreunion.com)

Vie chère, prix du logement, violences intrafamiliales : les enjeux sont nombreux pour Frédéric Maillot, déjà attaché ces problématiques dans le cadre de son mandat régional. "Ce fameux souci de la vie chère, son essence même est le loyer : il occupe entre 28 et 35% du budget réunionnais. Il faut améliorer l'encadrement des prix des loyers dans le parc privé comme dans le social" indique-t-il, pointant du doigt les grands propriétaires de terrain. Regardez :

Autre grand sujet : les violences intrafamiliales, un fléau qui touche femmes comme enfants à La Réunion. Pour rappel, le territoire est le troisième département de France le plus violent envers les femmes. Le candidat propose donc une amélioration de la prise en charge des victimes, afin de "prendre le problème à bras le corps". "Quand on est victime de violences, on ne choisit pas d'être victime, donc la prise en charge doit être illimitée et gratuite" estime-t-il.

Concernant le bilan des député.es sortants, Frédéric Maillot considère que Nadia Ramassamy, a "été trop souvent absente" et "a plongé la circonscription dans le mutisme". "Quand on est Réunionnais, on doit refuser le mutisme et l'absentéisme" insiste-t-il. Regardez :

www.ipreunion.com / [email protected]

   

6 Commentaire(s)

Fo di la vérité , Posté
Ti Mimi, lo ga la pa trahi croire et oser... li la préfère alé kan li la vi kosa son dalon té pou fé. Po zistwar, in Ome , in manda, i kimil pa... élu député, li dwa démissionne la son manda vice président. Donk fo arét di nimporte kwé. Ou travail sanm li pou di li lé inkompétan'Kreol touzour mal o ki. Léss marmay la porte nout voi!
Lol, Posté
Enfin un député pou défendre à nou St André sera ensemble ou
Erik, Posté
Il est dans son élan d'accomplissement d'homme réunionnais ,et cette jeunesse doit prendre part à sa mission....Comme disait Frantz Fanon " Trahir sa mission ou l'accomplir"
Ste suzanne, Posté
Voyage en première petit four Compte en banque bien haut Payé à rien foutre ils ont trouvé le bon filon à travers des associations faire de la politique pour une vie meilleure
Ti Mimi, Posté
Arrét avek ban' politicien mentèr, mayo la di é répété in homme in mandat, zordi li fé lo contraire. Mi vot pi po li. Li la trahi croire et oser, li la poin sa place à l'assemblée, trop incompétent . Qu'il occip in pé son ban' fonctions à la région. Li vé l'indépendance la Réunion koué.
Dionysien, Posté
A mon avis, le SEUL jeune en politique qui présente un profil intéressant et qui n'est pas le fils a papa comme à St André. Bonne continuation à Monsieur MAILLOT.