Religion :

Ils souffrent pour Mourouga


Publié / Actualisé
Pour purifier leur âme et leur corps, ils offrent leur douleur au Dieu Mourouga en signe de rédemption. Les Réunionnais de confession hindouistes ont fêté Cavadee le vendredi 21 janvier 2000. Fête religieuse célébrée en début d'année tamoule, Cavadee est l'aboutissement de dix jours de jeûne, d'abstinence et de prières
Pour purifier leur âme et leur corps, ils offrent leur douleur au Dieu Mourouga en signe de rédemption. Les Réunionnais de confession hindouistes ont fêté Cavadee le vendredi 21 janvier 2000. Fête religieuse célébrée en début d'année tamoule, Cavadee est l'aboutissement de dix jours de jeûne, d'abstinence et de prières
Le matin de la fête, des centaines de fidèles se sont rendus sur la plage de Sainte-Marie (Est de l'île). Ils ont purifié leur corps dans l'eau de mer. Ils ont offert des fruits, du miel, du lait et des prières à Mourouga. Plusieurs d'entre eux ont ensuite fait don de leur douleur à leur Dieu. Ils se sont transpercés le visage, les bras, le torse, le ventre avec des aiguilles acérées. Pour aller encore plus loin dans l'esprit de sacrifice, des fidèles ont demandé que des citrons soient suspendus au bout des aiguilles pour en augmenter le poids.
Soulevé par sa confiance dans le Dieu bienveillant, un pénitent s'est perforé les joues de part en part avec une tige métallique longue de 4 mètres. Tous ces sacrifices ne tendent que vers un seul but : la purification de l'âme.
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !