Traditions :

J'ai une " tant ", donc je suis


Publié / Actualisé
Initialement, les cabas ou " tants " en créole, que l'on voit dans les allées des marchés forains ou en ville, servent à transporter les achats alimentaires de la journée. On aurait cependant tort de les cantonner à leur seul usage de " contenant ". En effet, les paniers, sacs, caddies et autres bertels méritent plus d'intérêt. Accessoires de mode pour certains, outils de travail pour d'autres, objets politiques pour quelques-uns, les tants en disent long sur les personnalités de ceux qui les portent. Visite guidée.
Initialement, les cabas ou " tants " en créole, que l'on voit dans les allées des marchés forains ou en ville, servent à transporter les achats alimentaires de la journée. On aurait cependant tort de les cantonner à leur seul usage de " contenant ". En effet, les paniers, sacs, caddies et autres bertels méritent plus d'intérêt. Accessoires de mode pour certains, outils de travail pour d'autres, objets politiques pour quelques-uns, les tants en disent long sur les personnalités de ceux qui les portent. Visite guidée.
À La Réunion, le panier s'appelle "tante" et s'écrit "tant" selon la graphie du créole local. De couleur, grande ou petite, elle est de toute forme et de toute matière. Aujourd'hui, elle revêt aussi plusieurs usages et navigue au bras de n'importe qui, pas seulement celui de la ménagère qui fait ses courses pour le repas du soir. Certes, la tant est idéale pour transporter fruits, légumes, pain ou viandes mais pas uniquement.
Pratique et colorée, elle a un petit côté plage et vacances qui donne un peu de légèreté au quotidien. Ainsi, après y avoir glissé la serviette et le maillot le week-end, certaines y rangent volontiers pendant la semaine dossiers, téléphone et pourquoi pas ordinateur portable. De quoi égayer une morne journée de travail et rappeler que les congés arrivent à grands pas. D'autres voient la tant comme un véritable accessoire de mode, n'hésitant pas à assortir le panier à la tenue du jour ou au contraire à casser une panoplie un peu trop habillée ou trop sombre. Et tant pis s'il n'y a rien d'autre dans le sac qu'un petit paquet de mouchoirs, l'important c'est l'allure ! Les tants sont parfois si typiques et d'aspect si attrayant que certains les offrent en cadeau, joli souvenir d'une île où il fait bon vivre ; d'autres les collectionnent et les transforment même en meubles de rangement. Rien de tel pour raviver un intérieur et lui donner un aspect " authentique ".

Mix entre le caddie et le panier

Certains, appréciant le côté fonctionnel de l'objet qui peut se porter sur l'épaule, voire même rouler, et contenir une foule de choses, utilisent la tant comme sac de sport. Dans ce cas, l'usage alimentaire de la tant reprend parfois le dessus quand l'athlète, a l'issue de sa séance d'entraînement, passe à la boutik ou au bazar acheter de quoi se remettre de son effort : fruits, bière et gâteau patate peuvent alors se mêler aux chaussettes et aux baskets dans le fond du sac...
Il est aussi des personnes pour utiliser la tant à des fins politiques. Ainsi, on remarque de plus en plus de cabas affublés de messages citoyens, de slogans écologiques ou de préceptes sociaux voire philosophiques. A bon entendeur...
Il y a aussi des gens que la tant semble totalement indifférer. Ceux-là se retrouvent généralement les mains chargées de sachets plastique encombrants et peu pratiques à transporter. Bien embarrassés au milieu des étals, ils finissent toujours par se dire que la prochaine fois, ils investiront dans une bonne et solide tant ! D'autres, cachant un don certain pour l'inventivité, préfèrent reconvertir la poussette du marmaille en tant géante. Voilà un deux-en-un bien pratique, mix génial entre le caddie et le panier, dont les poignées peuvent même se transformer en porte-tants ! Il fallait y penser...
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !