Enseignement :

Au c?ur de la Médersa


Publié / Actualisé
Située dans le centre ville de Saint-Denis, non loin de la plus ancienne mosquée du territoire français, la Médersa ("école" en arabe) est une école primaire privée ayant une double activité. Un enseignement coranique et un enseignement général
Située dans le centre ville de Saint-Denis, non loin de la plus ancienne mosquée du territoire français, la Médersa ("école" en arabe) est une école primaire privée ayant une double activité. Un enseignement coranique et un enseignement général
La Médersa de Saint-Denis dispense à la fois un enseignement coranique - les cours sont donnés par des religieux -, et un enseignement général respectant les programmes scolaires de l'Éducation nationale - les cours sont assurés par des enseignants de l'Education nationale, diplômés de l'IUFM (institut universitaire de formation des maîtres).
C'est pour le second volet de ses activités (enseignement général) qu'elle a signé un contrat d'association avec l'État le 1er septembre 1990. À ce titre, la Médersa perçoit une aide au financement de ses frais de fonctionnement (salaires des enseignants de l'Education national etc) pour la partie enseignement général.
Lors des cours coraniques, le voile est obligatoire pour les filles. Beaucoup d'élèves le portent aussi pour les cours généraux. La Médersa étant un établissement privé, la loi interdisant, notamment, le port du voile ne s'applique pas dans son enceinte. Cela d'autant qu'à La Réunion, terre de méitssage et de tolérance, le texte législatif sur le voile n'est quasiment pas appliqué dans les établissements scolaires publics. Les jeunes filles peuvent être voilées en classe sans s'exposer à des sanctions.
Si beaucoup d'écoles privées catholiques en France sont en contrat d'association avec l'État, la Médersa de Saint-Denis est la seule école privée musulmane de France à bénéficier de ce type de convention
   

1 Commentaire(s)

Cyntia, Posté
Bonjour, je suis enseignante dans un établissement public à St Denis, et j'ai parmi mes élèves quelques, presque nombreux, enfants qui se rendent à la medersa, en outre leurs cours laïques.
Comme je m'intéresse à la question, j'ai essayé de parler abec certains d'entre eux, leur demandant en quoi consistaient leurs heures de cours. La réponse, invariable, a été; " - On apprend les versets du Coran!" - Et les Haditth, rajouté-je, aussi ?, - Oui, oui, Madame.
Je n'ai rien pu obtenir quand aux enseignement dits généraux, c'est--dire, maths, biologie, chimie langues, musique, technologie, arts plastiques,, musique, sport.
En passant devant la medersa, tue J Dodu, et lorsque les portes sont entrouvertes., j’aperçois sur la gauche un terrain de basket, le sol peint en bleu. J'ai demandé à quelques fillettes ados, vêtues de voiles, si elles avaient des cours de basket mais elles mont ri au nez, avant de se disperser.
Quelqu’un pourrait-il me décrire une journée-type,ou un emploi de journée dans cette medersa, et quels sont les cours "dispensés par des enseignants de l’Éducation nationale, diplômés par l'IUFM" ? dixit l'article ci-dessus? Pourquoi ne pas faire une journée porte ouverte au large public, au nom des mélanges des cultures?
Cordialement,
Cynthia H.