Découverte :

La Réunion à cheval


Publié / Actualisé
"La randonnée équestre est devenue un des points forts du tourisme vert à La Réunion. Du Grand Étang (Est) au volcan (Sud Est) en passant par la forêt de l'Étang-Salé (Sud), le "cheval loisir" fait la conquête de l'île" écrit Bernard Grollier dans le numéro 4 du magazine "Cascavelle". Idée de découverte originale de quelques-uns des plus beaux paysages de l'île
"La randonnée équestre est devenue un des points forts du tourisme vert à La Réunion. Du Grand Étang (Est) au volcan (Sud Est) en passant par la forêt de l'Étang-Salé (Sud), le "cheval loisir" fait la conquête de l'île" écrit Bernard Grollier dans le numéro 4 du magazine "Cascavelle". Idée de découverte originale de quelques-uns des plus beaux paysages de l'île
Depuis quelques années le cheval a fait une entrée en force dans l'éventail du tourisme vert réunionnais. Les centres équestres fleurissent et les files de cavaliers s'allongent sur certains sentiers des hauts de l'île. "La Réunion ne ressemble pas encore aux Cévennes ou à la Camargue, mais de toute évidence il s'est passé quelque chose" écrit "Cascavelle".
La mise au goût du jour de la randonnée équestre est à mettre au compte du commissariat à l'aménagement des hauts. Flairant tout le potentiel de cette forme de loisir - découverte, l'organisme a importé les premiers mérens, de solides petits chevaux originaires des Pyrénées ariégeoises. Des accompagnateurs de tourisme équestres étaient formés et les premiers sentiers de randonnées ouverts. Le public apprécie.
Les choses n'en sont pas restées là. "Une race de "cheval bourbon" est en train de naître grâce aux efforts de quelques éleveurs en quête du meilleur compromis entre la robustesse, la docilité et l'adaptation aux sentiers" souligne "Cascavelle" en notant que Rico Nourry fait partie de ceux-là.
Située à Grand Étang à Pont Payet (route de la Plaine des Palmistes - Est), sa ferme équestre est l'un des centres les plus dynamiques de l'île. La majorité de ses chevaux est née sur place. Rico Nourry les bichonne, les caresse, il est aux petits soins pour eux. "Il faut 4 à 6 ans de ce travail avant de leur mettre un client sur le dos, mais ensuite on peut faire beaucoup de choses avec un cheval bien dressé" commente l'éleveur. Actuellement "il prépare des poneys à la randonnée afin de permettre aux enfants de ne pas rester cantonnés aux tours de manège" écrit le magazine.
Bonne ballade

* Ferme équestre de Grand Étang

Téléphone : 02 62 50 90 03. Randonnée à la demie-journée, à la journée et en bivouac sur plusieurs jours
   

1 Commentaire(s)

Missliana, Posté
ces beaux les chevaux j'aimerais tant avoir un