Côte ouest :

Ballet aquatique des géantes des mers


Publié / Actualisé
Des baleines, il n'en manquait pas ce dimanche 26 septembre 2010. Du lagon de l'Hermitage à la baie de Saint-Paul, baleines et baleineaux se sont livrés à un magnifique spectacle, jets d'eau soufflés par leurs évents, claquage de nageoire. Mais c'est surtout sous l'eau qu'il était beau d'admirer ces géantes des mers avec leurs petits. Loin d'être farouches, elles ont multiplié pirouettes et câlins sous l'eau.
Des baleines, il n'en manquait pas ce dimanche 26 septembre 2010. Du lagon de l'Hermitage à la baie de Saint-Paul, baleines et baleineaux se sont livrés à un magnifique spectacle, jets d'eau soufflés par leurs évents, claquage de nageoire. Mais c'est surtout sous l'eau qu'il était beau d'admirer ces géantes des mers avec leurs petits. Loin d'être farouches, elles ont multiplié pirouettes et câlins sous l'eau.
À noter malgré tout, que des professionnels de la mer ont rappelé à l'ordre certains bateaux qui ne respectaient pas la charte "d'observation des baleines".

Cette charte signée le lundi 22 mai 2009 entre la préfecture la Diren, des associations de protection et d'études des cétacés ainsi que par les différents professionnels de la mer, a pourtant été reconduite en 2010. Ce document stipule un certain nombre de règles à observer au passage des baleines. Ne pas s'approcher d'elle à moins de 100 mètres en ayant le moteur à l'arrêt, ne pas leur couper la route, ne pas se mettre entre elles et le large, ne jamais les poursuivre, font notamment partie des règles de bonne conduite. Elles sont loin d'être respectées par le tout le monde.

Tous les ans, après un voyage de plus de 6 000 kms depuis l'Antarctique, les baleines à bosse sont présentes aux larges des côtes réunionnaises de la mi-juin à la mi-octobre. Ayant fait leurs réserves de nourriture pour plusieurs mois au sud de l'Afrique du Sud, elles s'accouplent et mettent bas dans les eaux chaudes de l'Océan Indien avant de retourner dans l'Antarctique avec leurs petits.



Julie Fioretti pour
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !