Animaux - Les volatiles urbains en images :

Les oiseaux sont dans la ville


Publié / Actualisé
Ils sont là, ils sont parmi nous. On les entend, souvent, on les aperçoit, parfois, au détour d'un portail, autour d'une miette de pain, sur le rebord d'une terrasse. Dans le sillage des hommes, les oiseaux ont fait de la ville leur terrain de jeu. Au milieu des klaxons, des bruits de moteurs ou du brouhaha des passants, les volatiles ont eux aussi trouvé leur place dans la jungle urbaine.
Ils sont là, ils sont parmi nous. On les entend, souvent, on les aperçoit, parfois, au détour d'un portail, autour d'une miette de pain, sur le rebord d'une terrasse. Dans le sillage des hommes, les oiseaux ont fait de la ville leur terrain de jeu. Au milieu des klaxons, des bruits de moteurs ou du brouhaha des passants, les volatiles ont eux aussi trouvé leur place dans la jungle urbaine.

Le pigeon en est l’emblème, pas forcément le plus flatteur. Volatile urbain par excellence, nourri, logé, il trimballe avec lui cette image de saleté qui lui colle aux plumes. C’est l’oiseau des parkings, des trottoirs, des gouttières. Nourri, logé, le pigeon a fait son nid dans le coeur des cités, pas forcément dans celui des citadins.

Mais ils sont bien d’autres à s’être accoutumés au rythme des grandes agglomérations. Dans les rues de Saint-Denis, il suffit de tendre l’oreille pour réaliser que les oiseaux sont là, partout, autour de nous. Désertant les branches des arbres pour les pylônes électriques, ayant eux aussi connu à leur manière leur exode rural.

Certains retrouvent un semblant de leur habitat originel dans la verdure du jardin de l’Etat, d’autres s’ébattent sur la promenade venteuse du Barachois. Mais tous semblent avoir adopté ce mode vie urbain pour s’inscrire désormais dans le paysage des villes. Discrètement, mais sûrement.

www.ipreunion.com

   

6 Commentaire(s)

Aec, Posté
LUTTE CONTRE L'HIPPOPHAGIE

NON ! UN CHEVAL CA NE SE MANGE PAS !

Obtenez un autocollant gratuit en écrivant à :
AEC
Résidence La Pléiade
98, rue de Canteleu
59000 LILLE

Joindre une enveloppe timbrée pour le retour du courrier.

Merci aussi de visiter les sites :

http://vimeo.com/60651643

http://aec89.site.voila.fr

http://www.lapetition.be/en-ligne/parlons-enfin-des-quids-2589.html

http://www.feracheval.com/petitions.php

Rejoignez la groupe sur :

http://www.facebook.com:80/group.php?gid=63542203218

Faites passer le message à vos amis.

Amitiés.

AEC.

>

>

>
AEC.
David, Posté
bo boulo !
Atbo, Posté
ah oui, merci, ça nous change des problèmes récurrents des médicaments potentiellement dangereux
là pas de danger, sauf à recevoir une fiente de pigeon sur la tête mais ma foi, ce n'est pas mortel; quoique......ça dépend des circonstances.....
sympas les photos
Grégory, Posté
Au secours, Hitchcok réveille toi, ils sont devenus fous !!!
Snif , depuis son mobile, Posté
Qui a redige cet article ?
Regard, depuis son mobile, Posté
Enfin un autre regard sur le travail de journaliste sans les fdivers et autres contenus