Municipales :

Saint-Denis : remous et grenouillages contre l'alliance Bareigts - Dindar


Publié / Actualisé
Officialisée le 1er juin 2020, l'alliance entre Ericka Bareigts et Nassimah Dindar en vue du second tour des municipales à Saint-Denis, le 28 juin 2020, provoque plusieurs remous et grenouillages avec notamment la prise de distances d'anciens colistiers de la sénatrice ainsi que et le ralliement d'Alain Armand et de Nalini Veloupoulé, adjointe de Gilbert Annette, aux côtés de Didier Robert, parfois guidés par l'implacable logique de recherches... d'intérêts personnels... (Photo archives rb/www.ipreunion.com)
Officialisée le 1er juin 2020, l'alliance entre Ericka Bareigts et Nassimah Dindar en vue du second tour des municipales à Saint-Denis, le 28 juin 2020, provoque plusieurs remous et grenouillages avec notamment la prise de distances d'anciens colistiers de la sénatrice ainsi que et le ralliement d'Alain Armand et de Nalini Veloupoulé, adjointe de Gilbert Annette, aux côtés de Didier Robert, parfois guidés par l'implacable logique de recherches... d'intérêts personnels... (Photo archives rb/www.ipreunion.com)

- Deux anciens colistiers de Nassimah Dindar quittent le navire -

Le premier coup a été tiré par Benjamin Opoula, une des figures de proue de la liste " Saint-Denis en l’air ". Le jeune homme issu du milieu associatif était très présent sur les meetings de Nassimah Dindar, prenant régulièrement la parole. Le lendemain de l’officialisation de l’alliance entre la sénatrice et Ericka Bareigts, ce dernier a décidé de briser le silence à travers une vidéo postée sur sa page facebook dans laquelle il se désolidarise de cette union qu’il qualifie d'"alliance magouille" et affirmant que la présidente de l’UDI avait trahi sa confiance.

Une autre personnalité de premier plan de la liste "Saint-Denis en l’air" a suivi le même mouvement. Il s’agit de l’artiste Séga’El, de son vrai nom Betty Gaze. La jeune femme était elle aussi extrêmement active durant cette campagne, n’hésitant pas à tacler ceux qui la critiquaient pour son engagement politique, rappelant qu’elle connaissait Nassimah Dindar et Ibrahim Dindar depuis plus de 10 ans. Elle avait également contribué à la production du clip de campagne officiel de Nassimah Dindar.

A l’issue du 1er tour, elle n’avait pas caché sa déception concernant le score de sa liste, tout en réaffirmant sur les réseaux sociauxl’estime qu’elle avait pour la sénatrice, "une femme très sérieuse et intelligente", appelant ses colistiers à respecter "le choix et la décision de chacun". Pourtant, le 10 juin dernier, l’artiste a ouvertement attaqué l’alliance Bareigts / Dindar sur sa page facebook, alliance qu’elle "rejette totalement", parlant même de "malhonnêteté" et de "manigance". "MOI j'aime vraiment les gens et je ne les utilise pas pour arriver à mes fins personnels", écrit-elle encore.

 

A voir désormais si elle apportera son soutien à la liste concurrente, à savoir celle de Didier Robert. Ce même Didier Robert contre lequel elle s’était opposée lors des élections régionales de 2015, puisqu’elle avait soutenu Thierry Robert.


- Alain Armand penche pour Didier Robert -

Dans le landerneau politique dionysien, c’était un secret de polichinelle tant la proximité entre Didier Robert et Alain Armand est évidente. Le second a néanmoins tenu à officialiser son soutien en faveur du candidat de la liste "Saint-Denis, c’est le moment" ce vendredi 12 juin.

L’actuel vice-président au Département, confondateur de Ziskakan, défenseur de la culture et de l’identité réunionnaise dont le parcours politique est clairement orienté à gauche, n’est pas à son premier fait d’arme puisqu’il avait déjà soutenu la plateforme de la droite menée par Didier Robert lors des élections régionales de 2015.

Rappelons qu’Alain Armand avait décidé de se présenter à ce scrutin malgré sa condamnation à 10 ans d’inéligibilité pour prise illégale d’intérêts. Il espérait, à l’époque, le soutien de tous les ténors de la droite locale dans sa bataille contre Gilbert Annette. Il avait recueilli 3,89% des voix.

Ce soutien n’est donc pas une surprise et l’intéressé le reconnaît lui-même, taclant au passage la majorité municipale actuelle à laquelle il a appartenu. A noter qu’il ne s’agit pas d’un ralliement de l’ensemble des colistiers d’Alain Armand puisque d'anciens membres de cette liste ont annoncé leur soutien à Ericka Bareigts.

- L’intégrité selon Nalini Véloupoulé-Merlo... -

C’était l'un des épiphénomènes du "mercato municipal" à Saint-Denis. Nalini Véloupoulé-Merlo, 4ème adjointe de Gilbert Annette, avait décidé de rejoindre Alain Armand dans le cadre des élections municipales 2020. Elle justifiait sa prise de distance avec la majorité actuelle du fait, notamment, des affaires judiciaires auxquelles le maire serait lié, préférant ainsi rallier Alain Armand, condamné à 10 ans d’inéligibilité pour prise illégale d’intérêts.

En vue du second tour, l’élue de la majorité municipale a annoncé son choix ce jeudi 11 juin dans un communiqué, apportant son soutien "tout naturellement et en toute confiance" à Didier Robert...

Rappelons que le président de Région et sa collectivité font l’objet actuellement plusieurs enquêtes préliminaires portant notamment sur des faits supposées de corruption et de détournement de fonds publics...

Lire aussi : Et une affaire de plus : perquisitions à la Direction des bâtiments et de l'architecture du conseil régional à Saint-Pierre

www.ipreunion.com / [email protected]

   

16 Commentaire(s)

Disak napodi, Posté
OBJECTIF POGNON et chacun soutien sa poche et son ventre .
Tout le reste relève du folklore . Vous avez déjà vu AA ou Dindar faire de la politique pour la peau patate . On crie manger cochon mais ce sont les électeurs qui remplissent les auges ou les gamelles .
Papus, Posté
Mme Veloupoulé dit avoir quitté l' équipe qui l'a nourri pendant 6ans à cause des affaires judiciaires de GA, cela fait rire à double titres, d'abord aucun rdv judiciaire pour GA, qui en passant n'est pas tête de liste, ensuite elle se rallie à deux hommes fortement menacés sur le plan judiciaire, cherchez l'erreur. A vrai dire Mme Veloupoulé savait que GA n'allait pas lui assurer la pitance pour les six années à venir. Pour certains, la politique n'est rien d'autre qu'un exercice alimentaire, c'est pitoyable.
Gany, Posté
Avec Alain Armand, Didier va inventé 3000 bus, la route jusqu'à maurice, téléphérique jusqu'à seychelles! Mi vote pas pour do moun inéligible, ni condamné siouplait. Mi vote ek mon centre ville pou Ericka BAREIGTS ti Madame ancienne ministre sans casserole
Shakur, Posté
Il serait de bon ton de rappeler également que l equipe municipale actuelle est soupçonnée de faits plus ou moins grave également. 12 ans plus tard ils ont pris la capitale pour leur royaume et les électeurs pour leurs sujets. Il est plus judicieux de les laisser s en aller vers d autres cieux enfin s ils en trouvent encore d autres ces sociolos bobos. Apres son mandat de parlementaire EB prendra sa retraite forcée tout comme MO et leur gourou GA ...
Clack Hanoo, Posté
Bandes de comiques, autant l'article lé très orienté ( tout comme ceux de zinfo -du camp d'en face- ) , autant les auteurs des commentaires y voit la paille mais pas la poutre!
Au fait. M. À. Armand lé bien un des co-fondateurs de Ziskakan (c'été pendant que d'autres té y dort).
Latchimy, Posté
Tè Alain ou la pa honte! Où marche ek tout le monde pou un
Poste, Ti poste professeur i rapporté par rien hein !
Volcan974, Posté
Notre amour d un homme qui ne respecte que lui-même et son amour pour 6 les magouilles
Alain, Posté
Alain Armand "confondateur de Ziskakan", j'adore!
Ti pierre, Posté
Nous n avons s pas de tête de liste porteur d'un réel projet, mais des combinards ( des ) qui sont plus dans l'intérêt de leur pouvoir que de défendre des valeurs....C est un véritable mangé cochon que l on propose aux électeurs.les électeurs déçu vont s abstenir et les vainqueurs les magouilleurs. Il est dur pour le simple militant de croire en ses tristes personnages
Caillou, Posté
Une fois de plus vous montrez votre amour pour le président de Région.
Mayaqui, depuis son mobile, Posté
Faut voter au nom de nos anciens ...
Mais quel dilemme devant tant de magouilles !
Ils n ont pas honte ......
Mi, Posté
Alain Armand, il amène ses casseroles avec lui ?
CADET ROUSSEL NANA 3 MAISONS, Posté
Malgré les remous le navire Ericka arrivera à bon port, ce n'est pas le petit oiseau de toutes les couleurs condamné à 10 ans d'inéligibilité qui fera gagner Didier Robert. Son préavis de fin de carrière politique lui sera remis le 28 mars par madame Bareigt et en 2021 les dinosaures qu'il a insultés sauront lui rendre la monnaie de sa pièce. La sentence des dinosaures est irrévocable.
Mes délires, Posté
5 enquêtes préliminaires dites vous? Et les 2000 bus où sont ils? La demi route du littoral? Les emplois familiaux à la region ? La disparition et fuite du chauffeur? Il faudra peut être et certainement compléter à l'avenir les enquêtes ..... life is black ! Life is alcohol! Life is Money !
7AC, Posté
A: KUNTA KINTé
Vous avez 100% raison, tout le monde devrait faire ainsi pour débarrasser les mairies de ces profiteurs, le soucis est que le mouton à la mémoire courte, et le ventre creux...
KUNTA KINTé, Posté
Le bon choix , son devoir de citoyen
Le vote blanc est en fait reconnu depuis une proposition de loi déposée en février 2014. Les élections européennes de fin 2014 avaient été les premières à inaugurer ce dispositif.
C'est donc la première fois que les élections municipales françaises sont concernées par la prise en compte du vote blanc. Le vote blanc est soit une enveloppe vide, soit un bulletin blanc glissé dans une enveloppe.

Si tout le monde votait, alors l'influence de l'argent serait moindre
La compétence des élus est définie par les électeurs
Si le vote est un droit, il doit être également un devoir en l'honneur et en mémoire de celles et de ceux qui ont versé leur sang pour notre Patrie.