Allié de la droite et du centre dans plusieurs communes :

Municipales : déboussolé, le PCR se perd


Publié / Actualisé
Le Port, La Possession, Sainte-Suzanne et Saint-Louis. Ce dimanche 30 mars 2014, le parti communiste réunionnais joue gros dans les quatre communes qu'il lui reste. En perte de vitesse depuis des années, fragilisé sur ses bases, obnubilé par sa guerre interne avec le PLR, le PCR a choisi de se tourner vers toutes les mains tendues, sans regarder vraiment d'où elles viennent. C'est de cette façon qu'il se retrouve aux côtés de la droite (UMP et Objectif Réunion) et du centre (LPA) dans plusieurs villes, reniant beaucoup de ses principes. Et risquant de perdre beaucoup plus que quelques mairies.
Le Port, La Possession, Sainte-Suzanne et Saint-Louis. Ce dimanche 30 mars 2014, le parti communiste réunionnais joue gros dans les quatre communes qu'il lui reste. En perte de vitesse depuis des années, fragilisé sur ses bases, obnubilé par sa guerre interne avec le PLR, le PCR a choisi de se tourner vers toutes les mains tendues, sans regarder vraiment d'où elles viennent. C'est de cette façon qu'il se retrouve aux côtés de la droite (UMP et Objectif Réunion) et du centre (LPA) dans plusieurs villes, reniant beaucoup de ses principes. Et risquant de perdre beaucoup plus que quelques mairies.

Au lendemain du premier tour des élections municipales, Imaz Press évoquait déjà "l’inexorable chute" du parti communiste réunionnais. Ces derniers jours n’auront fait que confirmer ce constat. Partout où il est en danger, le voilà qui se raccroche au soutien de la droite et du centre – l’UMP et Objectif Réunion à La Possession, le LPA de Thierry Robert au Port et à Sainte-Suzanne – au risque de s’asseoir sur une grande partie de son histoire et de perdre ce qu’il lui restait d’âme.

Si ces élections municipales risquent de sonner le glas du PCR, c’est que ce celui-ci semble avoir perdu toute ligne directrice et toute cohérence, totalement désorienté par son obsession de faire battre le PLR d’Huguette Bello.

Le cas de Saint-Paul est en ce sens significatif. Aveuglé par son combat fratricide contre la députée-maire, le PCR a multiplié les appels pour la faire battre au second tour. Là, il n’est vraiment plus question de politique, mais bien de rancunes personnelles profondément ancrées. En la personne d’Ary Yee Chong Tchi Kan, revanchard à l'excès, le PCR se retrouve à soutenir implicitement Joseph Sinimalé, le candidat d’une droite unie qui était jadis son pire adversaire.

Le comportement du PCR à La Possession est également un cas d’école. Bousculés sur leur gauche par l’impétueuse Vanessa Miranville (alliée au PLR...), Roland Robert et le PCR ont accueilli à bras ouverts nombre de représentants de la droite locale, le tout avec le soutien du président de Région Didier Robert, prêt lui à toutes les compromissions pour sauver sa route du Littoral. Ce même Didier Robert qui avait pourtant précipité la dégringolade du PCR en battant l’Alliance de Paul Vergès lors des régionales de 2010...

Comment le parti historique des luttes populaires réunionnaises a-t-il pu en arriver là ? Lui qui s’est construit dans l’opposition farouche à ces forces de droite s’en fait désormais l’allié pour tenter de sauver ce qui peut encore l’être. Non pas ses idées ni son programme, mais ses mairies.

C’est pourquoi le PCR se raccroche non seulement à l’UMP et Objectif Réunion dans certains cas, mais aussi au LPA de Thierry Robert. Une alliance qui répond à une stratégie claire pour ce dernier, déjà tourné vers les régionales de 2015. Mais pour le parti communiste, il s’agit surtout de profiter de la popularité du député-maire de Saint-Leu. Il fallait écouter Henri Hippolyte au Port remercier très chaleureusement Thierry Robert de lui faire l’honneur de sa venue... Voilà le leader du LPA – qui soutient également Maurice Gironcel à Sainte-Suzanne – devenu le sauveur du PCR !

Créé en 1959, le parti communiste réunionnais a connu une histoire mouvementée, faite de luttes, de conquêtes et de défaites. Une histoire qui a contribué à faire de La Réunion ce qu’elle est aujourd’hui. Aussi y a-t-il quelque chose de pathétique à voir ce parti se perdre dans des alliances parfois plus qu’improbables pour tenter d’empêcher l’inéluctable. Son fondateur Paul Vergès, très silencieux durant cette campagne, ne s’y est semble-t-il pas trompé.

www.ipreunion.com

   

8 Commentaire(s)

Rivierois, depuis son mobile, Posté
Merci a dejean Yvan d'avoir tuer le pcr ...... J'espere un regain d'orgueil de ta part en demissionnant et en allant de cacher tres loin de nous .....
Evnor, Posté
Peut-etre faut-il croire ou voir la défaite du peuple et la victoire des calculs politiciens?
Ce n'est qu'un avis .
25 mar 1962, Posté
LE PCR A MARQUER L'HISTOIRE DE NOTRE PAYS ET IL BOUGE ENCORE......
Un saint louisien, Posté
Pathétique le mot est faible, au regard de ce qui se passe sur Saint - Louis, depuis dimanche soir les responsables du parti brouille les messages a travers une dialectique, dont ils ont le secret " soutient aux force de progrès" et pendant qu'ils multiplient les contacts avec le LPA le candidat arrivé en tête, appels à voter pour ce dernier à chaque militant par appel téléphone etc ...
le tout pour faire battre PIOT au second tour. A ce petit jeu les militants ne sont pas dupes la civis ou le sdis les accueilleront peut être ( il faut bien trouver un point chute pour son ti boulot grassement payé à la mairie ) mais à Saint Louis les militants n'en veulent plus de l'air c'est tout les camarades de luttes savent qui sont vraiment leurs camarades maintenant et ce ne sont pas ceux qui les manipulent et les sacrifient sur l'orgueil de leurs vanités. A DIMANCHE le vrai communiste celui qui vient avec son âme et son esprit reprendra le flambeau pour une autre voie possible
Rosy, Posté
C'est le PLR qui est ridicule!à peine né il est en pleine déconfiture (à Saint-André, à Saint-Paul,à Petite-Ile....) au Port vous n'avez pas encore gagné!
Une Portoise, Posté
Ce parti que vous qualifiez de ridicule est celui qui avait accueilli votre candidat avant sa trahison et ne lui paraissait pas ridicule !
Un portois, Posté
le PCR est le parti le plus RIDICULE de ces élections municipales.
Rosy, Posté
Depuis quand le PCR a-il vocation à se sacrifier sur l'autel des ambitions de ceux et celles qui l'ont trahi?tous les autres partis peuvent faire des alliances et on parle alors d'ouverture .Le PCR quand il reçoit le soutien du LPA vous parlez d'alliance contre-nature!
Faut-il se faire Hara-Kiri pour faire plaisir au PLR qui n'est qu'un fan club!