Des affrontements ont éclaté :

Violences à Mayotte : un escadron de gendarmes mobiles déployé en renfort


Publié / Actualisé
Depuis ce lundi 6 juin 2022, où un jeune homme a perdu après une attaque par arme blanche, des violences ont éclaté entre bandes rivales des communes de Majicavo et Koungou à Mayotte. Des barrages routiers ont été érigés et des affrontements ont eu lieu avec les forces de l'ordre. 4 gendarmes départementaux et 3 gendarmes mobiles ont été blessés. Dans ce contexte, le ministère des Outre-mer annonce le déploiement d'un escadron de gendarmes mobiles sur place. Nous publions le communiqué complet ci-dessous (Photo d'archive rb/www.ipreunion.com)
Depuis ce lundi 6 juin 2022, où un jeune homme a perdu après une attaque par arme blanche, des violences ont éclaté entre bandes rivales des communes de Majicavo et Koungou à Mayotte. Des barrages routiers ont été érigés et des affrontements ont eu lieu avec les forces de l'ordre. 4 gendarmes départementaux et 3 gendarmes mobiles ont été blessés. Dans ce contexte, le ministère des Outre-mer annonce le déploiement d'un escadron de gendarmes mobiles sur place. Nous publions le communiqué complet ci-dessous (Photo d'archive rb/www.ipreunion.com)

Depuis près de cinq jours et de façon continue, des bandes rivales s’affrontent à Majicavo et Koungou (Mayotte), à la suite de l’assassinat par arme blanche, d’un jeune homme dans une rixe le 6 juin dernier.

L’intervention continue et courageuse des forces de gendarmerie et de police sur place a permis de libérer de nombreux axes régulièrement entravés par des barricades enflammées, malgré des prises à parties et attaques régulières de la part de groupuscules armés. Au cours de ces opérations, 4 gendarmes départementaux ainsi que 3 gendarmes mobiles ont été blessés par jets de projectiles et des coups.

Monsieur Gérald Darmanin, ministre de l’Intérieur, et Madame Yaël Braun-Pivet, ministre des Outre-mer, condamnent avec la plus grande fermeté ces violences intolérables. Ils saluent le professionnalisme et le dévouement des forces de l’ordre et des pompiers qui, sous l’autorité du Préfet et ses équipes, interviennent dans des conditions particulièrement difficiles.

Les attaques portées aux forces de l’ordre sont autant d’attaques portées à la République.

Face à cette situation, Monsieur Gérald Darmanin et Madame Yaël Braun-Pivet ont décidé, sur demande de Monsieur le Préfet de Mayotte, de déployer sur place et en urgence un Escadron de Gendarmes Mobile supplémentaire afin de restaurer l’ordre républicain.

L’ensemble des forces de l’ordre présentes sur place, mais aussi les habitants de Mayotte qui sont les premières victimes de ces phénomènes de violence, pourront toujours compter sur le soutien de l’État.

 

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !