Environnement :

Alerte à la pollution en mer...


Publié / Actualisé
Les militaires ont mené ce mardi 8 juin 2004 dans la baie de Saint-Paul (Ouest) un important exercice de prévention et de lutte contre la pollution marine
Les militaires ont mené ce mardi 8 juin 2004 dans la baie de Saint-Paul (Ouest) un important exercice de prévention et de lutte contre la pollution marine
La marine avait affrété trois remorqueurs pour transporter 660 mètres de barrages destinés à protéger la zone. Des corps-morts, préalablement immergés ont servi de point d'ancrage aux barrages déflecteurs. Ils resteront en place définitivement. Cette mesure permettra de gagner un temps considérable s'il s'avérait nécessaire d'intervenir d'urgence pour protéger la ferme.
L'opération, baptisée "Pollux 2004", fait partie du plan POLMAR qui se déroule chaque année à La Réunion ou à Mayotte. Le but est de prévenir la pollution marine et de préparer la lutte contre ce fléau.
Pendant toute la durée de l'exercice, la sécurité nautique était assurée par le patrouilleur de la marine, la Boudeuse, qui se tenait prêt à utiliser ses rampes d'épandages de produit dispersant. Celui-ci sert à "dissoudre" l'hydrocarbure dans la colonne d'eau afin de faciliter l'élimination naturelle du polluant dans le milieu ambiant.

Localiser les nappes de pétrole

Les remorqueurs L'Abeille Mafate, et La Sterne ont déployé un barrage de haute mer ainsi qu'une pompe de récupération. Ce dispositif en "J" vise à concentrer la nappe d'hydrocarbure afin de récupérer le maximum de produit pur avec la pompe. Pendant ce temps, un hélicoptère, survolait la zone de travail. En cas de pollution réelle, les hélicoptères sont indispensables pour localiser les nappes de pétrole.
Dans le même temps sur le littoral des ateliers de démonstration sur les techniques de nettoyage du littoral mis en place par la DDE (direction départementale de l'Équipement), avaient lieu à l'intention des services de l'Etat, des collectivités et des associations militant contre la pollution marine.
L'exercice a pris fin à la mi - journée
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !