Élections européennes :

Vergès, Sudre et Fruteau élus


Publié / Actualisé
Conduisant la liste l'Alliance, le communiste Paul Vergès est arrivé ce dimanche 13 juin 2004 en tête du scrutin pour les européennes. Il enlève ainsi l'un des trois sièges en lice pour la circonscription de l'outremer.

L'UMP Margie Sudre et le socialiste Jean-Claude Fruteau conservent leur siège. L'outremer français sera donc représenté par trois Réunionnais
Conduisant la liste l'Alliance, le communiste Paul Vergès est arrivé ce dimanche 13 juin 2004 en tête du scrutin pour les européennes. Il enlève ainsi l'un des trois sièges en lice pour la circonscription de l'outremer.

L'UMP Margie Sudre et le socialiste Jean-Claude Fruteau conservent leur siège. L'outremer français sera donc représenté par trois Réunionnais
Sur l'ensemble de la circonscription d'outremer (La Réunion, Mayotte, Guadeloupe, Martinique, Guyane, Wallis et Futuna, Polynésie, Wallis et Futuna, Saint-Pierre et Miquelon) la liste de l'Alliance totalise 109 421 (28,82%), l'UMP 96 103 suffrages (25,31%) et le parti socialiste 72 189 votes (19,01%).
À La Réunion, la victoire de Paul Vergès est encore plus marquée. Sa liste rassemble en effet 66 550 suffrages (38,19%), distançant Jean-Claude Fruteau (eurodéputé socialiste sortant) qui totalise 45 239 (25,96%) et Margie Sudre (eurodéputé sortante UMP) qui rassemble 40 801 voix (23,41%).
Les deux sortants arrivent donc à sauver leur siège, du coup Paul Vergès ne réussit pas son pari d'emporter 2 voire les 3 sièges de la circonscription.
Le dirigeant communiste, déjà président du conseil régional et sénateur, démissionnera du Sénat pour assurer sa tâche d'eurodéputé. C'est sa suppléante, Gélita Hoarau, qui siégera à sa place.
À noter que la lsite UDF conduite par le Martiniquais Jean-Marcel Maran et la Réunionnaise Nalini Véloupoullé - Merlo en deuxième position, n'arrive pas à décoller. Localement, elle totalise 7 389 suffrages (4,24%). Une déception pour l'UDF qui comptait capitaliser les résultats des régionales et cantonales de mars 2004 où la droite UMP avait sérieusement été mise en difficulté par la vague anti Raffarin.
Toutes les autres listes enregistrent de petits scores (entre 0 et 2%) tant au plan local que sur celui de l'ensemble de la circonscription.

LES RÉSULTATS À LA RÉUNION

* Liste Paul Vergès (l'Alliance) 66 550 voix (38,19%) 1 siège
* Liste Jean-Claude Fruteau (PS) 45 239 voix (25,96%) 1 siège
* Liste Margie Sudre (UMP) 40 801 voix (23,41%) 1 siège

* Liste Jean-Marcel Maran (UDF) 7 389 voix (4,24%)
* Liste Harry Durimel (Verts) 4 556 voix (2,61%)
* Liste Huguette Fatna (FN) 2 926 voix (1,98%)
* Liste Bernard Law Waï (D.D.) 2 606 (1,50%)
* Liste Ghislaine Joachim Arnaud (Ex. G.) 2 104 voix (1,21%)
* Liste J.-Manuel Neves (S.E.) 1 551 voix (0,89%)
* Liste André Fages (S.E.) 401 voix (0,23%)
* Liste Nadine Danbancens Baillivet (S.E.) 97 voix (0,06%)
* Liste Lionel Guinault (S.E.) 23 voix (0,01%)
* Liste Jean Jean-Joseph (D.D.) 17 voix (0,01%)
* Liste Séverine Laurent Lalouette (S.E.) 0 voix (0,00%)
* Liste Francioli Dancrade (S.E.) 0 voix (0,00%)

D.D.= divers droite
S.E.= sans étiquette
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !