Assemblée générale de la chambre de commerce et d'industrie :

Un schéma pour le commerce urbain


Publié / Actualisé
Le schéma de développement commercial départemental a été présenté ce lundi 18 avril 2005 au cours de l'assemblée générale de la chambre d'industrie et de commerce de La Réunion (CCIR),. Le document fixe, à l'horizon 2010, les grandes orientations en matière de développement des activités commerciales artisanales
Le schéma de développement commercial départemental a été présenté ce lundi 18 avril 2005 au cours de l'assemblée générale de la chambre d'industrie et de commerce de La Réunion (CCIR),. Le document fixe, à l'horizon 2010, les grandes orientations en matière de développement des activités commerciales artisanales
Dans un premier temps, ce schéma constate que le chiffre d'affaires du commerce s'élève à 2 136 millions d'euros par an (dont 56% dans le secteur alimentaire, 22% dans l'équipement de la maison, 14% dans l'équipement de la personne et 8% dans la culture et les loisirs). Le montant total du chiffre d'affaires provident à 37% de la region Sud, à 27% du Nord, à 22% de l'Ouest et à 14% de l'Est. Enfin 26% du chiffre d'affaires vient du commerce traditionnel, 66% des grandes surfaces.

Stratégie

Le schema d'aménagement préconise quatre types d'actions : la preservation des spécificités locales, l'aménagement commercial du territoire, l'équilibre des formes de distribution et l'équilibre entre les centres-villes et les periphéries. Dans la region Nord, il prône la mise en oeuvre d'un programme de redynamisation du commerce et de l'artisanat à Saint-Denis. Il souligne la nécessité pour le pôle commercial de la capitale d'être complémentaire aux activités existant en centre-ville.
La même stratégie est proposée pour le Sud en ce qui concerne le pôle commercial de Saint-Pierre et les activités du centre-ville. Pour l'Est et l'Ouest, le schema suggère le renforcement du commerce de moins de 300 m2 et l'intégration d'un volet commercial dans les plans de renouvellement urbain (PRU) afin de réserver du foncier en centre-ville.

Rencontre avec le préfet

À noter que ce document n'a pas encore été accepté par la préfecture. Cette dernière a en effet fait savoir qu'elle ne pouvait considérer le travail réalisé comme un schéma développement commercial. Cela au motif qu'elle n'a pas été adopté par les élus de la CCIR avant le 22 mai 2004, date fixée par décret de l'État pour la validation des schémas.
Éric Magamootoo, président de la chambre consulaire, a indiqué lundi, avoir informé la Direction du commerce et de l'artisanat des services et des professions libérales (DCASPL) de cet état de fait.
Le président de la CCIR a precise qu'en réponse à ce courrier, Jean-Luc Aubineau, sous-directeur de la DCASPL l'a informé que de nombreux départements ont dépassé les délais impartis pour l'adoption de leur schéma, sans que cela n'ait suscité des difficultés particulières. Éric Magamootoo a souligné qu'il entend rencontrer "le préfet prochainement pour le convaincre de la nécessité de La Réunion de disposer d'un tel schéma".
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !