Foire de Paris :

La Réunion souhaite mieux faire


Publié / Actualisé
Jocelyne Lauret, présidente du comité du tourisme de La Réunion (CTR) et Paul Caro, président de la commission Tourisme et loisirs de la Chambre de Commerce et d'Industrie de La Réunion (CCIR) ont présenté ce jeudi 2 juin 2005, un bilan de la participation réunionnaise à la foire de Paris. Celle-ci s'est déroulée du 12 au 22 mai 2005
Jocelyne Lauret, présidente du comité du tourisme de La Réunion (CTR) et Paul Caro, président de la commission Tourisme et loisirs de la Chambre de Commerce et d'Industrie de La Réunion (CCIR) ont présenté ce jeudi 2 juin 2005, un bilan de la participation réunionnaise à la foire de Paris. Celle-ci s'est déroulée du 12 au 22 mai 2005
Pour cette édition 2005, La Réunion s'est déployée sur 214 m2 à l'entrée du hall "Terres Tropiques". Mais pour le CTR et la CCIR, il s'agit de faire mieux l'année prochaine en disposant davantage d'espace et en ayant une meilleure représentativité des atouts de La Réunion, notamment en y incluant les filières agricole et culturelle.
Rappelant que "le tourisme apporte aujourd'hui à La Réunion 44% de plus que les autres secteurs économiques" Jocelyne Lauret estime que pour les prochaines éditions de cette foire "il faut donner toutes ses chances à La Réunion, pour que l'objectif d'un million de touristes dans 15 ans soit accompli et que les recettes soient doublées, voire même triplées".

Bertrand Delanöé à La Réunion en septembre

Bertrand Delanoë le maire de Paris a visité le stand de La Réunion . "Il nous a promis de nous rendre visite au mois de septembre" a indiqué Paul Caro. Au-delà des ventes réalisées par les prestataires, 20 000 brochures sur la destination ont été distribuées et emportées par des visiteurs réellement intéressés par la destination suite à différents échanges établis. La CCIR espère ainsi créer de nouvelles filières d'exportation. Et pour certains des participants, les affaires ont été plutôt bonnes. Jérôme David, de Jet d'Art créations s'est vu confier un projet d'aménagement d'un hôtel en Normandie. À noter que cette foire a attiré environ 750 000 visiteurs.
L'ensemble des opérateurs présents souhaite que l'espace alloué à La Réunion leur soit à nouveau réservé l'année prochaine. Outre le CTR et le CCIR, la maison de la montagne, les arts des "Arts et Traditions", le conseil général, Rhum Charrette, les Brasseries de Bourbon, entre autres ont participé à cette foire. Grâce à la coopérative "fruits de La Réunion", des dégustations d'ananas et de fruits de la passion ont pu être réalisés.

Trouver des fonds publics

Par ailleurs, ce mois-ci, la CCIR accueillera pour la seconde fois, la conférence permanente des CCI d'Outre-mer. A cette occasion, sera évoquée une participation groupée à la foire de Paris 2006. Paul Caro précise que les départements de la Martinique, de la Guadeloupe et de la Guyane bénéficient de 80% de fonds publics et peuvent ainsi être représentés sur 100m2, 700m2 et 300 m2, respectivement. Ce financement sera également à l'ordre du jour, La Réunion souhaitant bénéficier des mêmes avantages.
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !