Séjour du secrétaire d'État à l'outre-mer :

Christian Estrosi en visite


Publié / Actualisé
Un mois après Michèle Alliot-Marie, la ministre de l'intérieur, le secrétaire d'État à l'outre-mer est arrivé ce jeudi 4 septembre 2007 dans l'île. Une première journée très protocolaire marquée surtout par l'annonce de nouvelles aides financières pour la ville de Saint-Denis et par celle de l'intégration de l'agriculture dans la future zone franche globale d'activité
Un mois après Michèle Alliot-Marie, la ministre de l'intérieur, le secrétaire d'État à l'outre-mer est arrivé ce jeudi 4 septembre 2007 dans l'île. Une première journée très protocolaire marquée surtout par l'annonce de nouvelles aides financières pour la ville de Saint-Denis et par celle de l'intégration de l'agriculture dans la future zone franche globale d'activité
Arrivé le matin à neuf heures, Christian Estrosi a enchaîné les rendez-vous tout au long de la journée pour une visite de terrain au pas de course. Après une matinée très protocolaire avec rencontre des élus locaux au programme, la journée a surtout été marquée par deux annonces. Tout d'abord après avoir longuement salué le bilan municipal de René-Paul Victoria, le député-maire de Saint-Denis, Christian Estrosi a annoncé de nouveaux soutiens financiers pour la ville chef-lieu pour, entre autres, son développement urbain.
Christian Estrosi à l'occasion de cette première journée a également tenu à rassurer les agriculteurs. Il a ainsi annoncé que tous les planteurs touchés par Gamède seraient indemnisés avant 2008, la taxe foncière non bâtie devrait être supprimée au titre de l'état de catastrophe naturelle et, enfin, il a assuré que l'agriculture ferait partie de la future Zone Franche Globale d'Activité (ZFGA).
Après avoir inauguré le centre d'expérimentation et de recherche sur la canne, le CERF, à la Technopole de Sainte-Clotilde, Christian Estrosi s'est ensuite rendu à l'hôtel du département pour un discours très attendu, entre autres sur cette future zone franche.
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !