Visite ministérielle :

Christian Estrosi à Mafate


Publié / Actualisé
La seconde journée à La Réunion du secrétaire d'État à l'outre-mer, ce vendredi 5 septembre, s'est poursuivie au pas de course. Ainsi il s'est notamment rendu à Mafate. Sans véritable annonce majeure au cours de ces deux jours de terrain, cette visite a été surtout pour Christian Estrosi, "l'occasion de constater de visu les potentialités de la Réunion et des réunionnais ". Et de recueillir de multiples propositions alors que se prépare la future loi-programme pour l'outre-mer.
La seconde journée à La Réunion du secrétaire d'État à l'outre-mer, ce vendredi 5 septembre, s'est poursuivie au pas de course. Ainsi il s'est notamment rendu à Mafate. Sans véritable annonce majeure au cours de ces deux jours de terrain, cette visite a été surtout pour Christian Estrosi, "l'occasion de constater de visu les potentialités de la Réunion et des réunionnais ". Et de recueillir de multiples propositions alors que se prépare la future loi-programme pour l'outre-mer.
Cette seconde journée a donc commencé par un déplacement à Mafate pour une rapide rencontre avec les habitants du cirque et s'est achevée par une participation express au débat local pour le Grenelle de l'environnement. Tout un symbole en fait pour Christian Estrosi qui a particulièrement insisté sur l'intérêt des propositions de La Réunion économique, association informelle regroupant les principaux syndicats patronaux, chambres consulaires et structures de développement économique, autour du projet de " La Réunion île laboratoire vert ", base des propositions des acteurs économiques pour la future Zone franche globale d'activité.
L'après-midi, le secrétaire d'Etat à l'outre-mer, visitant un programme de logement social à Bras Panon, a réaffirmé, sa volonté de " prendre les mesures nécessaires dans la prochaine loi programme pour que la Réunion rattrape son retard ". Pour lui " la loi programme doit être une loi pour l'égalité des chances ".
Enfin, Christian Estrosi s'est rendu au Cyclotron sur le Technopole de Sainte-Clotilde, un équipement qu'il connaît bien pour avoir été l'un des artisans de la création d'un outil similaire à Nice.
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !