Manque de classe à l'école de La Saline :

Colère des parents d'élèves


Publié / Actualisé
Près de 40 parents d'élèves ont manifesté ce lundi matin, 22 août 2011, devant l'école de la Saline pour demander l'ouverture d'une classe supplémentaire. En effet, ils estiment que les conditions de travail actuelles ne permettront pas à leurs enfants de travailler dans de meilleures conditions. N'ayant toujours pas obtenu gain de cause, ils prévoient de bloquer les cours ce mardi, jour où le rectorat étudiera l'affectation des derniers postes d'enseignants vacants.
Près de 40 parents d'élèves ont manifesté ce lundi matin, 22 août 2011, devant l'école de la Saline pour demander l'ouverture d'une classe supplémentaire. En effet, ils estiment que les conditions de travail actuelles ne permettront pas à leurs enfants de travailler dans de meilleures conditions. N'ayant toujours pas obtenu gain de cause, ils prévoient de bloquer les cours ce mardi, jour où le rectorat étudiera l'affectation des derniers postes d'enseignants vacants.
7 heures 45 devant l'école de la Saline. Quelques parents d'élèves sont présents afin de dénoncer le manque de classe dans l'établissement scolaire. "Il faut en moyenne 28 élèves pour ouvrir une classe. Là, il manque deux élèves pour atteindre ce seuil. On nous refuse donc l'ouverture d'une nouvelle classe", dénonce Pascale Forcade, parent d'élève.

Et ce, alors que certaines classes de CM1 et de CME2 comptent 30 à 33 élèves. "Ce ne sont pas de bonnes conditions pour travailler. Lorsque l'été va arriver, il fera 36°C dans la classe. La chaleur sera insupportable pour 33 élèves", fustige encore la mère de famille. "De plus, la Saline est une ville qui attire beaucoup de métropolitains. Nous savons pertinemment que des enfants vont s'inscrire dans l'école dans le courant de l'année. Cela va encore grossir les effectifs des classes", prévient le parent d'élève.

C'est pour sensibiliser les parents et les enfants qu'une manifestation avait été organisée ce lundi matin. Des stickers "on n'est pas du bétail" ou "classes pleines, têtes vides" ont été distribués aux enfants qui le souhaitaient. Les parents qui manifestaient ont ensuite tenté de faire une classe en plein air dans la cour de l'école mais se sont heurté au refus du directeur. Ils ont donc décidé de manifester devant l'établissement scolaire et de bloquer quelques minutes la route. Le calme est ensuite revenu aux abords de l'école.

Les parents d'élèves mécontents se sont d'ores et déjà donné de nouveau rendez-vous devant l'école de la Saline ce mardi. "Cette fois, nous bloqueront l'école. Il n'y aura pas cours", indique Pascale Forcade. Et ce, afin de "mettre la pression" sur le recteur qui organisera au même moment une réunion sur l'affectation des derniers postes d'enseignant vacants. "Nous espérons que l'école de la Saline obtiendra l'ouverture d'une nouvelle classe. Nous nous battrons pour cela", termine la mère de famille.

A noter que le même problème frappe l'école maternelle les Caramboles, à Bois de Nèfles Saint-Paul où des parents d'élèves ont également manifesté ce lundi matin. La députée maire de la commune, Huguette Bello, s'est rendue sur place pour y rencontrer les parents et a appelé les politiques à "prendre ce problème à bras le corps".

Mounice Najafaly pour
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !