Etats-Unis - Publicité mensongère :

Power Balance condamné à 57 millions de dollars d'amende


Publié / Actualisé
Selon plusieurs médias, la justice américaine vient de condamner la firme Power Balance à dédommager ses clients mécontents, à raison de 57 millions de dollars pour publicité mensongère. Pour rappel, Power Balance a connu un succès fulgurant il y a un peu plus d'un an en commercialisant des bracelets "magiques", capables d'offrir un meilleur équilibre, plus de force et une flexibilité accrue. Mais aux Etats-Unis, des milliers d'utilisateurs ont déposé une plainte collective pour réclamer réparation, notifiant que le produit n'avait aucune efficacité. A La Réunion, le phénomène de mode passé, si certains acheteurs ont abandonné le bracelet n'y voyant qu'une arnaque de plus, d'autres continuent à le porter, à l'image de plusieurs sportifs locaux ou encore de personnes âgées disant ressentir les effets du bracelet. Jérôme Clausse, fournisseur officiel sur l'île, assure que "le produit ne fait pas de publicité mensongère", et se défend en disant que "même si les tests effectués ne sont pas prouvés scientifiquement, plusieurs personnes témoignent quand même de l'efficacité du Power Balance".
Selon plusieurs médias, la justice américaine vient de condamner la firme Power Balance à dédommager ses clients mécontents, à raison de 57 millions de dollars pour publicité mensongère. Pour rappel, Power Balance a connu un succès fulgurant il y a un peu plus d'un an en commercialisant des bracelets "magiques", capables d'offrir un meilleur équilibre, plus de force et une flexibilité accrue. Mais aux Etats-Unis, des milliers d'utilisateurs ont déposé une plainte collective pour réclamer réparation, notifiant que le produit n'avait aucune efficacité. A La Réunion, le phénomène de mode passé, si certains acheteurs ont abandonné le bracelet n'y voyant qu'une arnaque de plus, d'autres continuent à le porter, à l'image de plusieurs sportifs locaux ou encore de personnes âgées disant ressentir les effets du bracelet. Jérôme Clausse, fournisseur officiel sur l'île, assure que "le produit ne fait pas de publicité mensongère", et se défend en disant que "même si les tests effectués ne sont pas prouvés scientifiquement, plusieurs personnes témoignent quand même de l'efficacité du Power Balance".
Le Power Balance, arnaque ou pas ? Si la justice américaine a condamné la firme pour publicité mensongère, à La Réunion, aucune plainte à ce sujet n'a été constatée. "Les utilisateurs ont trente jours d'essai, donc autant de jours pour ramener le produit s'ils ne sont pas satisfaits ou s'ils sentent qu'ils ont été bluffés par le produit. Durant ce laps de temps, on rembourse le client s'il ramène son bracelet", rappelle Jérôme Clausse.

Le fournisseur de La Réunion et de Maurice assure aussi que lors de la commercialisation du produit, il est passé par la répression des fraudes avant. "Ils ont confirmé qu'on ne faisait pas de publicité mensongère. Nous n'affirmons pas que le produit va guérir ou améliorer les performances physiques. On part de témoignages de millions d'utilisateurs qui ont constaté les effets du bracelet. Mais on ne prétend pas que ça fonctionnera assurément sur tout le monde", prévient Jérôme Clausse.

Il concède tout de même que "les tests pratiqués pour prouver l'efficacité du produit ne sont pas reconnus scientifiquement", mais se défend encore une fois : "La médecine homéopathique n'est pas non plus prouvée, ce n'est pas pour autant que les gens n'y font pas appel et affirment que les effets sont bien présents".

Sur l'île, les bracelets Power Balance sont toujours vendus dans une trentaine de magasins spécialisés dans le sport, dont la liste est disponible sur le www.powerbalance.re. "C'est une volonté de notre part parce que le produit est connu pour permettre l'amélioration des performances physiques. Les bracelets ont connu un véritable boom l'année dernière avec l'effet de mode. Maintenant, les ventes ont diminué, mais jusqu'à aujourd'hui, j'ai encore des retours positifs sur le Power Balance. Plusieurs sportifs réunionnais continuent à l'utiliser, ainsi que des personnes âgées", indique Jérôme Clausse.

Pourtant, certains utilisateurs voient clairement dans ce bracelet une arnaque. "C'est en salle de gym que j'ai entendu parler de ces bracelets. Beaucoup de professeurs en portaient et il n'y avait que des témoignages enthousiastes selon lesquels on ressentait moins de fatigue et une amélioration de l'endurance", raconte une ancienne utilisatrice du bracelet. "J'étais sceptique au départ, mais j'ai finalement testé. Je me souviens que le premier jour où je l'ai porté, je n'ai pas constaté d'amélioration des performances, mais j'ai eu un énorme mal de tête", ajoute-t-elle.

"Je ne sais pas si c'était lié, mais quand je l'ai enlevé, je n'avais plus de migraine. Au final, au bout de quelque temps, j'ai cessé de le mettre, et j'en ai retiré deux conclusions. La première, c'est que le produit n'a pas d'effet positif ou négatif, je pense qu'il s'agit plutôt d'un placebo. La seconde, c'est quelque part une arnaque, parce que ce petit bracelet coûte 39 euros pour pas grand chose finalement, et le revendeur ne m'avait même pas prévenue qu'on pouvait se faire rembourser si l'on n'était pas satisfait au bout de 30 jours", conclut cette ancienne utilisatrice.

Sur l'effet placebo du produit, Jérôme Clausse ne répond ni par l'affirmative, ni par la négative. "Je ne sais pas si le produit a un effet placebo. Peut-être que oui, peut-être que non. Croire en quelque chose peut en effet conforter l'esprit et le corps dans l'efficacité ou non d'un produit. Les sceptiques vont tendre vers la non-efficacité du Power Balance. De notre côté, on n'oblige personne à acheter, je pense que l'on est dans une démarche honnête, en se basant sur des témoignages, et en précisant que le produit peut être retourné sous trente jours s'il ne convient pas au client", termine Jérôme Clausse.

Samia Omarjee pour
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !