Les ministres français, malgache et seychellois de l'environnement en bateau :

Coopération contre le risque requin


Publié / Actualisé
Nathalie Kosciusko-Morizet, ministre de l'écologie, du développement durable, des transports et du logement, a continué sa visite officielle à La Réunion ce lundi 12 décembre 2011, par un circuit en bateau, en compagnie de Joël Morgan, ministre seychellois de l'environnement, et de Joseph Randriamiarisoa, ministre malgache de l'environnement et des forêts. L'objectif : mettre en place une coopération régionale contre le risque requin.
Nathalie Kosciusko-Morizet, ministre de l'écologie, du développement durable, des transports et du logement, a continué sa visite officielle à La Réunion ce lundi 12 décembre 2011, par un circuit en bateau, en compagnie de Joël Morgan, ministre seychellois de l'environnement, et de Joseph Randriamiarisoa, ministre malgache de l'environnement et des forêts. L'objectif : mettre en place une coopération régionale contre le risque requin.
Les trois ministres ont longé une partie de la côte ouest, jusqu'au littoral nord à bord d'une vedette de surveillance de la marine. L'occasion d'évaluer le risque requin dans les eaux réunionnaises, et plus largement dans la zone Océan Indien, et de mieux comprendre la recrudescence des attaques de squales, en étudiant la population de requins et leurs comportements.

Si aucune solution concrète n'a été mise en avant pour régler le problème, la coopération régionale se met en place tout doucement face à un risque qui concerne les différentes îles de l'Océan Indien. Une réunion de travail a eu lieu entre les trois ministres pour envisager des pistes de réflexion et d'action à adopter afin de limiter le risque, protéger la population et préserver l'environnement marin en même temps.

Cette virée sur mer aura aussi permis à Nathalie Kosciusko-Morizet de diriger le bateau. Dans l'après-midi de ce lundi 12 décembre, la ministre française a terminé sa visite officielle dans l'île par une réunion sur l'état d'avancement du projet GERRI (grenelle de l'environnement - réussir l'innovation). Dans la matinée, elle s'était rendue au Maïdo pour constater les dégâts de l'incendie, et explorer les pistes à suivre pour la restauration de la forêt et les moyens de lutte contre le feu. Elle a ensuite inauguré les travaux de prévention des crues de la Rivière Saint-Denis, avant de discuter des grands travaux de La Réunion (nouvelle route du littoral, trans eco express, aménagements aéroportuaires).

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !