Politique :

La grande embrouille de La Réunion en confiance


Publié / Actualisé
C'est la grande cacophonie à la droite locale. En pleine déroute, La Réunion en confiance, mouvement présidé par Didier Robert, pourrait tout aussi bien se nommer "La Réunion en embrouille" tant les dernières positions du parti sont incompréhensibles et difficilement justifiables. Allant à l'encontre de la décision de Paris, Didier Robert apporte ainsi son soutien à Nassimah Dindar mais surtout pas à son ancien mentor André Thien Ah Koon, alors que les deux candidats ont des parcours relativement similaires. Par ce revirement de situation, il en vient à mettre à mal les chefs de file de la droite, Michel Fontaine en tête, qui tient deux discours diamétralement opposés du jour au lendemain, et René-Paul Victoria qui finit par s'incliner devant sa grande rivale Nassimah Dindar.
C'est la grande cacophonie à la droite locale. En pleine déroute, La Réunion en confiance, mouvement présidé par Didier Robert, pourrait tout aussi bien se nommer "La Réunion en embrouille" tant les dernières positions du parti sont incompréhensibles et difficilement justifiables. Allant à l'encontre de la décision de Paris, Didier Robert apporte ainsi son soutien à Nassimah Dindar mais surtout pas à son ancien mentor André Thien Ah Koon, alors que les deux candidats ont des parcours relativement similaires. Par ce revirement de situation, il en vient à mettre à mal les chefs de file de la droite, Michel Fontaine en tête, qui tient deux discours diamétralement opposés du jour au lendemain, et René-Paul Victoria qui finit par s'incliner devant sa grande rivale Nassimah Dindar.
La Réunion en confiance ou La Réunion en embrouille ? C'est une question qui se pose aisément après le revirement de position des membres du mouvement de Didier Robert ce mardi 12 juin. Alors que la direction nationale de l'UMP apporte son soutien à André Thien Ah Koon pour les élections législatives dans la 3e circonscription, l'UMP locale en décide autrement. Ou du moins Didier Robert en décide autrement.

En effet, dans un premier temps, Michel Fontaine, président départemental de l'UMP, avait indiqué qu'il soutenait tous les candidats opposés à des socialistes dans notre département, y compris André Thien Ah Koon. Le lendemain, changement de discours : on apprend finalement que l'ancien député-maire du Tampon ne bénéficie pas de ce soutien. Pour quelle raison ? Difficile de le savoir, et difficile de l'expliquer.

Pour cela, Didier Robert n'a pas hésité à user de toutes les contorsions possibles. D'une part, il apporte son soutien à Nassimah Dindar, alors que le bureau national n'avait rien dit sur le cas de la présidente du conseil général. D'autre part, il retire le soutien de la droite locale à André Thien Ah Koon, pourtant soutenu par l'UMP nationale. Il justifie cette décision en expliquant que la candidate Modem a été neutre envers Nicolas Sarkozy, tandis qu'André Thien Ah Koon a condamné la politique de ce dernier. De plus, il souligne que Nassimah Dindar s'affiche à la droite sociale alors qu'André Thien Ah Koon siège dans l'opposition à l'assemblée régionale.

Ces explications tiennent difficilement la route. Pourquoi soutenir Nassimah Dindar et pas André Thien Ah Koon alors qu'elle est dans un cas de figure similaire à celui de ce dernier ? En effet, la présidente du conseil général a été réélue à deux reprises à la tête du Département avec le soutien du parti socialiste et du parti communiste réunionnais. Elle a aussi ouvertement attaqué la politique de casse sociale de Nicolas Sarkozy en mars 2011, alors que l'ex-PCR Huguette Bello lui demandait une clarification de son positionnement sur l'échiquier politique.

Par ce soutien apporté à Nassimah Dindar et non à André Thien Ah Koon, le président de Région met à mal les chefs de file de la droite locale. Il contredit en effet les propos de Michel Fontaine, pourtant président départemental de l'UMP, qui ce mardi, a été tout simplement incapable de fournir une explication quant à ses discours diamétralement opposés. Il gêne aussi René-Paul Victoria, l'ancien député de la 1ère circonscription, dont les relations tendues avec Nassimah Dindar sont connues depuis la perte de la mairie de Saint-Denis en 2008 au profit du socialiste Gilbert Annette, et qui a été éliminé au 1er tour des législatives 2012, devancé de peu par la présidente du Département.

Pourquoi aussi renier la décision de Paris de soutenir TAK ? Didier Robert a expliqué, non sans mal, que "l'appréciation de la situation locale n'est pas la même" que celle de l'UMP nationale. Ce qui signifie que Jean-François Copé et les membres de l'ancien parti présidentiel n'auraient pas une bonne vision des choses sur le cas réunionnais. Etrange quand même de désavouer son propre parti. "Nous considérons que nous devons prendre une décision conforme à l'intérêt du mouvement La Réunion en confiance", a par ailleurs justifié Didier Robert. L'intérêt de l'UMP ne serait-il donc pas le même que celui de La Réunion en confiance, c'est-à-dire barrer la route aux socialistes ?

Avec de telles déclarations, La Réunion en confiance chercherait-elle à se séparer du mouvement national de l'UMP ? Ou Didier Robert ne veut-il simplement pas avouer son échec face à André Thien Ah Koon, son ancien mentor devenu ennemi qu'il a tenté de bannir définitivement de la droite et de l'échiquier politique ? Ce dernier tient en tout cas une belle revanche sur celui qui a tenté de l'écarter. Arrivé en deuxième position aux élections législatives, TAK retrouve sa popularité, notamment dans son fief du Tampon, où il affiche un score de 38,02 %, soit seulement trois points de retard par rapport au socialiste Jean-Jacques Vlody (41,32 %).

La droite locale a finalement suivi l'avis de Didier Robert dans cette 3e circonscription, en ne donnant pas de consigne de vote. Pourtant, en pleine dérive, peut-elle vraiment se permettre de ne pas soutenir un candidat qui est toujours étiqueté divers droite ? Pas sûr, d'autant plus qu'il est fort possible que la droite locale n'ait aucun représentant à l'Assemblée nationale.

   

8 Commentaire(s)

Bonbon Coco, Posté
Au PCR comme à droite, ils vont tous finir par s'exclure eux-même...
Kinia, Posté
Vlody invité de Réunion Première soir n'a à aucun moment contredit les accords qu'il y a eu entre le PS et l'UMP aux Régionales. Ce sont tous des vendus, le TAK, le Vlody et le Robert.
Moi aussi, Posté
Moi aussi je veux aller à la messe avec Cocounjour et Joséphine. Avouez que c'est mieux que d'aller à la soupe, n'est ce pas mesdames et messieurs les politiciens. Tous à la messe
LeMakiMaské, Posté
ET quand est-ce que l'on parle ENFIN de l' UMPS à La Réunion (maintenant qu'on est "débarrassé" du PCR) ???

Il n'existe pas de "politique" à La Réunion..... Juste de l'électoralisme ! Juste de l'électoralisme... vaste héritage de la reconstruction de la France d'après guerre sur un modèle politico-administratif soviétique !!!

Et "nous" en sommes encore à nous poser des questions sur les différences entre l'Allemagne(et les autres pays du nord de l'Europe)et la France.... ???

Les Français sont nostalgiques de l'Empire et de la Royauté (il n'est que de voir leur engouement pour les "têtes couronnées", les Princesses et les Princes...) et ILS continueront à se complaire dans cet état d'esclavage "intellectuel" (et économique) vis-à-vis des "élites de la Nation".......

Les Français sont INFÉODÉS à une structure Politico-Administrative étatique (héritée des hérésies Staliniennes), copiée par Monsieur Léon BLUM en 1947 au sortir de la Guerre... pour instaurer un régime communiste CENTRALISATEUR alors que la seule solution viable est le FÉDÉRALISME !!! Regardez donc autour de vous...

Mais quelle différence entre les OBSCURANTISMES des extrêmes (gauche et droite) aujourd'hui en France ???

Mélanchon VS Le-Pen = 0 à 0 !!!

Même stratégie populiste, même obscurantisme quant à l' HISTOIRE, même "combat" que les 2 religions prosélytes (Vaticanisme et Islam) qui se bagarrent pour la domination du Monde...

BREF ! Pour quelles raisons obscures accepter comme du pain béni les dires de l'extrême gauche (TOUTE l'extrême gauche), et diaboliser les dires de l'extrême droite ??? N'Y aurait-il donc QUE les "vérités" socialo-communistes qui soient avérées et "BONNES" à entendre ???

Mais quel manque de discernement... Quelles œillères "nous" empêchent simplement de regarder la simple VÉRITÉ en FACE ?????? SIMPLEMENT LE POGNON, l'avidité de POUVOIR et les INTÉRÊTS PERSONNELS...

PAUVRE FRANCE.... PAUVRE LA RÉUNION (La Rényon comme disent certains du bord de Mâââme TOBIRA (ou TAUBIRA mais quelle différence pour quelqu'un qui CRACHE aussi ouvertement sur la FRANCE et son Histoire !!!)

Notre "pauvre" Aimé CÉSAIRE doit se retourner dans sa tombe au Panthéon de la NATION...

Mbolatsara ! / Portez-vous bien !
Miyu, Posté
Arrêtez de harceler notre bon Didier Robert, vous n'êtes rien d'autres que des jaloux. Moi je vous aime votre Majesté, n'oubliez pas mas petite pièce en quittant définitivement la pyramide inversée et en laissant la gestion des affaires de La Réunion à d'autres. Au fait votre majresté, our le cas où vous ne l'auriez pas compris, c'était de l'humour, sauf lorsque j'évoque votre départ (espéré) des affaires...
Joséphine, Posté
J'irai à l'église moi aussi pour les 50 pour cents de réunionnais qui vivent au dessous du seuil de pauvreté les 100000 illettrés et tous ces désastres sociaux qu'en 25 ans de pouvoir les vieux caciques n'ont pas été capables d'anticiper......LOL Coconjour Quelle église? quelle heure?
Sisi, Posté
"Je travaille pour les réunionnaises et les réunionnais"dit-il le bougre et il insiste sur tous les médias, il répète la même phrase "Je travaille pour les réunionnaises et les réunionnais" il suffit de regarder son bilan politique au sein de l'UMP et surtout le bilan de sa mandature comme président de la Région moi je me suis fait avoir par ce bougre la et ainsi que 45,46 % de la population de la réunion
Cocounjour, Posté
Dimanche je vais à l'église avant de voter car André à besoin d'aide